tapez un ou deux mots :

Berlin : itinéraires d’art

Depuis quelques années Berlin estun centre de production d’art actuel du fait des loyers relativement faibles et des locaux encore disponibles à l’Est après la réunification ; mais la situation a changé, il leur faut s’installer plus loin en banlieue, les prix des loyers ont augmenté et le centre ville voit depuis dix ans une gentrification qui a fait fuir les ateliers mais a fait exploser le nombre de galeries : elles sont plus de 400, soit classiques avec vitrine sur rue, soit suivent la tendance des galeries-appartements.
Par contre pour une telle métropole, les collectionneurs-acheteurs sont relativement peu nombreux et les foires d’art contemporain restent relativement modestes et instables ; c’est Berlin Art Week, la semaine d’art animée par toutes les galeries, qui anime le dynamisme économique.
 
images : courtoisie Almanart, les artistes et galeries cités
mise à jour 2023
toutes images, clic=zoom
  > accueil d’Almanart > autres villes

focus : tourisme culturel ) Berlin, cartes et plan de Berlin en art design musées galeries art contemporain
 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

pourquoi ce succès ?

Berlin présente encore aujourd’hui un contexte qu’aucune autre grande ville occidentale ne peut rivaliser : la chute du mur en 1989 a libéré des espaces en mauvais état dans le centre qui avait été enclavé dans la partie Est ; 30 ans plus tard la reconstruction est enfin achevée mais quelques locaux relativement bon marché restent disponibles, surtout dans l’ancien Est et en périphérie. Comme Berlin a toujours eu une tradition culturelle ouverte sur l’étranger, une lame de fond est revenue au 20è siècle attirant un monde culturel de tous bords. En 2023 il en reste encore cette situation particulière où Berlin est plus une métropole de création que de business en art.

  Berlin Mitte

Voici les principaux quartiers d’art à Berlin-Mitte ;
en rouge l’ancien mur qui enclavait le centre appelé "Mitte" ("milieu" de la ville)

 clic = zoom

 

 connaître l’histoire de Berlin pendant la guerre ? le petit musée : Story of Berlin (l’histoire d’un Berlin tolérant et ouvert) n’existe plus sur la chic Kurfürstendamm ; il est déplacé dans le bunker de Berlin (entre Anhalter Bahnhof et Potsdamer Platz) et s’est enrichi d’audioguides multi-lingues

 

 

votre tour artistique à l’Est

 
la partie résidentielle de l’Est se compose de petits immeubles assez ordinaires repeints, de petits cafés et commerces, de places et d’aires de jeux d’enfants : des quartiers charmants qui s’opposent aux avenues de verre de l’Ouest ; c’est aussi une raison de l’attrait des jeunes créatifs pour Berlin.

 

Pour Martin Guenets, Directeur de l’art contemporain chez Artcurial et de culture franco-allemande :

"les Berlinois ont traditionnellement une culture d’ouverture et ne sont pas tournés vers le passé, on assiste en fait à un retour culturel de l’axe Paris-Berlin"

(voir l’interview de Martin Guesnet)

 
le fameux bloc de verre de Jean Nouvel loge encore les Galeries Lafayette mais... va fermer fin 2024, du fait de la mauvaise conjoncture économique allemande ; le Sénat envisagerait d’y installer la Bibliothèque Centrale fin 2024 ?

Nombre de galeries contemporaines de haut niveau sont installées au centre, dont plusieurs autour du Check-Point Charlie (rappelons que la frontière Est coupait en fait le centre de Berlin) ou à la KochStrasse au coin sud de la FriedrichStrasse, ou du côté de la PotsdamerStrasse, formant des ensembles contrastés et de curieux mélanges des genres.

 

(courtoisie www.berlin.de, tourisme à Berlin)
Check-Point Charlie

 

comment savez-vous que vous êtes à Berlin-Est ? par les graffitis !

dès que vous quittez Mitte vers l’Est, ils envahissent tous les murs, entrées de maisons, entrepôts pourtant maintenant largement rénovés. Souvent beaux et peu contestataires, ils témoignent d’un besoin de défoulement des jeunes Ossis et d’une inspiration un peu tardive de fresques et tags venant d’un Ouest qui, sur ce sujet, se calme, au contraire.
Par contre, du Mur ne restent que de petites portions, comme celle de 2 km à l’extrême est, à la MühlenStrasse, avec des fresques malheureusement salopées par les tags.

 

fresque murale vers la Skalitzer St. (est-sud-est)
 

fresque murale sur les restes du mur (extrême est)

 
Vvous serez dans le coup en saluant les dernières galeries qui s’étaient implantées dans cette région dès 2008, pour avoir de grandes surfaces.pas chères ; flux stoppé par la crise puis, les prix remontant, elles sont moins nombreuses ;

 

 

mais vous découvrirez peut-être dans des anciens halles mêlés de fabriques métallurgiques et d’ateliers d’artistes, de jeunes pros de l’art (artistes, commissaires, agents) viennent de tous pays tenter leur chance...

< par exemple côté de la KöpenickerStrasse :
des agences et galeries dans un immeuble d’ateliers et, pas loin, un entrepôt rénové qui abrite la grande collection contemporaine d’un industriel français (sur RV)

 

votre tour à Mitte, centre ville

le réseau des rues Torstrasse, Linienstrasse et Auguststrasse abrite quantité de galeries chics ; osez les arrières-cours de ces petits immeubles pîmpants pour, comme dans le Marais à Paris, découvrir ces espaces très contemporains

> quelques pauses obligatoires aux cafés branchés plutôt bobos, et recherche de galeries cachées : il arrive encore qu’un ancien appartement collectif conservé brut serve d’espace, mais cela devient plus rare, presque tout est devenu propre et laqué de blanc

 
   

Tout Berlin de l’art s’anime à l’occasion de la Gallery Weekend :

les galeries y font toutes un vernissage en soirée et restent ouvertes ce week-end là ; peu d’art moderne, que du contemporain et de l’avant-garde ; champagne, vodka, jolies femmes, buffets joyeux où l’on se montre, discussions animées et surtout échanges professionnels…c’est la fête !

 

Bien sûr la ville s’en mêle aussi :

> 2007 a vu l’inauguration de LichtBerlin dans TierGarten, qui perdure ; le jardin zoologique (en fait un très beau parc sans les bêtes), un parcours féérique ; depuis le Festival est moins orienté art et s’est étendu à toute la ville, en octobre.

  LichtBerlin

 

Il y a deux concentrations de musées (classiques ou actuels) :
le Kulturforum et l’Ile aux Musées ; les musées, espaces et fondations s’y bousculent :
 - à la Pariser Platz : l’Akademie der Künste et la Max Liebermann Haus
 - le bâtiment classique qui abrite le KW Institute (site web rébarbatif), un lieu d’art d’avat-garde et de rencontre artistes visiteurs
 - à côté de la gare Friedrichstrasse, le kolossal ancien Bunker : 500 oeuvres d’avant-garde... Le mécène Christian Boros a racheté en 1996 ce célèbre bunker (qui abritait 3000 personnes pendant les bombardements) au 20 ReinhardtStrasse pour en faire le Sammlung-Boros, centre d’art contemporain réputé
 note : ci-dessous cette ancienne Poste, célèbre, n’accueille plus d’expositions. De même le Brandenburg Gate Museum (arts numériques) sur la Parizer Platz, a fermé.

  C/O Berlin   Sammlung Christian Boros   Sammlung bunker Christian Boros

 

   

A l’ouest du TierGarten, la Fondation d’art C/O Berlin a investi un bâtiment moderniste des années 50 : l’Amerika Haus (créée à la fin de la guerre pour se familiariser avec la culture et la politique américaines) destné à la photographies et les médias visuels.

 

< allez aussi voir la fameuse ex-gare Hamburger Banhoff ; elle abrite le Museum für Gegenwart qui présente aussi une partie de la collection Frick ainsi que les 4 lauréats du prix de la National Galerie

 

  berlin parlement

 

 

à l’Ouest ça bouge

 

bien que pas toujours dans le bon sens ; car il y a moins d’art à l’ancien Ouest ; et des lieux ferment : les Wessies sont-ils devenus les lanternes (sic) ?

Toutefois assez récemment quelques puissantes galeries osent s’implanter en périphérie Ouest pour disposer de grandes surfaces pas trop loin des questiers chics, comme par exemple la galerie Contemporary Fine Arts (CFA)

 

< pas de graffiti, bien sûr l’ouest est "propre", mais l’art dans les rues se présente sous forme monumentale comme ce trompe-l’oeil inscrit sur le Parlement (D pour Demokratie)…

 

 

Au centre-Ouest des oeuvres sont à découvrir dans les grands magasins ou églises

> comme dans cette splendide nouvelle église en béton (ici vue de l’intérieur), sur la Breitscheid Platz, accolée à une l’ancienne église Kaiser Wilhelm Gedächtnis Kirche, partiellement détruite et conservée comme telle à titre de mémoire :

 

Vous y trouvez nombre de musées et espaces intéressants : la Neue Nationalgalerie Potsdamer Str. 50, le Kupferstichkabinett au Museum of Prints and Drawings Matthäikirchplatz 8, l’espace Daimler Art Collection Potsdamer Platz, le Museum für Fotografie Jebensstr. 2, Helmut Newton Foundation Jebensstr. 2… ; et quelques galeries
 note : le Deutsche Guggenheim a fermé, ainsi que la Maison de France mais l’Institut Français reste

 

il y a peu à voir au Nord

sauf quelques curiosités au centre-nord, comme la Maison des Statistiques (Haus der Statistik, immeuble des 70’s ex-Stasi et ex-squat, typique des années 2000 du Berlin Est ré-investi par l’art, toujours surmonté d’un énorme "Alexanderplatz", est devenu un hub social et artistique

 

le sud fait le beau

le sud périphérique aux alentours de Kreuzberg, résidentiel chic, abrite plusieurs lieux artistiques :

 

< au sud de Mitte, près de Kreuzberg, ne pas manquer l’extraordinaire Eglise Saint Agnes (118 AlexandrinenStrasse) d’architecture brutaliste des années 60, achetée par le galeriste Johann König, devenue donc la Koenig Galerie

 

Y voir aussi : la grande Berlinische Galerie Alte Jakobstr 124 et le Kunstraum Kreuzberg/Bethanien Mariannenplatz 2

et à Neukölin (proche de Kreuzberg) le Kindl est une ancienne brasserie de bière en briques des années 20, s’est muée en un immense espace d’expositions d’art actuel

 

église Sainte-Agnès

Tempelhof

Tempelhof, photomontage de 1938
 

Au sud lonitain on ne peut citer que l’aéroport Tempelhof, une réalisation typique de l’architecture nazie, car c’est un mythe depuis qu’il a permis à Berlin-Ouest d’échapper au blocus soviétique entre 1948 et 49 ; il a fermé ses services aériens en 2008.

Depuis due multiples projets de transformation en lieu culturel se heurtent aux difficultés financières de Berlin ; en attendant quelques hangars servent parfois (voir en bas de page)

 

et les foires ?

 
du fait de ventes toujours difficiles à Berlin, les foires d’art se sont succédées sous différents noms, sans vraiment grand succès (mais Laurent Godin remarquait il y a quelques années : "il faut y être car c’est un carrefour de rencontres et qui permet de trouver de jeunes artistes") ; mais peu de foires ont vraiment remplacé Art Forum et la foire de Cologne est trop proche ; seules les plus petites Positions Berlin Art Fair (en septembre) et Affordable Art Fair Berlin (printemps) restent.

Le vrai moteur d’activité est la semaine d’art : Gallery Weekend, organisé par la Ville de Berlin, où tout le monde s’y met, une vraie foire répartie !

 

 

plus d’infos :

> les Musées de la Ville de Berlin

> le site de l’Office du Tourisme

 

 voyez aussi :



 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

annonces d'événements :


 

la nocturne des galeries du Haut Marais

 

République côté Temple, prenez le petit passage Vendôme et hop, à droite 7 galeries vous attendent : 193, Bim Bam, Afikaris, Loo Lou, Backslash, Sedbon, Capela

jeudi 11 juillet jusqu’à 21 heures


 

 les formes épurées de Fanjoux saluent le sport

Les Atamanes jouent les olympiades :

cette gymnastique rythmique très stylisée traduit la joie, entre sport et cirque

un beau grand tableau proposé ici


 

une opportunité ! par Les Atamanes


 

le design parade à Toulon et Hyères
 

l’été avec la Design Parade dans les lieux emblématiques de Toulon pour l’architecture d’intérieur et de Hyères pour le design

expositions jusqu’en fin aout à Hyères
et jusqu’à fin octobre à Toulon
plus d’infos sur ces événements


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :