tapez un ou deux mots :

aux sources du cubisme

 

jusqu’au 25/02/19 quartier de
Beaubourg
Centre Pompidou 14 €

place Georges-Pompidou

> accueil d’Almanart
les meilleures expos en cours

toutes images exposition Le Cubisme au Centre Pompidou courtoisie Succession Picasso et autres mentions / clic = zoom

 

la vaste exposition Le Cubisme au Centre Pompidou est la plus complète jamais vue, très didactique des prémisses aux influences actuelles ; nous nous intéressons ici aux sources du mouvement cubiste

 

pourquoi le cubisme ?

projetez-vous au tout début du 20é siècle : déjà l’art classico-pompier avait été remplacé en douceur par l’impressionnisme et, à la fin de cette Belle Epoque, l’Art Nouveau commence à faire place à l’Art Déco, ce qui influence aussi la peinture où des recherches innovantes s’entre-croisent : l’expressionnisme, die Brücke, le pointillisme, les Nabis... ; tout celà dans une certaine continuité car on est toujours dans la figuration, c’était l’évolution, pas la révolution (le choc du constructivisme, du suprématisme et de l’abstraction viendront quelques années plus tard).

Alors pourquoi quelques jeunes viennent-ils casser le bel édifice parisien, alors centre du monde ? remplacer l’harmonie par une sorte de perception scientifique qui rend les motifs non reconnaissables et hideux, mélanger les couleurs, brouiller la vue ? comment leur sont-elles venues ces idées scandaleuses ? et pourquoi le cube, pas l’ovale ?

  Piet Mondrian, Composition  

> un concurent à l’innovation -dirions-nous actuellement- a été l’abstraction, débutant deux ans après le cubisme ; cette Composition de Mondrian date de 1916 mais elle a un temps d’avance dans l’épuration des formes, alors que le cubisme à cette date s’est perdu dans la complexité (voir en bas de page).

Ce tableau est présenté dans l’exposition comme étant influencé par le mouvement cubiste, mais une autre explication est donnée quant à la démarche de Mondrian

 

 

Piet Mondrian, Composition-6
1914, 88x61
(courtoisie Gemeentemuseum-LaHaye)
clic=zoom

 

aux sources du cubisme

l’invention du cubisme vient de 3 courants qui se sont renforcés en l’espace de seulement 3 ans, de 1906 à 1909 :

une lassitude des canons de la représentation académique, que de jeunes artistes considèrent épuisée ; en 1904 les recherches innovantes citées restent encore proches de la tradition et la photographie a pris le relais de la réalité avec le pictorialisme : que reste-t-il à faire de réellement neuf ? une réponse sera l’abstraction, mais seulement en 1911 ; une autre sera le cubisme

> d’où vient le nom ? ce petit tableau de Braque présenté en 1908 à la galerie Kahnweiler, est qualifié par Matisse de "petits cubes" et le critique Louis Vauxcelles écrit "Braque réduit tout à des schémas géométriques, à des cubes" : le mot cubisme est lancé !

Georges Braque
Maison-et-Arbre, 1908, 41x32
(courtoisie LaM)
clic=zoom
  GUDxSKUL artistes textile

 

  Paul Cézanne
La-Montagne-Sainte-Victoire  

Paul Cézanne a cherché dès 1880 à simplifier les formes naturelles par des éléments géométriques essentiels et proposait de "traiter la nature par le cylindre, la sphère et le cône", "un réalisme de conception en rupture avec celui de la vision réelle et la fiction narrative" [DP]

> cette vue de la montagne Sainte-Victoire en est une prémisse parmi celles qui ont influencé Georges Braque et Picasso

 

Paul Cézanne
La-Montagne-Sainte-Victoire, v1885
(courtoisie Fond. Barnes)
clic=zoom

 

les colonies ont dévoilé un nouveau champ d’art : le primitivisme, provoquant un engouement de la jeune génération pour l’art d’Afrique et du Pacifique ;

en 1906 Derain découvre les collections du British Museum et Picasso les sculptures ibériques préromaines du Louvre ; en 1907 il visite avec Derain le Musée d’ethnographie du Trocadéro ; tout cela marque Picasso : il collectionne des masques africains et peint un portrait de Gertrude Stein (1906) fortement influencé par ces découvertes

> il peint aussi cet Autoportrait (1907) typique du cubisme débutant, où la représentation est reconnaissable mais fortement stylisée ; surtout il entreprend aussi le vaste chantier des Demoiselles d’Avignon, considérées comme l’origine du mouvement cubiste

Pablo Picasso
Autoportrait, 1907, 56x46
(courtoisie Narodní-Galerie-Prague)
 

la compétition Braque - Picasso

  Georges Braque,
Grand nu,  

> en 1908, Georges Braque répond au choc de la découverte des Demoiselles d’Avignon, ce "tableau d’exorcisme" par ce Grand Nu, inaugurant un fertile dialogue artistique avec Picasso, pour ne pas dire une âpre compétition ;

ce qui d’ailleurs rend très difficile visuellement de ne pas donner à l’un ce qui est à l’autre, dans le développement de cette première période du cubisme dit "analytique"(1909-1910), comme vous pouvez le voir au Centre Pompidou dans la salle qui leur est consacrée

 

Georges Braque,
Grand nu, 1908
(courtoisie Centre Pompidou)
clic = zoom

 

les excès du cubisme analytique

en 1911 le cubisme analytique atteint ses limites en fragmentant le visible en facettes qui dissolvent le sujet et le remplacent par des signes presque cryptés

> dans cette Nature morte sur un Piano de Pablo Picasso, le piano est réduit à quelques touches, à son mécanisme et à son constructeur Cortes (par les lettres CORT), dans un chaos indescriptible ; ce cubisme là ne peut évoluer que vers la simplification : le cubisme synthétique à partir de 1912.
L’exposition déroule évidemment toute les transformations du cubisme et ses influences actuelles.

 

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au Centre Pompidou
> l’histoire du cubisme

 

 



 

annonces d'événements :


 

jouez avec Le Géant des Beaux-Arts
et Almanart !

le japonais Kohei Nawa a installé dans la pyramide du Louvre une grande sculpture, bon prétexte pour vous faire jouer (et gagner ?)
gratuit et sans engagement, jusqu’au 25 novembre

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

 le Prix du Graffiti est aux enchères

lundi 26 à Drouot
vente des toutes les oeuvres exposées
au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
jusqu’au 25 nov, gratuit

voir le catalogue

=> Almanart y a découvert une excellente qualité


 

le beau Noël du Géant des Beaux -Arts :

 => n’attendez pas : promo jusqu’au 17 décembre !

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :