tapez un ou deux mots :

le tryptique christique de John Salter

 

John Salter est un peintre authentique, mis en avant au Salon de Montrouge 2011 dédié à la découverte de jeunes artistes ; John Salter n’est pas un "jeune émergent" puisqu’il a dû poser ses pinceaux pendant 30 ans, mais son talent est intact et le labyrinthe de sa vie rend ses oeuvres très particulières ; il est un peintre engagé sur la société, à un âge où il peut légitimement émettre un avis caustique : "je vous parle par les yeux et ce que je vous dis n’est pas nécessairement joli à voir"
> sommaire 1 oeuvre 1 artiste > page in > accueil d’Almanart

 

l’artiste : John Salter (1935)

 

John Salter artiste

John Salter vers 2015

 

> plus d’info sur John Salter

Né dans la banlieue de Londres John se révèle un cancre total et désespère à la fois les Jésuites et ses parents qui ne savent qu’en faire. Passionné de dessin, il les convainc de l’inscrire aux Beaux Arts de Walthamstown. Enfin libre !

Peintre il enseigne le dessin, mais cet amoureux de la nature ne trouve pas sa place dans le monde de l’art des années 50 : "partout autour de moi l’abstrait cherchait à le devenir plus, jusqu’au néant, et le pop art se trouvait dans le conceptualisme, autre néant ! je me retrouvais seul avec la nature". Las, il ne peut vivre que de peinture et en 1971 il reprend des études de sociologue de l’éducation (humour anglais ?) ; fuite les années Thatcher, installation en France en 1981, reprise des études (d’histoire), enseignement...

En retraite en 2000, John Salter se reconsacre à la peinture, avec l’enthousiasme de ses débuts : sa vocation est intacte, sa pensée profonde n’a pas changé, c’est le monde de l’art qui a changé puisque la peinture s’affiche de nouveau comme valeur sûre.

 

 

 

l’oeuvre : un tryptique christique

 
cet ensemble magnifique vous frappe par la tonalité picturale et le propos symbolique ; un vrai retour à ce type de peinture qui fut à son apogée en fin du 19ème, qui implique une technique éprouvée, et que fort heureusement les peintres actuels pratiquent de nouveau :

John Salter
John Salter, tryptique, huile, 2010 / clic=zoom

 

> le premier panneau titré "Paradis la nuit", montre un serial-Cupidon qui flèche tout ce qui bouge !

Etonnant, car ses victimes ont une allure quelque peu christique : de ces nus émane peu d’érotisme, plutôt de la bonté, de l’apaisement ; mais pourquoi au sein de la nuit, par pudeur ou plutôt ce paradis serait-il caché ? ou alors, est-ce un rêve ?

150x120
clic=zoom
  John Salter

 

> par le petit panneau central nommé paradoxalement "Les Limbes, les crépuscules", le beau rêve va prendre (et reprendre) fin...

Rappelons que les limbes sont -dans l’Ancien Testament- le lieu où les Justes attendaient la descente du Christ rédempteur. Or ici, c’est plutôt le crépuscule du paradis et l’aube de l’enfer, où les représentants du Christ -les apôtres ?- descendent sur terre (Cupidon, lui, tente la fuite) : bienvenue...

150x50
clic=zoom
  John Salter

 

> ...bienvenue car sur terre, c’est l’Enfer des guerres !

Le troisième panneau "Enfer le jour" est sans équivoque : une foule d’innocents mutilés, où peut-être se dissimulent aussi les apôtres ; même Cupidon, ange de l’amour déchu, est attrapé et finira au trou comme les autres victimes ; tous ne peuvent qu’espérer être sauvés par la nuit...

150x1200
clic=zoom
  John Salter

Tout ceci émane d’un artiste charmant, au sourire malicieux : est-ce une farce grimaçante ?

 

> plus d’info sur l’art de John Salter ; et ne manquez pas sa biographie qui donne une certaine vue de l’histoire contemporaine de l’art, teintée d’humour so british  ; John Salter est représenté par a Galerie La Rage à Lyon

 

 

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

week-end festif au MAMVP

 

redécouvrez le Musée d’Art Moderne de Paris après travaux

du 11 au 13 octobre

visiter gratuitement les expositions permanentes et celle de Hans Hartung, soirée musicale, ateliers en famille...
=> le programme

 


 

un MOOC sur le Pop Art

le Centre Pompidou lance ce Mooc accessible à tous entre maintenant et décembre (mais ne tardez pas)
(qu’est-ce qu’un Mooc ?)

3 mouvements, fun, pas difficile

info et inscription libres


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :