tapez un ou deux mots :

la Java de l’art contemporain

 

jusqu’au 24/02/19 quartier de la
Goutte d’Or
Institut des Cultures d’Islam (ICI) 12 €

56 r Stephenson
et r Léon (à 200m)

> accueil d’Almanart
les meilleures expos en cours

toutes images exposition Java Art Energy courtoisie Institut des Cultures d’Islam (ICI) / clic = zoom

 

l’Indonésie (17000 îles), géant asiatique muni de la tentaculaire Jakarta (sur l’île de Java), a montré jusqu’à présent que islam et démocratie se conjuguent dans le respect du pluralisme religieux ; mais des dérèglements et son passé douloureux inquiètent ses artistes actuels : la mémoire du colonialisme (Java a vu la création de la Compagnie des Indes Orientale éperlan), les massacres politiques, le risque récent d’islamiste radical, la sur-exploitation des ressources naturelles, la menace sur la jungle et les lieux sacrés, l’urbanisation sauvage les font réagir.
Ce que dévoile cette exposition, qui se concentre sur l’île de Java (150 millions d’habitants, centre économique et artistique du pays) par le regard de treize artistes reflétant la diversité et la complexité de la société javanaise : une découverte passionnante !

 

un courageux art dynamique, en alerte

le sous-titre "Art énergie" de l’exposition reflète le bouillonnement de la scène artistique actuelle à Java : "les artistes n’hésitent pas à aborder les défis auxquels fait face la société javanaise : risques écologiques, conséquences du colonialisme, montée de l’islam radical... en soulignant l’absurdité de certaines situations" [DP]

Pour contourner les interdits sans (trop) se mettre en danger, l’humour est très présent,

> comme l’exprime Ruangrupa, Serrum et Grafis Huru Hara (groupe GUDxSKUL) avec cette proposition de casques pour motocyclistes, les javanais musulmans ne pouvant porter de casque en raison de leur voile ou couvre-chef religieux !

 

 
GUDxSKUL, 2018
clic=zoom
  GUDxSKUL artistes textile

 

  Mella Jaarsmas artiste  

Témoin de l’époque coloniale, le thé : au 16è siècle est créée la Compagnie des Indes Orientales néerlandaise, début de l’exploitation du thé dont ne restent à la population que les brisures ;

> par cette installation, Mella Jaarsma rappelle que la situation a peu changé actuellement

> les théières sont peintes dans le style Mooi Indié (Belles Indes) typique de l’époque coloniale ; la combinaison table-vêtement évoque la frontière service-asservissement

 

 

Mella Jaarsmas, High Tea, 2014
peintures Anex Jatiwangi
clic=zoom

 

 
Tintin détourné

le héros de Hergé est très populaire en Indonésie,

> et Adhya Ranadireksa s’en sert pour dénoncer la montée de l’islamisme radical en s’appropriant la stratégie whahabite pour la détourner

> vous reconnaissez bien sûr la couverture de Tintin au Pays de l’Or Noir paru en 1940 (si ce n’est le cas, c’est grave...), où le maléfique docteur Müller est remplacé par un combattant islamiste

> les ignares crasses cliqueront ici pour voir la couverture originale

 

 

Adhya Ranadireksa,
si Tintin était-né-en-Indonesie,
2014, poster
clic=zoom
  Adhya Ranadireksa artistes

une fresque en hommage à la liberté

  Mella Jaarsmas artiste  

> Eddy Susanto a réalisé pour cette exposition cette gigantesque interprétation de La Liberté guidant le Peuple de Delacroix, sous la forme d’un calligramme (clic=zoom) à partir d’une poésie qui raconte une insurrection javanaise

> liant ces deux soulèvements populaires, il montre ce qui unit les peuples par-delà leurs différences

 

 

 

Eddy Susanto, 2018,
La-Liberte-Giyanti, acry-encre
clic=zoom sur la calligraphie

 

 

 

 

 

plus d’infos :

> attention : il y a 2 lieux d’exposition, distants de 200m

> l’exposition à l’Institut des Cultures d’Islam

 

 



 

annonces d'événements :


 

jouez avec Le Géant des Beaux-Arts
et Almanart !

le japonais Kohei Nawa a installé dans la pyramide du Louvre une grande sculpture, bon prétexte pour vous faire jouer (et gagner ?)
gratuit et sans engagement, jusqu’au 25 novembre

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

 le Prix du Graffiti est aux enchères

lundi 26 à Drouot
vente des toutes les oeuvres exposées
au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
jusqu’au 25 nov, gratuit

voir le catalogue

=> Almanart y a découvert une excellente qualité


 

le beau Noël du Géant des Beaux -Arts :

 => n’attendez pas : promo jusqu’au 17 décembre !

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :