ignorer la hiérarchie des médiums artistiques

 

   
parmi nos erreurs à nos tous débuts de collectionneur, celle de ne pas assez tenir compte des médiums (des supports et techniques artitiques) sur lesquels sont faites les oeuvres d’art ; scénario :
 
> accueil d’Almanart > sommaire des erreurs

> les fiches pratiques
du collectionneur

focus : erreur en art, acheter oeuvres d’art : tableau huile aquarelle gouache ou dessin, collectionner l’art sans erreur

 

 

ne pas connaître la hiérarchie des médiums

 

 quoi ?

aucun néophyte ne comprend qu’une aquarelle, gouache ou un dessin soient nettement moins chers qu’une huile : comme les artistes utilisent ces techniques pour obtenir des résultats visuels propres à chacune d’elles, elles ne devraient pas être sur une échelle de valeur si différente, bien qu’interviennent aussi leurs écarts en qualité de conservation ;
c’est pourtant la réalité du marché, une évidence que nous réprouvons aussi

 

scène vécue d’un débutant :

> notre débutant fait l’acquisition d’une grande et superbe aquarelle, en remarquant que l’emploi de l’huile par l’artiste n’aurait pu offrir ici un tel résultat nuancé et fluide ; lors de l’achat (en direct à l’artiste) la question du différentiel de valeur entre aquarelle et huile n’a pas été abordé, mais objectivement le prix aurait dû être inférieur à celui d’une huile de même taille ;
or pour l’artiste l’aquarelle était son choix artistique et l’acheteur ignorait les valeurs relatives aux médiums ; toutefois lors d’une éventuelle revente, il s’appercevra que son prix sur le marché sera bien inférieur à une huile de taille égale du même artiste

 

l’artiste Thomas Agrinier ne vend que des huiles, pas ses dessins
(bien que superbe dessinateur) qui lui servent d’études préalables
De Justesse, huile et encre, 2017, 200x160
(courtoisie l’artiste) / clic=zoom)
 

 

 

 

 

le risque

généralement les marchands d’art font la distinction, savent qu’une huile se vend plus cher que tout autre support d’un tableau, c’est même un argument pour proposer des prix modérés ; mais les artistes ne font pas la différence (pour les pièces uniques) ; ils utilisent un médium plutôt qu’un autre pour obtenir des résultats visuels particuliers et vous proposent souvent leurs oeuvres sans hiérarchiser les prix selon leurs supports ;

alors acheter en direct à l’artiste une aquarelle ou un dessin est réjouissant mais peut s’avérer un peu trop onéreux, d’autant qu’une huile contemporaine peut se passer d’encadrement mais pas toujours un dessin ou une aquarelle, plus fragiles

 

.
vous êtes collectionneur ? Almanart peut vous guider
> nous contacter
.

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

nouvelles pages :

 

pages révisées :

 

annonces d'événements :


 

profitez de l’été pour faire le plein :

jusqu’au 21 août

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

un livre pour les vacances :


111 histoires amusantes
mais réelles du monde de l’art

achetez le en ligne !

(aussi en librairie)


 

c’est l’été, j’ôte le haut !

las, on n’est plus dans les 70’s, la plage n’est plus ce qu’elle était...

par contre le bien connu artiste suisse Luciano Castelli vous rappelle ces bons moments avec cette lithographie

disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

 

Art Insider, la revue des pros de l’art

clic sur l’image = vous saurez tout


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :