tapez un ou deux mots :

Désirs et Volupté victorienne au Musée Jacquemart-André

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !

 

  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

 

Désirs et Volupté à l’Epoque Victorienne
> au Musée Jacquemart-André, jusqu’au 20 janvier 2014

 

trop accrocheur pour être honnête, le titre ? L’exposition Désirs et Volupté à l’Epoque Victorienne est ouverte à tous, car en fait les artistes de cette période ont en commun de célébrer le culte de la beauté. Mais bien entendu la beauté passe aussi, depuis toujours, par la femme et les tableaux et sculptures ont, depuis toujours, été prétexte à contempler sa nudité, sinon interdite.

 

le culte de la beauté

l’exposition est de premier ordre aussi bien par sa scénographie (le Musée se prête à l’atmosphère Epoque Victorienne - seconde moitié du 19è siècle-) que par les oeuvres de la collection Juan-Antonio Perez-Simon, peu connues en France, dont certaines sont des icones de l’art britannique.
Elle est importante, intéressante et bien documentée pour mettre en valeur les recherches et la créativité de cet Aesthetic Movement qui dura une quarantaine d’années.

 

 

John Godward, 1908, Beauté classique, 51x41
  John Godward

L’époque Victorienne est plus connue pour sa révolution industrielle et sa puissance mondiale, que par ses peintures ; or elles sont souvent sublimes et diffèrent beaucoup de la peinture française de la même époque.

  Alma-Tadema- Laurence  

Car en France, classiques et impressionnistes s’étripent au Salon de Paris ; la Royale Academy, elle, fait la part belle à des peintres qui expriment un art qui s’affranchit du puritanisme et de la rigueur de l’ère victorienne : c’est leur face révolutionnaire.
En même temps ils satisfont les souhaits d’une bourgeoisie industrielle fortunée qui se soucie d’esthétique et de décoration : en design le mouvement Art & Craft est né à cette époque et l’Art Nouveau pointe.

 

 

 

Alma-Tadema- Laurence, Confidence importune, 1895, 46x29

 

Cette recherche esthétique concerne tous les sujets mais plus particulièrement les intérieurs luxueux, les paysages, la vie familiale, le portrait...

Mais le sujet central de cet Aesthetic Movement est la femme ; une femme idéalisée, sublimée, objet de désir, muse, héroïne antique ou médiévale, lascive, sensuelle… placée dans des décors somptueux où les influences sont nombreuses : palais arabes, raffinement asiatique, stature grecque, mythologie.

 

 

Frederic Leighton Crenaia, la nymphe
de la rivière Dargle, 1880, 76x27

 

 

Cette quête esthétique qui trouve racine dans le passé historique leur vaut le nom de Préraphaélites.

  Frederic Leighton Crenaia

 

 

 

 

plus d’infos :

> le dossier pédagogique de l’exposition
> le site de l’exposition

 



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :


 

Sm’art : art & design en pleine forme

 

pas de risque ! la grande foire d’art contemporain est en plein air, dans le Parc Jourdan

Aix en Provence du 23 au 27 septembre

200 artistes, 20 galeries dans une ambiance joyeuse et jazzy

billet prix réduit en ligne
 


 

Papa Madi est le père de quoi ?

apparaît en 1946 à Buenos-Aires
un extraordinaire mouvement d’art

père fondateur : Arden-Quin et sera amplifié par des artistes internationaux réfugiés de la guerre ; comme ici le tchécoslovaque renommé Falik

passionnantes explications
par Les Atamanes


 


 

30 ans de Graffiti et de Street Art à Paris

c’est la fête du Prix du Graffiti ! gratuite (pass san.)

expo du 2 au 22 septembre 14-20h
vernissage le 3 dès 17h

à la Serre du Parc des Docks de Saint-Ouen, métro Mairie de Saint-Ouen

une production Graffart


 

pour les Journées Européennes du Patrimoine,

la SNCF fête le PLM (le célèbre Paris-Lyon-Marseille) en réhabilitant la magnifique fresque dans la Gare de Lyon (ci-dessous Monaco) :

les 18 et 19 septembre
et par une fastueuse visite interractive
 


 

le Paris des peintres

du XVIè siècle aux modernes, les peintres ont arpenté et représenté Paris

sous ce thème, une revue des styles et une plongée dans le Paris d’autrefois

 somptueusement illustré
chez Larousse

 


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :