tapez un ou deux mots :

Victor Brauner boucle sa boucle, au MAM

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images : exposition rétrospective Victor Brauner au Musée d’Art Moderne de Paris (courtoisie MAM) / clic = zoom

 

la trajectoire de Victor Brauner est elliptique : à l’origine ses oeuvres typées sont déjà proches de l’art brut, suivies d’un long passage au surréalisme, finalisé par un retour à l’art brut, le tout mâtiné d’humour à la sauce du Père Ubu, d’érotisme et de spiritisme, ceci sur un demi-siècle de création !

 


 

un artiste roumain en vue mais pas dans les clous !

  Victor Brauner peintre  

zouh, renvoyé des Beaux-Arts de Bucarest pour non conformisme ! mais les chemins de traverse peuvent aussi mener au succès ;

> déjà, Victor Brauner crée des tableaux stylisés empruntant au cubisme, à l’expressionnisme et au constructivisme ; alors l’avant-garde de la scène roumaine le reconnait comme un des siens : il se voit proposer une exposition personnelle à Bucarest en 1924

 

Portrait de Mme R.B,1925,
huilesur carton 60 x 60, Musée de Grenoble
clic=zoom

 

Paris, l’influence surréaliste

entre deux séjours à Paris (1925 et 1930) Victor Brauner se convertit au surréalisme, très pregnant à l’époque ; il collabore à la revue roumaine Unu, produit des oeuvres surréalitstes classiques comme cette Femme-fleur bien connue, et des dessins presque caricaturaux

  Victor Brauner peintre

il invente le pendant du Père Ubu : Monsieur K, personnage grotesque et libidineux, sorte de tyran ordinaire >>

 

La Femme fleur, petite huile,
1938, collection Seroussi
clic=zoom

 

L’Etrange Cas de Monsieur K,
huile, 1933, Musée de Saint-Etienne
clic = zoom
  Monsieur K

 

la clandestinité développe son imaginaire

réfugié en 1942 dans les Hautes-Alpes et solitaire, Victor Brauner laisse son imagination courir ; il exécute de nombreux dessins où se multiplient les métamorphoses, les figures chimériques, l’œil qui devient une sorte de signature, le thème du double, etc

> il aboutit à créer le Congloméros, personnage imaginaire, contraction de "conglomérat" et de "Éros" et dans le même esprit, La Palladiste -le tableau au second plan- qui "fait face à son double masculin à tête de poisson, l’attention étant concentrée sur l’échange des regards et sur l’esquisse d’une étreinte qui semble suspendue, comme le motif des serpents entremêlés : dans ces deux oeuvres la mythologie de Brauner décline les principes féminin et masculin de l’amour et de la magie" [commentaire Centre Pompidou]

 

Brauner Victor Congloméros
1945 plâtre
clic=zoom
au fond : La Palladiste
1943, huile
  Victor Brauner Congloméros

 

retour à l’imagerie populaire

  Victor Brauner peintre  

une période moins connue : versé dans l’ésotérisme, Victor Brauner explore de nouvelles voies par un langage primitif exotique proche de l’art brut, style qu’il ne cessera de développer ; ces explorations métaphoriques et alchimiques semblent être une façon de refermer la boucle de la vie ; ce changement de style n’est qu’apparent, inspiré notamment par l’art brut du peintre medium Fleury-Joseph Crépin, qui était collectionné par Victor Brauner comme André Breton !

 
Horizon perdu
huile sur bois 1965 MASC
clic=zoom

 

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au MAM
> le surréalisme en deux mots
> les fétiches du surréalisme

 

 



 

annonces d'événements :


 

un calendrier de Noël à surprises

le BDMA, Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art
vous suggère des cadeaux de fêtes
par ce calendrier de l’avent très original

l’ouvrir et découvrir les jeunes créateurs


 

si le tableau boude...

 

... c’est qu’il veut son cadre ! zoom sur les cadres !
> Les Atamanes cadrent le débat : lequel choisir ?
>
à moins que ce soit le tableau qui choisisse ?
> Almanart s’interroge : pourquoi et comment ?

 


 

remettez-le à l’endroit svp

qu’attend-on donc pour remettre à l’endroit les tableaux de Georg Baselitz !

pourquoi cette question idiote ?


 

 

Prendre soin, de la Renaissance à nos jours

passionnante exposition au Musée des BA de Dole
pour le bicentenaire Pasteur ;
que nous montrent les œuvres d’art sur la notion des "soins" ?


 

annoncez vos ventes
trouvez à acheter

particuliers : annoncez vos oeuvres à vendre

seuls des biens de qualité sont acceptés,
sélectionnés par Almanart

de bonnes occasions pour
acheter

 

 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :