tapez un ou deux mots :

Fabrice Hyber au Palais de Tokyo

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur svp nous en faire part, suite vérification le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

Fabrice Hyber implante ses Matières Premières et montre ses procédés
> au Palais de Tokyo, octobre 2012 au 7 janvier 2013

 

Fabrice Hyber explique [entretiens avec…, Monograph, 2012] que "l’oeuvre n’est pas faite pour être exposée, sa production est déjà le moment de l’oeuvre" ; il met l’accent sur la progression indécise de sa fabrication, l’importance de sa morphogenèse ; il privilégie le "chantier" qui peut être permanent.
Par exemple il précise que le tracé de ses dessins n’est pas définitif, restant ouvert, que les masses et les matières sont glissantes ; le dessin dit-il est un état spéculatif de la projection dans l’espace réel, ensuite il faut trouver dans le réel des choses qui leur ressemblent, mais inexactes, ce qui créer un autre chantier, etc.

 

la fabrication des Nuages

illustre sa manière de faire : les dessins préparatoires rassemblés sur un grand tableau constituent une oeuvre à part entière -raison pour laquelle elle est exposée-, mais comme un état intermédiaire à l’installation que vous pouvez voir juste à côté du "laboratoire" où il a conçu ces oeuvres.

  Fabrice Hyber Nuages   Fabrice Hyber Nuages
 

des explications artistico-scientifiques de la formation de nuages précèdent...

 

... une concrétisation possible (Hyber s’intéresse aux aspects scientifiques)

 

le Labyrinthe

est un projet étudié dès 2010 pour Monumenta 2012, pour transformer le Grand Palais en un labyrinthe ; toutefois le projet ne se réalisera pas, apprend-on fin septembre pour des raisons d’économies budgétaires

 

> le labyrinthe s’inspire de l’élévation d’un arbre, dont la racine serait placée à l’entrée du Palais, la foule suivant ensuite ses différentes branches d’une manière aéatoire (le hasard, l’incertitude fait souvent partie des oeuvres de l’artiste)

> tous les éléments nécessaires à la fabrication ultérieure sont minutieusement nommés : papier, scotchbrite, fusains, huile, plastic, acier, mousse, résine époxy, colle, toile, bois...

  Fabrice Hyber Labyrinthe

 

> des plans sont dessinés pour situer l’oeuvre dans l’espace du lieu

> des maquettes sont élaborées, en partie en vraie grandeur comme celle permettant au visiteur du Palais de Tokyo de traverser un bout de couloir du labyrinthe constitué de plantes

> les matières vivantes inspirent souvent Fabrice Hyber, notamment l’aspect évolutif de la nature dont il utilise les éléments comme des objets composants.

  Fabrice Hyber Labyrinthe

 

 

 

plus d’infos :

> voir aussi ici
>sur le site du PdT

 



 

annonces d'événements :


 

fotofever lance "le mag"

chaque mois le mag start to collect vous parle de photographie contemporaine : artistes, galeries, expos...
+ un peu de pédagogie : histoire de la photo, conseils aux collectionneurs...

inscrivez-vous !

 ? qui est fotofever ?


 

MacParis, bientôt !

6 jours de rencontre en direct des artistes, des amateurs d’art et des collectionneurs
sur les 3 étages du :
Bastille Design Center
11-16 juin

à MacParis, les artistes vous vendent en direct 

téléchargez vos invitations gratuites


 

à l’écoute du Centre Pompidou

nouveau :
le Centre Pompidou poscaste

plus d’audio-guides : votre smartphone en wifi gratuit sans saisie de vos données

inauguration avec l’expo Préhistoire, une énigme moderne

 


 

vernissages au Parcours Saint-Germain

les galeries de Saint-Germain font la fête et leurs vernissages

jeudi 23 mai !

 


 

c’est la Révélation...

 

...la foire des métiers d’art

sous la Nef du Grand Palais
du 23 au 26 mai

450 créateurs de 33 pays
ameublement, décoration, luminaires, joaillerie, orfèvrerie, horlogerie, métaux, verre, textile, cuir, mode, graphisme, musique, resauration...

 


 

le livre et le design

pour le festival Quartier du Livre

l’École des Arts Déco (EnsaD)
expose Matisse et le Livre
 

15-22 mai, 14h-19h, rue d’Ulm


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :