tapez un ou deux mots :

centres d’art inattendus du Grand Paris : sommaire

 

sortez des grands classiques !

inattendus dans le domaine de l’art et du design, car ces lieux sont à vocations diverses, ou sont mal connus ou un peu excentrés.
Des fondations, musées du Grand Paris, lieux privés accueillants, ou des endroits dans Paris-centre qui se sont transformés, parfois underground, parfois éphémères. Ils accueillent souvent des manifestations d’art actuel :

actualité des lieux d’art : [par Claude Léger]

> la nouvelle Poste du Louvre se transforme en lieu de culture jusqu’au 24 octobre 2021 (et ensuite ??)
> elle vous invite à déambuler dans un décor onirique animé par neuf artistes à travers cinq escales de l’Orient à l’Occident. Ces flâneries vous plongent dans une immersion virtuelle de mondes singuliers et infinis à la manière d’un cadavre exquis esthétique et parfumé… puisque chaque artiste associe son oeuvre à des effluves enchanteresses spécialement créées !
> cette Sirène Effrontée en terre cuite et émaux de Johan Creten rappelle que dans la Venise mythologique la sirène et l’eau ne sont pas qu’une force de séduction et de vie mais aussi une force de mort (à Venise...)

 
Johan Creten Sirène Effrontée terre cuite émaux 2021
(courtoisie galerie Perrotin) ... clic=zoom

 

 

> accueil d’Almanart


Focus : centres d’art, lieux d’art, musées art et design moderne et contemporains de Paris et du Grand Paris

 

 

et aussi ces lieux récents ou peu connus :

 

Agnès b. La Fab

> la créatrice de mode Agnès b. (Agnès Troublé), active mécène, galeriste et collectionneuse, a ouvert en 2020 La Fab dans l’high-tech immense avenue de France
> 1400 m2 sur 2 étages cloisonnés : une galerie d’art où les oeuvres de ses découvertes sont en vente (chères) et un espace muséal payant (7€) ; un mélange dérangeant : on fait l’un ou l’autre, sans barrière, surtout quand on se dit mécène de gauche...

voici une "vraie" collection de coeur et intelligente, de l’art montrable et compréhensible ; tableaux, photos, sculptures et vidéos, pas d’installation prétentieuse

 

> le Collège des Bernardins au quartier St-Michel est un lieu ouvert à tous et gratuit. Il accueille des petites expositions d’art contemporain de bon niveau ; il comporte un pôle de recherche, des salles de réunions et, pour le public : des conférences, un lieu de silence, une librairie et une cafétéria

l’ordre catholique des Bernardins a toujours eu vocation d’érudition et d’enseignement : ce Collège de Paris réunissait les assemblées de l’Université déjà il y a huit siècles

 

mais... assez de ces centres chers, peu accessibles, peu ouverts !

parmi les lieux à vocation régionale ci-dessus, certains ne sont pas connus ; pourquoi, la faute à qui ?
Aux Municipalités, Régions et Aglos, puisque ce millefeuilles hétéroclite dépend d’elles ! Qu’elles fassent preuve de pragmatisme, qu’elles se coordonnent, qu’elles se mettent à la place du visiteur, qu’elles rentabilisent leurs investissements car c’est nous qui payons :

1° ne pas ouvrir des lieux régionaux dans des trous perdus
2° tenir compte de l’accès par transports publics et prévoir des parkings (le coûteux MACVAL a mis des années à être accessible par tram et n’a toujours pas de vrai parking)
3° veiller à une signalisation cohérente du début jusqu’à la fin du trajet (tare bien française...)
4° oublier les horaires de province : ne pas fermer à 18h, ouvrir au déjeuner, prévoir une nocturne
5° savoir communiquer... (voir ici)
Ah mais... c’est trop cher en fonctionnement ! ah ? et combien coûte au contribuable un investissement sous-utilisé ?

Merci de gérer en économe et respecter le contribuable, pas seulement pour que des (mal) élus puissent se rengorger d’avoir fait quelque chose... l’heure n’est plus aux investissements lourds irresponsables, tels que celui du Département de l’Essonne -un des plus endetté de France- qui, bien qu’équipé du Musée de Bièvres (déjà en rénovation), veut le doubler du méga-projet de Photopolis, à ambition nationale (qui va donc aller là-bas ?), de surcroît "complété" par un autre équipement à Saclay !

Merci Messieurs-Dames les élus, de gérer le Grand Paris en métropole, pas en village gaulois ; fort heureusement, la Métropole du Grand Paris va progressivement -mais lentement- y mettre un peu d’ordre et la contrainte budgétaire va assècher les projets redondants et gaspilleurs.

 

 voyez aussi :



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :


 

une Première : une foire d’art métavers

l’événement à ne pas manquer début 2022 à Paris !

Unvirtual NFT Meta Art Fair à Paris
du 5 au 8 Février 2022 à Paris

découvrez l’art digital (vidéos, génératif...), l’art immersif, la "digital design & fashion", l’art sonore digital

 


 

la fête de la photo revient !

du 13 au 13 février
au très beau Bastille Design Center
 

la seule grande foire de photographie contemporaine revient dans une nouvelle formule

 


 

la cote d’un artiste : un point de vue

préparez votre année de collectioneur :
la cote est-elle une question de point de vue ou un élément scientifique, elle qui conditionne aussi votre décision d’achat ?


Les Atamanes font le point


 

 


 

venez aux JPO des écoles d’art



les écoles d’arts appliqués de Paris vous ouvrent leurs portes... virtuelles :

Boulle, Estienne, Duperré et l’ENSAAMA

 les 28 et 29 janvier

 


 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :