tapez un ou deux mots :

Giorgio de Chirico décodé (un peu)

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images exposition Giorgio de Chirico, courtoisie Musée de l’Orangerie sauf mention / images : clic=zoom

 

"Tout objet a deux apparences, celle de tous les jours que nous voyons presque toujours et qui est celle que voient les gens en général, et celle, spectrale ou métaphysique, que ne perçoivent que de rares individus dans des moments de clairvoyance et d’abstractions métaphysiques" écrit Giorgio de Chirico en 1919

 

Giorgio de Chirico par trois exemples

 
"Chirico pose à travers ses tableaux la question du visible. L’esprit et le mystère du monde que les peuples antiques exprimaient par les mythes, ne résident pas dans un au-delà invisible, mais bien dans le monde tangible et matériel dont il s’attache à mettre en évidence les signes" ; c’est "un art fondé sur les significations potentielles et les associations d’idées que ces objets peuvent susciter" [DP].
Voici donc le cadre posé, encore faut-il avoir quelques clés de décodage pour apprécier ces peintures mystérieuses ; modeste démonstration en 3 exemples

 


 
La Récompense de la Devineresse

  Giorgio de Chirico

peut-être cette toile de 1913 est-elle la première oeuvre métaphysique de Giorgio de Chirico, où plusieurs symboles reviendront dans d’autres peintures : le train qui évoquerait son père ingénieur ferroviaire, les arcades découvertes à Turin et qui symbolisent le classicisme (lieu référentiel pour le peintre, où Nietzsche a écrit ce que Chirico a lu) ; l’Ariane grecque endormie (c’est elle qui a fourni le fil que Thésée dévide derrière lui pour ressortir du labyrinthe mais, après avoir tué le Minotaure, il abandonne Ariane sur une île) ; le style est aussi marqué par des ombres crépusculaires et la tonalité rougeâtre

La Récompense de la devineresse
1913 135x180 Philadelphia-Museum
clic=zoom

 

Le Vaticinateur (devin, voyant)

un tableau influencé par le cubisme, le reste étant typique de Giorgio de Chirico : perspectives, architecture classique, ton rouge... ; le billot symboliserait le monde matériel, le reste étant virtuel : en effet le bandeau sur le front est celui de prêtres initiatiques ; le mannequin pourrait être l’artiste lui-même ;
et l’ombre sur le parquet ? elle reflète la même silhouette que celle dessinée à la craie sur le tableau noir : est-ce celle que l’architecte du tableau qui souhaite le construire ou prédit de le faire ?

 

 

le Vaticinateur
1915 90x70 MMA-NY
clic=zoom
  Jeanne Lanvin 1929

Vous arrive-t-il de vous réveiller brutalement, sortant d’un rêve rempli de contradictions, d’anachronismes et de paradoxes ? il en est ainsi du monde poétique et fantasmé de de Chirico ; au réveil, la réalité vient interférer pendant ce court instant où les deux mondes se mélangent ; c’est ainsi que la guerre vient s’inviter dans l’oeuvre du peintre :

Le Revenant

  Giorgio de Chirico

c’est une oeuvre de la guerre, bien sûr, un face à face du père et du fils inspiré du courant surréaliste qui point à l’époque ;
lorsque André Breton la découvre dans la vitrine de la galerie de Paul Guillaume, cela devient point de départ d’une "inscription profonde de l’oeuvre de Giorgio de Chirico dans le paysage de l’art moderne français" [DP].
Selon Apollinaire, le mannequin est une métaphore de l’aède (troubadour dans la Grèce antique) qui est aveugle du présent mais voit le futur et le passé ; il est source de salut et de régénération, un espoir pour ce fils mort ou blessé.

 

Le-Revenant
1918 94x78 Centre Pompidou
clic=zoom

 

Notez que l’exposition s’est concentrée sur la rencontre entre Giorgio de Chirico et Paris, entre le peintre, Apollinaire et le galeriste Paul Guillaume, lors de son premier séjour parisien entre 1911 et 1915, alors qu’il conçoit et peint le cœur même de son œuvre métaphysique.

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au Musée de l’Orangerie
> Giorgio de Chirico sur France-Culture

 

 



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :

 


 

 l’auriez-vous compris ainsi ?

Les Atamanes vous expliquent :
une passionnante analyse d’une oeuvre en 2 minutes

découvrez le tableau
 


 

les Pionnières sont chez Larousse

"Pionnières, ces femmes qui ont fait l’art" est cet été
l’exposition féministe au Musée du Luxembourg

Larousse raconte ces histoires au féminin, parfois peu connue, très bien illustrées

 


 

annoncez vos ventes
trouvez à acheter

particuliers : annoncez vos oeuvres à vendre

seuls des biens de qualité sont acceptés,
sélectionnés par Almanart

de bonnes occasions pour
acheter

 

 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :