tapez un ou deux mots :

les Dioramas inspirent les artistes

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !

 

  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

exposition Dioramas, courtoisie Palais de Tokyo et les artistes, art contemporain

 

les Dioramas inspirent les artistes
> au Palais de Tokyo, jusqu’au 10 septembre 2017

 

un monde original s’ouvre à vous : cette exposition présente assez longuement l’histoire du diorama puis dans sa seconde partie montre comment cet hybride peinture-sculpture influence les artistes actuels et ce qu’ils en font : notre priorité ci-dessous

 

qu’est-ce que les Dioramas ?

un diorama est une sorte de maquette qui met en scène un personnage historique, un animal, un événement, etc, les faisant apparaître en volume dans leur environnement habituel peint en toile de fond ; les dioramas (signifie "voir à travers") ont beaucoup servi de supports pédagogiques populaires, en montrant par exemple des buffles empaillés dans leur prairie ;

leurs formes sont très diverses, depuis la boîte contenant la scène jusqu’au diorama de Daguerre qui donne l’impression de mouvement par des effets de lumière, et actuellement par des montages 3D faisant appel à la vidéo et l’hologramme

> Richard Barnes photographie avec humour
l’entretien de dioramas modernes,
illustrant ainsi ce qu’ils sont

 

Richard Barnes, Man-with-buffalo,
photo, 2007, 137x168
clic=zoom
  Richard Barnes, Man-with-buffalo

 

les dioramas historiques

 

diorama

 

les dioramas pédagogiques remontent au début du 19è siècle ; mais la source est bien plus ancienne si l’on considère comme tels les représentations religieuses dans les églises ou les crèches de Noël utilisant par exemple les santons de Provence

 

 

> cette mise en scène d’une cellule de Carmélite date de 1810 environ ; elle est insérée dans une boîte et éclairée sur le devant ; de nos jours on appellerait ceci une maquette ;
l’exposition en montre une (trop grande) profusion

 

 

qu’en font les artistes contemporains ?

à notre époque de déluge d’installations, visiblement les dioramas les inspirent, par leur capacité d’illusion, au croisement de toutes les disciplines artistiques : plastique, cinéma, théâtre, arts populaires et forains et l’histoire des sciences et techniques...

 

> impossible de ne pas citer Pierrick Sorin,
spécialiste des maquettes animées par des
procédés d’illusion comme les hologrammes ;
le protagoniste est souvent lui-même, sorte de
pantin ridicule mis dans des situations burlesques

 

Pierrick Sorin, 2011, hologrammes
I-Would-Like-to-Live-in-a Doll-House
  Pierrick Sorin, hologramme

> Ronan-Jim Sévellec (pas de site) réalise des scènes quasi-hyperréalistes sous format réduit, éclairées en arrière-plan de manière très étudiée
> tandis que Kent Monkman réalise une installation en vraie grandeur d’un taureau picassien et d’un indien d’amérique (référence aux Dioramas célèbres sur les Indiens aux USA ?)

Ronan-Jim Sévellec, les Bains d'Asnieres   Kent-Monkman
 
Ronan-Jim Sévellec,
les Bains d’Asnieres, 1999
(courtoisie -Galerie Gabert)
 
Kent Monkman,
Bête Noire, 2014

 

> "Etant Donnés : 1° la Chute d’Eau, 2° le Gaz d’Eclairage"
de Marcel Duchamp n’est pas un mythe pour rien
(explications) : il intrigue tous les artistes, dont
Richard Baquié
qui en fait cette parodie,
dévoilant le montage d’arrière plan, ce que ne
doit pas voir le spectateur puisqu’il ne doit voir la
scène qu’à travers un trou dans une porte, en voyeur

 

Richard Baquié, Etant-Donnes, 1991
(courtoisie -MAC Lyon)
  Richard Baquié, Etant-Donnes

 

> Tatiana Trouvé a l’habitude de réaliser des installations,
grandes ou petites, par ex : un environnement de
petits bureaux avec petits sièges et minuscules
accessoires ; cela rappelle tout de même les dioramas
par la miniaturisation qui vous fait voir les
scènes comme une petite maquette ; la seule
différence est l’absence de boîte délimitant
l’oeuvre : les limites sont les cadres des vitrines

 

Tatiana Trouvé, ST, 2017
installation insitu PdT
  photographie de Walker Evans

 

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au Palais de Tokyo

 

 



 

annonces d'événements :


 

très belle vente, abordable

grande vente d’art et design contemporains
avec de vraies opportunités

 lundi 5 décembre à 14h
à Drouot en salle et live

par Magnin-Wedry


 

un calendrier de Noël à surprises

le BDMA, Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Art
vous suggère des cadeaux de fêtes
par ce calendrier de l’avent très original

l’ouvrir et découvrir les jeunes créateurs


 

si le tableau boude...

 

... c’est qu’il veut son cadre ! zoom sur les cadres !
> Les Atamanes cadrent le débat : lequel choisir ?
>
à moins que ce soit le tableau qui choisisse ?
> Almanart s’interroge : pourquoi et comment ?

 


 

remettez-le à l’endroit svp

qu’attend-on donc pour remettre à l’endroit les tableaux de Georg Baselitz !

pourquoi cette question idiote ?


 

 

Prendre soin, de la Renaissance à nos jours

passionnante exposition au Musée des BA de Dole
pour le bicentenaire Pasteur ;
que nous montrent les œuvres d’art sur la notion des "soins" ?


 

annoncez vos ventes
trouvez à acheter

particuliers : annoncez vos oeuvres à vendre

seuls des biens de qualité sont acceptés,
sélectionnés par Almanart

de bonnes occasions pour
acheter

 

 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :