tapez un ou deux mots :

Anni et Josef Albers, chercheurs et artistes

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images : exposition rétrospective Anni et Josef Albers du Bauhaus au MAMVP (courtoisie MAMVP) / clic = zoom

C’est à la célèbre école du Bauhaus que les Albers se rencontrent, entrés en 1922 ; depuis ils ne se sont jamais quittés ! Mais les Albers ne forment pas qu’un couple à la ville, leurs oeuvres se font echo ; découverte de leur formidable travail novateur et coordonné. [par Claude Léger]

 

 

belles mais intellos, les oeuvres de Anni et Josef Albers

 
les Albers forment un couple à la ville mais pas seulement : leurs oeuvres se font echo et se caractérisent par un enchevêtrement rigoureux de lignes verticales et horizontales dégageant un équilibre dynamique et une énergie structurelle dont ils partagent la même vision ; observer le monde, ne négliger aucun matériau, développer un langage formel, rien n’échappe à leur insatiable curiosité et à leur créativité.

  Anni Albers artiste

> pour Josef, le verre mais aussi tout matériau l’inspire : bois, métal, papier, photographie, peinture…

< pour Anni, toute matière susceptible d’être tissée ou filée : lin, laine, coton mais aussi plastique, crin de cheval, cheveux…

 
Black white yellow 1926
soie rayonne lin 208x121
(courtoisie Victoria Mus)
clic=zoom
Aufwearts 1926
verre peinture 45x31
(courtoisie Albers Found)
clic = zoom
  Joseph Albers artiste

 

à la fois
chercheurs
et artistes :

C’est à la célèbre école du Bauhaus que les Albers se rencontrent, entrés tous deux en 1922 ; et ils ne se sont jamais quittés ! Comme directeur artistique, Josef Albers y crée l’atelier du verre avec Paul Klee ; Anni s’attache à l’atelier de tissage. La pédagogie y est révolutionnaire pour l’époque et l’aura de l’école se diffuse dans le monde entier.
En 1933 ils sont invités à enseigner au Black Mountain College aux USA, une école d’art expérimentale aux USA , pour y appliquer les principes pédagogiques du Bauhaus : les méthodes d’enseignement et aussi la vie en communauté, un dialogue interdisciplinaire entre les arts et les techniques ; programme ? « open eyes » dit Josef à ses élèves.
Toute leur vie Anni et Josef Albers poursuivent ensemble, chacun dans leur discipline, un travail artistique constant mêlant étude approfondie des matériaux et observation du monde. Leur oeuvre commune est considéré comme la base de l’art moderne

 

La découverte des arts précolombiens et leur proximité avec les sites archéologiques du Mexique vont influencer leur enseignement et leurs oeuvres ; un mélange des matériaux omniprésent qui les élèctrise, que ce soit dans les objets ou œuvres découvertes ou les bijoux, qui mêlent métal (or, argent) avec tissages et coquillages ainsi que dans la rigueur des lignes

  Anni Albers artiste

< pendant qu’Anni développe son étude approfondie du tissage "comme tableau"

> Josef accepte la direction du design à Yale et entreprend l’étude formelle des couleurs qu’il formalisera jusqu’à sa mort en 1976 ;

 

From-the-east 1963
coton plastique 63x41
(courtoisie Guggenheim Found)
clic=zoom
Hommage to the square
1963 huile 122x122
(courtoisie Albers Found)
clic = zoom
  Joseph Albers artiste

2000 tableaux de Josef Albers témoignent de cette exploration méthodique de l’interaction des couleurs entr’elles sur quatre formats élémentaires carrés : "la couleur se comporte comme un être humain, de deux manières distinctes : d’abord dans son existence autonome, puis dans sa relation à autrui " [DP]

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au MAMVP
> le Bauhaus
> les Années Folles, époque du Bauhaus

 

 



 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

annonces d'événements :


 

nouvelle page : l’art moderne arabe

à ne pas rater : l’exposition majeure
"Présences arabes, Art moderne et décolonisation, Paris 1908-1988"
 

le compte-rendu d’Almanart


 

L’affection de Joséphine Baker en vidéo

Les Atamanes analysent "L’affection de Joséphine Baker" de Patrice Nabor, dans une interview par la journaliste Claude Léger

en vidéo, découvrez ce tableau


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :