tapez un ou deux mots :

Victor Brauner boucle sa boucle, au MAM

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images : exposition rétrospective Victor Brauner au Musée d’Art Moderne de Paris (courtoisie MAM) / clic = zoom

 

la trajectoire de Victor Brauner est elliptique : à l’origine ses oeuvres typées sont déjà proches de l’art brut, suivies d’un long passage au surréalisme, finalisé par un retour à l’art brut, le tout mâtiné d’humour à la sauce du Père Ubu, d’érotisme et de spiritisme, ceci sur un demi-siècle de création !

 


 

un artiste roumain en vue mais pas dans les clous !

  Victor Brauner peintre  

zouh, renvoyé des Beaux-Arts de Bucarest pour non conformisme ! mais les chemins de traverse peuvent aussi mener au succès ;

> déjà, Victor Brauner crée des tableaux stylisés empruntant au cubisme, à l’expressionnisme et au constructivisme ; alors l’avant-garde de la scène roumaine le reconnait comme un des siens : il se voit proposer une exposition personnelle à Bucarest en 1924

 

Portrait de Mme R.B,1925,
huilesur carton 60 x 60, Musée de Grenoble
clic=zoom

 

Paris, l’influence surréaliste

entre deux séjours à Paris (1925 et 1930) Victor Brauner se convertit au surréalisme, très pregnant à l’époque ; il collabore à la revue roumaine Unu, produit des oeuvres surréalitstes classiques comme cette Femme-fleur bien connue, et des dessins presque caricaturaux

  Victor Brauner peintre

il invente le pendant du Père Ubu : Monsieur K, personnage grotesque et libidineux, sorte de tyran ordinaire >>

 

La Femme fleur, petite huile,
1938, collection Seroussi
clic=zoom

 

L’Etrange Cas de Monsieur K,
huile, 1933, Musée de Saint-Etienne
clic = zoom
  Monsieur K

 

la clandestinité développe son imaginaire

réfugié en 1942 dans les Hautes-Alpes et solitaire, Victor Brauner laisse son imagination courir ; il exécute de nombreux dessins où se multiplient les métamorphoses, les figures chimériques, l’œil qui devient une sorte de signature, le thème du double, etc

> il aboutit à créer le Congloméros, personnage imaginaire, contraction de "conglomérat" et de "Éros" et dans le même esprit, La Palladiste -le tableau au second plan- qui "fait face à son double masculin à tête de poisson, l’attention étant concentrée sur l’échange des regards et sur l’esquisse d’une étreinte qui semble suspendue, comme le motif des serpents entremêlés : dans ces deux oeuvres la mythologie de Brauner décline les principes féminin et masculin de l’amour et de la magie" [commentaire Centre Pompidou]

 

Brauner Victor Congloméros
1945 plâtre
clic=zoom
au fond : La Palladiste
1943, huile
  Victor Brauner Congloméros

 

retour à l’imagerie populaire

  Victor Brauner peintre  

une période moins connue : versé dans l’ésotérisme, Victor Brauner explore de nouvelles voies par un langage primitif exotique proche de l’art brut, style qu’il ne cessera de développer ; ces explorations métaphoriques et alchimiques semblent être une façon de refermer la boucle de la vie ; ce changement de style n’est qu’apparent, inspiré notamment par l’art brut du peintre medium Fleury-Joseph Crépin, qui était collectionné par Victor Brauner comme André Breton !

 
Horizon perdu
huile sur bois 1965 MASC
clic=zoom

 

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au MAM
> le surréalisme en deux mots
> les fétiches du surréalisme

 

 



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :


 

plagiat et propriété intellectuelle

Le Génie de la Bastille co-organise un atelier d’informations et d’échanges en ligne, gratuit
Mardi 13 avril à 18h30 en visioconférence

s’inscrire


 

que faire de mes enfants ?

Le Musée en Herbe leur propose des balades artistiques dans Paris, avec ses accompagnatrices

pendant les vacances

dès 6 ans
 


 

les rues ne sont pas fermées !

les lieux d’art sont fermés... sauf les rues : levez les yeux, guettez les recoins : l’art est là !


 ce que vous montre Paris Vidéostar avec ses reportages vidéo qui parcourent le Grand Paris


 

le Chat beauté

est sur les Champs-Elysées, bien sûr celui de Geluck, qui l’a sculpté en énaurme volume

ce n’est pas le seul roi du mois...

 


 

de quelle "porte" s’agit-il ?

on vous met à la porte ? en tous cas, pas de celle-ci, située sur la voie publique

pour Les Atamane, les portes et les fenêtres sont un terrain de jeu pour les artistes

 ? qui sont les Atamanes ?

 

 

 

attention aux faux-nez !

Les Echos du 22 mars avertissent de la prolifération de faux en vente sur internet

à découvrir ici

qu’est-ce vraiment qu’un "faux" ?

 


 

l’Histoires de l’Art en ligne


suivez au Grand Palais les derniers cours du cycle
1 Heure, 1 Œuvre
les vendredis à 12h30
 

>> l’Odalisque par Martial Raysse :
 



 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :