tapez un ou deux mots :

 

Alfons Mucha, peintre

page d’accueil du 17 au 23 septembre 2018

> vous connaissez bien sûr l’affichiste mais savez-vous que Alfons Mucha était un peintre des plus talentueux ?
> ce que révèle l’exposition au Musée du Luxembourg (article bientôt), montrant plusieurs peintures romantiques éloignées du "style Mucha" Art Nouveau et d’une extraordinaire maîtrise picturale
> dans la série Epopée Slave Mucha exprime son nationalisme par les mythes slaves ; non présents ici ils sont projetés sur de grands écrans au côté d’études ; c’est en quelque sorte le testament de Mucha ; une découverte !

Alphons Mucha Epopee-Slave
Alfons Mucha, Epopee-Slave-Après-la-bataille-près-de-Gruenwald, vers1911 (courtoisie Fond.Mucha)

 

la belle rentrée (mémo) :

 

> une rentrée riche (mais mitigée) ! nous vous présentons une sélection pour les jours qui viennent ; petit tour des futurs blockbusters, puis nos suggestions :

Alphonse Mucha, éventail, 1889
(courstoisie BnF) ... clic=zoom

- Mucha, peintre, décorateur, affichiste... au Musée du Luxembourg (dès le 12 septembre)
- Giacometti dialogue avec les grands sculpteurs : Zadkine, Lipchitz, Csaky... au Musée Maillol (dès le 14 septembre)
- Miro au Grand Palais (dès le 2 octobre), une obligation !
- formidable réunion de Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele à la Fondation Vuitton (dès le 3 octobre)
- Géométries Sud, couleurs et formes latino-américaines, chez Cartier (dès le 13 octobre)
- le cubisme au Centre Pompidou (dès le 17 octobre), il y aura du monde !
- les bleus et roses de Picasso au Musée d’Orsay, vous ne serez pas tout seul non plus ! (dès le 18 septembre)
- Tomas Saraceno investit le Palais de Tokyo (dès le 17 octobre) : l’avant-garde très originale
- l’archi-designer Gio Ponti au MAD (Musée des Arts Décos) (dès le 20 octobre)
- (à suivre)

 
> voici le début de la seconde salve des Japonismes ; ne manquez pas ces événements rares :

- l’Art Brut Japonais à la Halle Saint Pierre
- Aki Kuroda à l’Aquarium de Paris (qui s’y met aussi, mais si)
- les estampes japonaises modernes à la Fondation Custodia (dès le 6 octobre)
- l’architecte Tadao Ando au Centre Pompidou (dès le 10 octobre)
- Ito Jakuchu peint animaux et fleurs au 18è siècle... un peu ancien mais si beau, au Petit Palais

> et aussi ceci :

- Georges Mathieu à la galerie Templon : à ne pas manquer, c’est si rare
- la 5ème Imageste à la Topographie de l’art
- L’instinct de la matière, par Ossip Zadkine, en son musée (dès le 28 septembre)
- Peter Stämpfli à la galerie GPN Vallois (dès le 14 septembre)
- Claire Tabouret, jeune émergente à la galerie Rech

> et après ? la Fiac, bien sûr (18-20 octobre), quel programme !

Georges Maisonneuve

 

 

 

nos coups de coeur en 1 image : clic  

Saype prend le train de banlieue au Pavillon de l’Eau Stephan Balkenhol supporte à la Galerie Ropac la big-data artistique chez EdF Klimt ludique à l’Atelier des Lumières Oma Ba, la figuration narrative africaine chez Templon
Japonismes : le trône vacant de Kohei Nawa au Louvre Japonismes : (revient en octobre) Japonismes : (revient en octobre) Japonismes : (revient en octobre) Japonismes : (revient en octobre)

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art moderne  : Zao Wou-Ki, une splendide rétrospective grand format au MAMVP, qui permet de mieux comprendre la démarche de cet artiste universel

 
 

> illustration contemporaine  : l’explosion graphique de Roman Cieslewicz aux Arts Décoratifs : hommage à un maître de l’illustration publicitaire engagée

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 

> nos critères de choix des expositions

que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

 

annonces d'événements :


 

design : extraordinaires Lotus d’Or...

...que sont ces petites chaussures chinoises !

 jamais exposé au monde : un millénaire de tradition du 10è au 20è siècle, on bandait les pieds des filles pour limiter leur taille à <10cm dans ces engins de torture magnifiques...

Espace Jules Vallès
 4-26 oct entrée libre


 

 le Prix du Graffiti & Street Art s’expose

au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
5 sept - 4 nov, gratuit
par Graffart et un prestigieux jury

plus d’infos

=> chaque année Almanart y découvre des perles ;
les collectionneurs pointus s’y intéressent


 

rentrée choc au Géant des Beaux -Arts :

jusqu’au 15 octobre

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

l’art naïf revient à tire-d’ailes

l’art naïf a des ailes : il revient, tel ce.. Teck’ailes de Nicolette Palotay, une huile sur isorel

disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

 

Un Dimanche à La Galerie : le RV du 23

clic sur l’image = vous saurez tout


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :