l’art brut & l’art singulier : sommaire

 
focus : art brut, art naïf, art populaire, art singulier, art outsiders, art exotique, art des fous
cette page a été réalisée avec la collaboration de la journaliste Chloé Jourdan

 

gare aux définitions :

 
> brut : "qui n’a subi aucune élaboration intellectuelle, qui est à l’état de donnée immédiate", Petit Robert

> art brut  : terme défini par Jean Dubuffet en 1949 en s’inspirant parait-il du champagne brut, le plus pur, le moins frelaté :
l’art brut se révèle parfois austère, exclusif, fréquenté par des passionnés pointilleux : ici on est dans la transcendance, "dans le vrai", le sincère ! qui sous-entend qu’ailleurs, ce n’est pas toujours le cas...

> singulier : "inusité, extraordinaire ; bizarre, étrange", Petit Robert

> art singulier : "qui n’est pas pluriel", Almanart... ceci pour sourire !
plus sérieusement c’est notre définition préférée, car elle englobe tout et sans sectarisme, y compris celle-ci :

> art des fous : "bienheureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière", Michel Audiard ; "vends fous à lier, ficelle fournie", Pïerre Dac

Si vous ne les connaissez pas, découvrez-le, c’est parfois un régal !

 

 

 

 

 

 

 

Jim Sanders, Card-on-a-Wall, 2018
stylo-aérosol-thé-collage-13x17x1
(courtoisie Topographie de l’Art)
 

l’art singulier illustré par une exposition :

> l’Espace Topographie de l’Art a imaginé, comme à l’accoutumée, une exposition collective originale et intéressante titrée Bruit Blanc, ce résultat sonore d’une grande quantité de sons à l’instar de l’image blanche produite par la somme de toutes les couleurs
> une cacophonie, donc ? non, plutôt un jeu de mots ; en fait deux facteurs réunissent ces artistes : leur double carrière, musicale et plastique, et -de ce fait- leur non appartenance au monde des Beaux-Arts ; d’où leur totale liberté qui les fait naturellement appartenir à l’art brut
> prenez par exemple Jim Sanders : batteur dans plusieurs groupes musicaux, généralement style country punk : "il aborde les percussions tout comme il pratique l’art, avec instinct et répétition" [DP] ; dans cette exposition Sanders présente sur une vieille porte servant de cimaise, une série de ses Hang-art, des tableaux format carte-postale très proches de l’art brut -qu’il affectionne- qui rappellent un peu les reliques religieuses à la différence que vous y trouvez plutôt des thèmes érotiques ; l’ensemble est décalé, kitsch, mais très soigné (et aussi très abordable ; entrée libre)
> jusqu’au 16 juin 2018 à l’Espace Topographie de l’Art

Jim Sanders

 

 

voulez-vous comprendre l’art brut et l’art singulier ?

  > accueil d’Almanart
 

 


 

savez-vous le reconnaître ?

pouvez-vous sûrement distinguer ce qui relève de l’art brut et de l’art naïf ?

   
 
l’art brut de Ilija Basicevic Bosilj (1895-1972, tient du surréalisme ; un musée lui est consacré à Sid, à l’ouest de la Serbie, son bourg natal
(courtoisie Halle St-Pierre) ... clic=zoom
 
cet Arche de Noé, 1976, de Makarian, est un thème classique de l’art naïf ; il figure au MIDAN, le musée International d’Art Naïf de 78- Vicq
(courtoisie Midan) ... clic=zoom

 
Si la nuance visuelle n’est pas évidente, les démarchent des artistes sont différentes ; pourquoi ? lisez nos pages !

 

.
vous êtes amateur, collectionneur ? alors vous êtes aussi acheteur et vendeur !
pour vous, Almanart annonce des oeuvres de qualité
à céder par des particuliers

 

 

des musées :

 

 

     
 
la Halle Saint-Pierre, au pied de Montmartre
pour tous les arts singuliers
 
le LAM de Lille
comporte un tiers dédié à l’art brut
 
La Collection à Lausanne
dont celle de Dubuffet et d’Aloïse

 

 

de la doc :

outre les sites déjà cités dans le texte ou les listes, voir aussi :

 

 

et des livres :

 
  • Hans Prinzhorn, Bildnerei der Geisteskranken, Berlin, 1922 (éd. française : Expressions de la folie – Dessins, sculptures d’asile, paris, Gallimard, 1984)
  • Roger Cardinal, Outsider Art, Londres & New-York, Studio Vista, 1972
  • Michel Thévoz, L’Art brut, Genève, Skira, 1975
  • Laurent Danchin, Art brut, L’instinct créateur, Découverte Gallimard n° 500, Paris, 2006
  • Dubuffet : l’Homme du commun à l’ouvrage, Gallimard, 1973
  • Uhde : Cinq maîtres primitifs : Rousseau, Vivin, Bombois, Bauchant, Séraphine, ed. Sim, 1949
  • La Bible de l’Art Singulier, Inclassable et Insolite, 1 et 2, collectif, Lelivredart, 2007 et 2009
  • Aux frontières de l’art brut, Laurent Danchin, Lelivredart, 2013

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

la fête, du 16 au 23 juin :

avec le code 16WEB18

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

 

Art Insider, la revue des pros de l’art

clic sur l’image = vous saurez tout


 

le pointillisme, au 20è siècle

le pointillisme est né en fin du 19è siècle ; influencé par les recherches sur la composition des couleurs ; 80 ans plus tard il existe encore, plus par esprit de déconstruction

ce qui a inspiré aux Atamanes une exposition virtuelle

 ? qui sont les Atamanes ?


 

amateur, vous êtes aussi vendeur ?

 

  Quel Marteau vous permet de comparer les propositions des maisons de ventes aux encheres sur vos objets (estimations, honoraires..)

gratuit ; comment ça marche ?


 

fotofever ouvre un "lexifoto"

lambda, lightjet, baryté... un baragoin de pharmacien ?

lexifoto de fotofever

le site fotofever s’enrichit d’un lexique de la photographie, des termes les plus usités mais rarement bien compris

 ? qui est fotofever ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :