tapez un ou deux mots :

centres d’art inattendus du Grand Paris : sommaire

 

sortez des grands classiques !

inattendus dans le domaine de l’art et du design, car ces lieux sont à vocations diverses, ou sont mal connus ou un peu excentrés.
Ce sont des fondations, des musées dans le Grand Paris, des lieux privés mais accueillants, ou bien des endroits dans Paris-centre qui se sont transformés, parfois underground, parfois pop-up (éphémères), voire chantiers ou friches.
Ils accueillent souvent des manifestations d’art actuel : sortez des boulevards rebattus, allez les découvrir, visitez avec nous ces trésors :
 

>actualité de ces lieux d’art :

> saluons l’ouverture de l’Institut Giacometti à Montparnasse, dans un splendide hôtel particulier Art Déco, ancien atelier de l’artiste-décorateur Paul Follot (qu’on ne visite que très partiellement malheureusement)
> une excellente idée : pour son ouverture, Annette Messager crée un dialogue à trois, entre elle, Alberto Giacometti et son épouse nommée... Annette, une conversation brève (peu d’oeuvres, l’endroit est petit) mais de grande qualité
> par exemple au fameux Nez d’Alberto (1947, à consonance érotique évidente) elle répond avec La Mère et l’Enfant (2018) avec humour et pertinence
> ci-dessous, en remaniant en ce lieu son théâtre d’ombres Sans légende, Annette Messager fait émerger des sculptures d’Alberto Giacometti d’un tas d’objets indistincts : un évident hommage à la création et son processus :

Annette Messager, Sans légende

Annette Messager, Sans légende, 2012
(courtoisie Galerie Marian Goodman) clic=zoom

 

 

> accueil d’Almanart


Focus : centres d’art, lieux d’art, musées art et design moderne et contemporains de Paris et du Grand Paris

 

 

 

 

> le Collège des Bernardins au quartier St-Michel est un lieu ouvert à tous et gratuit. Il accueille des petites expositions d’art contemporain de bon niveau ; il comporte un pôle de recherche, des salles de réunions et, pour le public : des conférences, un lieu de silence, une librairie et une cafétéria

 

l’ordre catholique des Bernardins a toujours eu vocation d’érudition et d’enseignement : ce Collège de Paris réunissait les assemblées de l’Université déjà il y a huit siècles

 

mais... assez de ces centres d’art chers, peu accessibles, peu ouverts !

parmi les lieux à vocation régionale ci-dessus, certains ne sont pas connus ; pourquoi, la faute à qui ?
Aux Municipalités et Régions, puisque ce tissu hétéroclite dépend d’elles ! Qu’elles fassent preuve de pragmatisme, qu’elles se mettent à la place du visiteur, qu’elles rentabilisent leurs investissements car c’est nous qui payons :

1° ne pas ouvrir des lieux régionaux dans des trous perdus
2° tenir compte de l’accès par transports publics et prévoir des parkings
3° veiller à une signalisation cohérente du début jusqu’à la fin du trajet (tare bien française...)
4° oublier les horaires de province : ne pas fermer à 18h, ouvrir au déjeuner, prévoir une nocturne
5° savoir communiquer... (voir ici)
Ah mais... c’est trop cher en fonctionnement ! ah ? et combien coûte au contribuable un investissement sous-utilisé ?

Merci de gérer en économe et respecter le contribuable, pas seulement pour que des (mal) élus puissent se rengorger d’avoir fait quelque chose... l’heure n’est plus aux investissements lourds irresponsables, tels que celui du Département de l’Essonne -un des plus endetté de France- qui, bien qu’équipé du Musée de Bièvres (déjà en rénovation), veut le doubler du méga-projet de Photopolis, à ambition nationale (qui va donc aller là-bas ?), de surcroît "complété" par un autre équipement à Saclay !

Merci Messieurs-Dames des élus, de gérer le Grand Paris en métropole, pas en village gaulois ; fort heureusement, la Métropole du Grand Paris va progressivement -mais lentement- y mettre un peu d’ordre et la contrainte budgétaire va assècher les projets redondants et gaspillateurs.

 

 voyez aussi :



 

annonces d'événements :


 

jouez avec Le Géant des Beaux-Arts
et Almanart !

le japonais Kohei Nawa a installé dans la pyramide du Louvre une grande sculpture, bon prétexte pour vous faire jouer (et gagner ?)
gratuit et sans engagement, jusqu’au 25 novembre

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

 le Prix du Graffiti est aux enchères

lundi 26 à Drouot
vente des toutes les oeuvres exposées
au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
jusqu’au 25 nov, gratuit

voir le catalogue

=> Almanart y a découvert une excellente qualité


 

le beau Noël du Géant des Beaux -Arts :

 => n’attendez pas : promo jusqu’au 17 décembre !

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :