tapez un ou deux mots :

la Fondation Francès à Senlis

 

 
  60 Senlis,
à 45 km au nord de Paris
> autres escapades

clés : La Fondation Francès à Senlis , collection art contemporain Fondation Estelle et Hervé Francès à Senlis, Paris
toutes images : courtoisie Fondation Francès, clic=zoom
reportage mars 2011 par Chloé Jourdan, avril 2012 par Claude

 

En lisière du centre de la jolie ville historique de Senlis, la Fondation Francès est logée dans une ancienne maison juste derrière l’église.

Dans une volonté de démocratiser l’accès à l’art contemporain, l’entrée dans la Fondation est libre, pourtant fermée le dimanche (voir pratique).

 

un concept original

  Fondation Francès Senlis

trois fois par an, les collectionneurs Estelle et Hervé Francès organisent une "exposition dialogue" et invitent un artiste avec sa galerie, à converser avec une partie de leur collection de 400 oeuvres -peintures, photographies, installations.

Philip Gurrey

 

Si l’entrée du public est libre, la Fondation privilégie les visites de groupes et les actions éducatives scolaires pour commenter les oeuvres, expliquer la démarche des artistes.

Car les fondateurs préfèrent les rencontres intimes aux vernissages "qui se transforment plus souvent en réunion mondaine qu’en découverte artistique". Dans ce carrefour, artistes, collectionneurs, institutions, galeries, journalistes, entreprises… peuvent échanger.

 

 

Estelle Francès expliquant l’oeuvre de Philip Gurrey au sein de la Fondation

Autre particularité : la collection Francès peut être dérangeante ; elle est entièrement dévolue à un propos, celui (citons) de "l’Homme et ses excès, ses souffrances, ses violences, ses croyances... sous toutes ses coutures" (voir ici l’argumentaire complet). Aborder ce thème engagé nécessite un dialogue pour sa compréhension

 

des expositions engagées :

un exemple d’exposition engagée : quatre artistes ont abordé le thème des Stigmates, une présentation qui donne un aperçu des stigmates de la violence replacées dans l’histoire de l’art ; une matière originale, ambitieuse au regard de la taille de la présentation, mais qui est pourtant très bien évoquée.

Philip Gurrey  

Philip Gurrey (vit à Copenhague) puise dans Otto Dix, Goya ou des photos de guerre ses portraits déformés par les traumatismes, apparents ou cachés : "le temps qui passe laisse parfois filer et s’échapper des blessures enfouies".

 

 

ce visage meurtri esquisse un sourire comme pour rappeler que la vie continue
Philip Gurrey, Eye, 2007, huile, 50x50

 

Rachel Labastie  

Le dialogue s’amorce avec la collection par cette oeuvre : une évocation de l’enfermement, par Rachel Labastie (vit à Bruxelles et Biarritz) qui, enfant, a vécu dans une secte apocalyptique

 

 

ces entraves présentent un double contraste par rapport à la forme habituelle de ces noires ferrures : celui du blanc, symbole d’innocence, et celui de la fragilité de la porcelaine
Rachel Labastie, Entraves, porcelaines, 2008

 

Jake et Dinos Chapman  

Conversation qui se poursuit au 1er étage avec notamment Jake et Dinos Chapman (Grande Bretagne) qui sont intervenus directement sur un tableau du XIXè, à la fois sur le portrait et sur la toile elle-même, un rappel cynique du temps qui passe et des portraits qui s’effacent

 

 

 

Jake et Dinos Chapman, One day you will no longer be loved, 2008

 

 


Agrandir le plan

en pratique :

 

> 27 r Saint Pierre
60300 Senlis
03 44 56 21 35

 

> gratuit

> ouvert pendant les expos
mardi-samedi
11 :-13 : et 14 : -19 :

 

> voiture : A1 sortie 8 Senlis ; dir Senlis centre (av de Gaulle) ; tout droit av Clémenceau ; à gauche av Foch ; rond-point : à droite dir Chantilly ; 1ère à gauche ; parking facile

 

> le site

 

 



 

annonces d'événements :


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

design : extraordinaires Lotus d’Or...

...que sont ces petites chaussures chinoises !

 jamais exposé au monde : un millénaire de tradition du 10è au 20è siècle, on bandait les pieds des filles pour limiter leur taille à <10cm dans ces engins de torture magnifiques...

Espace Jules Vallès
 4-26 oct entrée libre


 

Alfons Mucha, affichiste et peintre

les Editions Larousse proposent un livre très didactique, abordable, abondamment illustré

 

à l’occasion de la
rétrospective Alphonse Mucha
au Musée du Luxembourg


 

 le Prix du Graffiti & Street Art s’expose

au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
5 sept - 25 nov, gratuit
par Graffart et un prestigieux jury

plus d’infos

=> chaque année Almanart y découvre des perles ;
les collectionneurs pointus s’y intéressent


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :