tapez un ou deux mots :

les créatures de papier Claudine Drai

 

Sans doute vit-elle dans un monde parallèle et sensible, de soie et de silence ; elle nous le partage par ses sculptures délicates, des êtres de papier puis plus récemment d’harmonieuses nébuleuses. Dès 1999 Claudine Drai a acquis une renommée internationale par son succès à Tokyo, depuis ses oeuvres sont entrées dans de belles collections et montrées dans de grandes institutions ; un art transcendantal et poétique
> sommaire 1 oeuvre 1 artiste > accueil d’Almanart

 

l’artiste : Claudine Drai (1951)

 

Claudine Drai

Claudine Drai en 2009 ; elle dispose dans son atelier une pièce de chaque série de ses créations, une mesure de l’avance du temps
clic=zoom

Reçue au concours d’entrée aux Beaux Arts, Claudine Drai décide... de ne pas y aller et privilégie l’étude du dessin d’Art à l’école de Montparnasse.

Elle s’invente un monde, un univers poétique où la matière, le papier, la soie, la lumière et les parfums dominent, où tout est émotion "comme une histoire sensible, à côté du regard".

En 1999 elle effectue son premier voyage au Japon où ses délicates scènes de "papiers froissés" rencontrent un très grand succès. En 2001 elle étend son univers poétique à toutes les émotions : celles du parfum et des mots et accompagne ses oeuvres par la mise en scène de ses textes au théâtre..En 2012 une exposition d’art total remarquée à la galerie Jérôme de Noirmont conforte sa notoriété (catalgue). Elle investit une maison ancienne à la Biennale de Venise 2017. Elle étend son expérience avec la complicité de Guy Martin, chef du restaurant Grand Vefour, par la mise en scène d’un salon privé de cette institution (2018). Claudine a été filmée par Wim Wenders en 2022 (teaser). est soutenue par la Galeire A&R Fleury avenue Matignon

> plus d’info sur Claudine Drai

 

 

 

l’oeuvre : les délicats êtres de soie

 

difficile d’isoler une oeuvre, car elles ont une forte parenté toutes en restant différentes, constituant un univers à part :

> une bataille ? non ; un combat de chimères ? vous approchez, mais vous n’y êtes pas encore. Plutôt une lutte naturelle et symbolique pour la vie, d’êtres imaginaires de papier de soie, nés de la même matière que l’arrière plan : papier de soie et pigments.
Les protubérances ne sont pas des armes, mais les membres maladroits de ces âmes dénuées de toute agressivité. L’usage du papier renforce l’impression de fragilité de ces vies, les nôtres.

Claudine Drai sonde par ces installations délicates les mystères de la vie, par une approche sensorielle.

 
Claudine Drai

 

L’existence de ces créatures a pour l’artiste une raison historique et personnelle, que dévoile un peu ce court extrait d’un beau poème qu’elle a écrit :

"L’enfant ne se sépare pas du monde / Dehors il est papier, chiffon / Il vient juste dire cet instant qui passe / Quand il n’erre plus dans ses émotions / Elle n’a dans sa mémoire / Aucun nom de poupée, ni ours, ni peluche / Mais dans l’atelier / La poupée de papier est tombée sur le sol / ’Tombée, la poupée’ ".

 

 
Claudine Drai

> ces êtres (peut-être des âmes ?)
forment ici une procession que
vous pouvez interpréter
comme un rituel, ou une façon de
se protéger de manière collective

 

< ici ces petits individus ne meurent
pas, au contraire ils naissent de la
terre nourricière et s’émancipent ; une des premières oeuvres, en 1998

Claudine Drai

 

 

> à la biennale de Venise 2017, une maison
discrète abrite dans le silence des êtres de
papier de soie ; leur fragilité et leur temporalité
s’opposent à la pierre éternelle ;
un hâvre de méditation

 

< au Grand Véfour à Paris le salon privé accueille en 2018 les nouvelles oeuvres : une harmonieuse bouffée dynamique blanche a remplacé les êtres de soie.

 

 



 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

annonces d'événements :


 

les impressionnistes en réalité virtuelle à Orsay

 

dans l’atelier du photographe Nadar, revivez la soirée d’inauguration de la première exposition impressionniste en 1874

26 mars-11 août au Musée d’Orsay : le teaser


 

L’affection de Joséphine Baker en vidéo

Les Atamanes analysent "L’affection de Joséphine Baker" de Patrice Nabor, dans une interview par la journaliste Claude Léger

en vidéo, découvrez ce tableau


 

c’est au tour de Urban Art Fair !
 

 

la foire internationale dédiée à l’art urbain

du 25 au 28 avril
au Carreau du Temple

 


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :