tapez un ou deux mots :

l’art numérique : artistes

 

les artistes de l’ère digitale

les geeks ne sont plus seuls : les jeunes plasticiens sont devenus dompteurs de digits, formés aux Beaux-Arts sur des technologies devenues courantes ; souvent pluridisciplinaires, ils travaillent volontiers avec des scientifiques pour confronter les réalités du monde et les réalités virtuelles, ouvrant de nouvelles voies dans l’histoire de l’art ;

mais certains qui ne connaissent ni techniques d’art traditionnelles, ni histoire de l’art, viennent de l’univers des jeux : cela les éloignent de l’art pour le divertissement (entertainment art) voire la pub, générant côté public une confusion des genres (au même titre qu’un article écrit n’est parfois que de la pub dissimulée) ; c’est le reproche qu’on peut faire à l’ère digitale ;
autre dérive : les oeuvres virtuelles assises sur les NFT (voir cette rubrique) provoquent une spéculation qui n’est pas toujours en rapport avec leur qualité artistique ;

cependant bien des créteurs authentiques munis d’un bagage artistique, créent leur démarche propre et génèrent des oeuvres originales intéressantes et belles : alors pour l’amateur, le tri est ici indispensable

 

Voir aussi :
l’intelligence artificielle (IA) est-elle créatrice ?

 

 

 

> à voir jusqu’au 15 juin 2023
à l’espace Topographie de l’Art

 

 

Sabrina Ratté
Monade 4 2020
Photogrammétrie 120x120
(courtoisie Gal.Charlot)
clic=zoom

les artistes numériques dans une exposition :

> l’espace Topographie de l’Art est un découvreur, confirmé par cet excellent petit panorama d’oeuvres exploitant les technologies avancées, pour examiner le champ des Possibles (titre de l’expo) grâce à la virtualité qui "augmente" le pouvoir d’imagination des artistes
> les approches sont très diverses, richesse de cet événement, mais il faut lire l’opuscule explicatif (15€) à défaut de tout cartel expliquant les démarches, car la simple vue des oeuvres laisse de côté leur véritable intérêt
> vous retrouvez quelques signatures connues comme Thibault Brunet, Julien Maire, Sabrina Ratté, Vera Röhm, etc, et Marion Roche qui remporta un prix en 2021 avec la sculpture exposée qui réagit à la luminosité et humidité présente (voir la vidéo de sa démarche)
> cette oeuvre de Sabrina Ratté (soutenue par la Galerie Charlot) est un autoportrait en 3D aux mesures précises de l’artiste par photogrammétrie ; alors ce corps modélisé devient matière première à sculpter, déconstruire et recontextualiser pour être réinséré dans l’espace virtuel : une réflexion sur la place du corps dans le monde numérique :

 Sabrina Ratté artiste

> accueil d’Almanart

> sommaire art numérique


 

bien sûr il y a les grands artistes historiques que vous ne pouvez ne pas connaître sans rougir de honte : Bill Viola, Ange Leccia, Miguel Chevalier, etc ; mais les outils numériques avancés sont devenus disponibles à tous les plasticiens, qui les emploient en passant d’un médium à l’autre, mixant les moyens depuis les plus pointus aux plus banals (comme avec le collage) ; la technique n’est plus un point d’entrée pour se démarquer des autres artistes, mais redevient un outil au service de l’art, de sorte que l’expression artistique s’améliore en qualité : petit panorama

 

micro panorama des genres :

ORLAN 
s’augmente :

 

 

> l’artiste de body-art ORLAN est aussi en avant-garde numérique, genre réalité augmentée : ce masque de Pekin-Opera est muni d’un QR-code ; lorsque vous le scannez et si vous êtes connecté, l’artiste apparait sur votre mobile en surimpression, en train de danser la chorégraphie de l’opéra.. bluffant !

 

 

Orlan, Pekin-Opera-2014
(courtoisie l’artiste et CDA)
clic=zoom
 

Orlan

  Ronald Dagonnier  

 

Ronald Dagonnier tourbillonne :

> la mer est calme, mais progressivement une sorte de maelström vous menace de sa beauté, irréelle car en fait produit par calculs à partir de règles simulant le processus naturel, impression qu’accentue la sonorisation
> Ronald Dagonnier pratique aussi la vidéo

 

Ronald Dagonnier
Abîmes, oeuvre numérique, 2019
(courtoisie Space collection)
clic=zoom
 

 

Cédric Delsaux fictionne :

 

 

 

ces robots très "humains",
que Cédric Delsaux a montré
en 2012 à la MEP,
sont extraits de Star Wars et incrustés dans une photo d’une banlieue de Dubai

 

Cédric Delsaux
Dark Lens, The Buick,
2010 (courtoisie MEP)
clic=zoom
  Cédric Delsaux

 

Pierrick Sorin doublonne :

 

> Pierrick Sorin est plasticien numérique mais aussi en quelque sorte metteur en scène, acteur de théâtre et plasticien ; démonstration avec cette vidéo qui montre son procédé holographique pointu mixé avec des environnements réels, le tout érigé au nom de l’humour ; il tente dans des parodies burlesques de "comprendre ce qu’est l’être humain"

  Pierrick Sorin  
reprise d’une oeuvre de 1997 dans un contexte actuel, en 2020
(courtoisie Pierrick Sorin)
clic=vidéo

 

Hugo Verlinde sonorise :

 

Hugo Verlinde marie l’image et le son pour créer des univers merveilleux, doux et interractifs, comme dans ce Rayon Vert 2018 ; il a commencé l’art numérique très tôt, vers 1992 (voir Derviches)

 

 

Hugo Verlinde
Rayon Vert 2018
oeuvre interractive
(courtoisie l’artiste)
  Hugo Verlinde
 

Miguel Chevalier

 

 

Miguel Chevalier jardine :

> ses plantes fractales fascinantes et poétiques parcourent le monde ; elles poussent sous vos yeux et réagissent à vos mouvements dans un spectacle grandiose qui vous salue en vous enveloppant ; c’est le résultat d’algorithmes complexes couplés à des capteurs

installation devant la Mairie du 4è pour le Nouvel An 2009
clic=zoom ... (courtoisie M.Chevalier)

 

> l’oeuvre de Miguel Chevalier

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

  > sommaire art numérique   > histoire de l’art numérique   > la vidéo

 



 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

annonces d'événements :


 

le design parade à Toulon et Hyères
 

l’été s’annonce avec la Design Parade dans les lieux emblématiques de Toulon pour l’architecture d’intérieur et de Hyères pour le design

Festival du 28 au 30 juin
expositions jusqu’en fin octobre
plus d’infos sur ces événements à Toulon/Hyères


 

 les formes épurées de Fanjoux saluent le sport

Les Atamanes jouent les olympiades :

cette gymnastique rythmique très stylisée traduit la joie, entre sport et cirque

un beau grand tableau proposé ici


 

une opportunité ! par Les Atamanes


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :