tapez un ou deux mots :

Le monde nouveau de Charlotte Perriand

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images, courtoisie exposition Charlotte Perriand à la Fondation Vuitton sauf mention / images : clic=zoom

 

Le monde nouveau de Charlotte Perriand,
jusqu’au 24/02/20 à la Fondation Vuitton

 

cette exposition extraordinaire élargit le champ à celui de la société artistique d’après-guerre en France, où tout est à reconstruire dans un esprit novateur et libre, porteur d’une vision globale de l’art, d’où le titre "Le monde nouveau de Charlotte Perriand" ; nouveau pour l’époque et furieusement actuel dans sa pureté et sa simplicité.
Charlotte n’est ici pas seule : des oeuvres d’art et de design majeures de ses collègues et amis entourent ses mobiliers et aménagements : notamment Le Corbusier (architecte, urbaniste, décorateur et peintre), Pierre Jeanneret (architecte et designer), Fernand Léger (peintre) (on regrette que Jean Prouvé soit juste cité)

 

"créer un monde nouveau"

 
architecte d’intérieur, designeuse, urbaniste voyageuse... Charlotte Perriand fut aussi initiatrice et pilote de nombreux projets ; écologiste (à l’époque on disait plutôt "naturiste") et féministe avant l’heure en France, aujourd’hui elle serait nommée "starchitecte" : "elle est notre contemporaine dans son rapport au monde, à l’espace, aux autres, à son corps, à tout ce qui est de l’ordre de la vie" remarque Suzanne Pagé (DA de la Fondation)

 

> avec ce photomontage, le
magazine Elle constitue en
1947 un ministère de femmes
avec Charlotte Perriand
Ministre de la Reconstruction

 

photomontage, journal Elle 1947
clic = zoom

 

 
Charlotte Perriand face à la vallée
vers 1930
 

 

 

Cette exposition est somptueuse par la capacité de Vuitton à rassembler autant de mobilier (avec la complicité de Cassina) et à reconstituer des parties d’appartements : (Saint-Sulpice (1927), Salon d’Automne (1929), Maison du Jeune Homme (1935), refuge Tonneau (1938), Maison de thé pour l’UNESCO (1993) :

   

> le choc commence au niveau -1 où d’emblée vous déambulez dans les appartements créés à l’atelier où collaboraient Le Corbusier, Jeanneret et Perriand sur le principe du "Plan libre"

 

 

Le Corbusier, Jeanneret et Perriand,
un appartement moderne,
Salon d’Automne, Paris, 1929
clic=zoom

 

> la modernité de ces espaces et éléments aux lignes pures datant des années 30, est d’autant plus confondante que beaucoup sont réédités dans le courant de la mode actuelle du vintage, où désormais même les platines tourne-disques intégrées ainsi exposées apparaissent à peine démodées...

un appartement moderne,
table extensible, fauteuils pivotants, placards
intégrés de Charlotte Perriand
clic=zoom
 

 

 

Le contexte artistique de l’Esprit Nouveau est généreusement rappelé par de nombreux tableaux, tapisseries, céramiques et scuptures notamment de Le Corbusier et de Fernand Léger :

 

Le Corbusier
Deux-Bouteilles-et-Compagnie
1951, Tapisserie d’Aubusson
clic=zoom

 

Fernand Léger,
ST-Femmes-au-Perroquet
1953, terre cuite émaiilée
clic = zoom
 

 

 

Dans les années 40 les séjours de Charlotte Perriand au Japon l’ont confirmée dans son approche de la simplicité, en accord avec le jeune mouvement Formes Libres, un concept qui l’accompagnera toute sa vie ;

   

> en témoigne en 1993 sa Maison de Thé pour l’UNESCO, reconstituée ici dans un environnement de roseaux

 

 

Charlotte Perriand
Maison-de-thé, 1993
clic=zoom

 

> point d’orgue final : la reconstruction de la charmante Maison du bord de l’eau (1934), posée sur la cascade près de l’auditorium

 

Charlotte Perriand
Maison-au-bord-de-l’eau, 1934
clic=zoom
 

 

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition à la Fondation Vuitton
> une bio résumée de Charlotte Perriand
> l’Union des Artistes Modernes français (UAM)
> l’Art Déco des années 20-30

 

 



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :


 

expérimenter...

 

...ce que fit Théophile Steinlen dans des portraits réalisés avec une plume taillée dans un roseau, en fin du 19è siècle

rien d’étonnant, il fut peintre mais aussi illustrateur, graveur, lithographe, affichiste : un esprit ouvert !

ce qui explique la force d’expression de ces oeuvres, commentées ici par Les Atamanes

 


 

vivez l’art au quotidien

 

fotofever fait vivre la photo d’art :

> chaque jour une oeuvre commentée

> chaque mois une newsletter vous concocte des petites surprises

> et bientôt : la foire fotofever au Carrousel du Louvre

 ? qui est fotofever  ?

 


 

l’évolution de l’éducation en Chine

 

une exposition photographique à Paris
à découvrir ici

 


 

Almanart va déménager et vend...


... meubles, objets, etc, en direct aux particuliers

 

bonnes affaires à voir ici sur
Paru-Vendu
(et sur d’autres sites de vente entre particuliers)
 

"Petit Déménagement", petit grès de Marie Rancillac, 1999

 


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :