tapez un ou deux mots :

le droit de l’art : sommaire

 

le juridique et l’art :

en Europe les droits des artistes créateurs sont harmonisés ; en France leurs relations avec les éditeurs, marchands, organisateurs, acheteurs et simples amateurs d’art sont régis par le Code de la Propriété Intellectuelle (CPI) qui concerne toutes les oeuvres de l’esprit.
Ces pages concernent l’art contemporain sous toutes ses formes, y compris photo, vidéo, numérique... que ce soit matérialisé ou non (sur internet)

veillez à leur bon ménage :

> ce Géronimo de Ivan Messac semble vouloir fermement défendre son territoire !
> artistes : faites-en autant pour protéger vos oeuvres et rémunérer votre activité
> collectionneur : sachez ce que vous acheter et ce que vous pouvez en faire

 

Ivan Messac , Géronimo, huile, série Minorité Absolue, 1971
(courtoisie Ivan Messac) .. clic=zoom

 

 

> accueil d’Almanart

 


Ces informations évoluent selon la jurisprudence et sont sous toute réserve, faites confirmer par un organisme agréé

 

ne confondons pas la poésie avec la vie réelle :
contrairement à ces belles déclarations, les oeuvres que vous achetez vous appartiennent de coeur, oui, mais pas de droit ! vous aurez simplement le droit des les admirer en privé et de les revendre, pas de les "exploiter" en publique !

"le tableau appartient
à celui qui sait le regarder
"
Duchamp

"le tableau appartient
à celui qui le regarde,
pas à celui qui l’a fait
"
Garouste

 

 

 

les 2 questions les plus fréquentes :

je souhaite mettre en ligne des articles et photos de journaux en citant l’auteur et la source ; en ai-je le droit ?
d’une manière générale :
> vous pouvez citer et montrer des extraits de textes d’articles, livres et documents sous forme de "courte citation" (le terme vient de la jurisprudence) en citant la source et l’auteur, ceci sans demander
> vous ne pouvez en faire d’extraits importants sans obtenir l’autorisation de l’auteur et/ou de la source
> vous ne devez pas susciter une mauvaise interprêtation par une extraction tendancieuse
> vous ne pouvez pas montrer des images ; elles nécessitent d’en obtenir le droit, en demandant à l’artiste et/ou en payant à son organisme de gestion de droits
> mais il y a des exceptions et des dérogations


 

je suis créatrice et ce que je fais est unique (ndlr : cette question est la même pour tout procédé spécifique artisanal ou artistique) : comment puis-je protéger mon travail dans son ensemble, celui réalisé et celui à venir ? Puis-je déposer mes concepts ?
pour faire bref :
> que voulez-vous dire par "unique" ? exemplaire unique (domaine de l’artiste) ou "jamais vu" ?
> il y a moins de protections efficaces lorsqu’on se place dans le domaine artisanal produisant même des réalisations différentes les unes des autres : la protection de l’artisan est plus proche de celle du commerçant que de l’artiste, elle se fait par des marques et des certifications
> toutefois vos produits à "caractère artistique" sont protégés par le droit d’auteur s’ils possèdent des qualités artistiques reconnues et bien sûr sont originaux : bijoux, céramiques, tapisseries, cuir, etc
> une protection par brevet est possible si votre procédé de fabrication est effectivement original et nouveau, réalisable et reproductible
> la protection des marques, dessins et modèles (à l’INPI) évite les contre-façons sur le plan industriel ou artisanal ; c’est cher, limité dans le temps, ne concerne pas vraiment ceux qui produisent des oeuvres uniques.


 

 voyez aussi :



 

annonces d'événements :


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

design : extraordinaires Lotus d’Or...

...que sont ces petites chaussures chinoises !

 jamais exposé au monde : un millénaire de tradition du 10è au 20è siècle, on bandait les pieds des filles pour limiter leur taille à <10cm dans ces engins de torture magnifiques...

Espace Jules Vallès
 4-26 oct entrée libre


 

Alfons Mucha, affichiste et peintre

les Editions Larousse proposent un livre très didactique, abordable, abondamment illustré

 

à l’occasion de la
rétrospective Alphonse Mucha
au Musée du Luxembourg


 

 le Prix du Graffiti & Street Art s’expose

au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
5 sept - 25 nov, gratuit
par Graffart et un prestigieux jury

plus d’infos

=> chaque année Almanart y découvre des perles ;
les collectionneurs pointus s’y intéressent


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :