tapez un ou deux mots :

un vernissage branché

 

 
Vous est-il arrivé d’entrevoir, à l’entrée d’un lieu indéterminé, une petite affluence jeune se presser, ayant l’air de se connaître, montrant patte blanche à un videur (pardon : un gardien, ce n’est pas une boîte) ?
Ah, vous n’y étiez pas, curiosité aiguisée et un peu déçu ?
Allons, Almanart vous y emmène (virtuellement) !

 

Dan Witz, Mosh Pit 1, 2001
(courtoisie gal. Addict) ... clic=zoom 

 

> accueil d’Almanart > sommaire humour

 

 

une incursion dans l’avant-garde

 
du trottoir, des couples s’engouffrent sous le porche au numéro 40 du CAAC (Centre Avancé d’Art Contemporain) ; petite bousculade sous l’oeil du garde, on monte… Au comptoir d’accueil, embouteillage : on picore de la doc, une matuvue réclame quelque chose (n’importe quoi, là n’est pas la question). Tous sourires dehors, tous décolletés plongeants, l’on se bise, l’on se congratule, bref l’on se reconnaît ou l’on feint de se rencontrer (hypocrite, va !), les yeux glissants pour s’assurer qu’on est vus ou guetter qui est là.

Un plateau passe, on pique une coupe, geste rituel signifiant qu’on connaît, qu’on est dedans. Je tends l’oreille, de quoi parle-t-on ? "Qu’est-ce que tu deviens, t’as vu l’expo machin, tu sais j’ai fait…" (sans risquer un commentaire pointu, ne fâchons personne), bref on parle de tout sauf de l’exposition ; mais on est bien, là, dans le réseau qu’on tisse, on est entre soi. Entre soi dans la foule compacte mais anonyme : jeunes artistes mal rasés fringués type-étudiant, curateurs très bien mal fringués, collectionneurs bobos fringués type-sophistiqué, cadres fringués décravatés (donc mal)… l’on regarde à gauche, à droite, sans en avoir l’air, on regarde tout sauf les oeuvres, on est pas là pour ça.

 

Pierre Malphette, 2007
(courtoisie Jeu de Paume)

 

Au fait, y en a-t-il, des oeuvres ? Elles doivent être très minimalistes ou ressembler à rien d’artistique, c’est la mode… Ah oui, là, par terre, repérée alors que j’écrasais une serviette en papier : s’écoule le long du mur dans une gouttière du ciment liquide. AOI : amusant-original-invendable. En face une machine à faire de l’art crapahute sur le mur blanc ; l’artiste est devant, chic, profitons-en : "quelle signification ce… ?" oh le maladroit que je suis, le pôvre petit, le voilà bien embarrassé devant telle incongruité… car normalement c’est le critique d’art ou le curateur qui sait, mais d’où sortez-vous ?

 

Bon, j’ai fait trois fois le tour, fait trop chaud (évidemment pas de vestiaire), salué quelques relations, bu quelques coupes entre jolis minois qui le savent et yeux cillés aux aguets ; ça bavarde, ça bavarde... Soudain, un horrible doute m’assaille : la serviette en papier sous mon pied, faisait-elle partie de l’oeuvre ?? Couvert de sueur, je bats retraite, l’air de rien... Sauvé, voila la sortie avec son air frais d’hiver !

Tout de même j’ai passé un très bon moment, je ne manquerai pas d’y être la prochaine fois car c’est indispensable pour exister, à condition de savoir où-quand-pourquoi (accessoirement) : le sésame de Paris ou d’ailleurs.

 
Arnaud Labelle-Lorjoux, détendez-vous...,
1998 (courtoisie Labelle-Lorjoux)

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 



 

annonces d'événements :


 

très belle vente, abordable

grande vente d’art et design contemporains
avec de vraies opportunités

 lundi 5 décembre à 14h
à Drouot en salle et live

par Magnin-Wedry


 

un calendrier de Noël à surprises

le BDMA, Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art
vous suggère des cadeaux de fêtes
par ce calendrier de l’avent très original

l’ouvrir et découvrir les jeunes créateurs


 

si le tableau boude...

 

... c’est qu’il veut son cadre ! zoom sur les cadres !
> Les Atamanes cadrent le débat : lequel choisir ?
>
à moins que ce soit le tableau qui choisisse ?
> Almanart s’interroge : pourquoi et comment ?

 


 

remettez-le à l’endroit svp

qu’attend-on donc pour remettre à l’endroit les tableaux de Georg Baselitz !

pourquoi cette question idiote ?


 

 

Prendre soin, de la Renaissance à nos jours

passionnante exposition au Musée des BA de Dole
pour le bicentenaire Pasteur ;
que nous montrent les œuvres d’art sur la notion des "soins" ?


 

annoncez vos ventes
trouvez à acheter

particuliers : annoncez vos oeuvres à vendre

seuls des biens de qualité sont acceptés,
sélectionnés par Almanart

de bonnes occasions pour
acheter

 

 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :