tapez un ou deux mots :

Dora Maar, génie de la photographie

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images exposition Dora Maar au Centre Pompidou, courtoisie MNAM sauf mention / images : clic=zoom

 

Dora Maar, génie de la photographie,
jusqu’au 29 juillet 2019 au Centre Pompidou

Dora Maar (Henriette Théodora Markovitch, 1907-1997), a été photographe de mode puis surréaliste et aussi peintre, pas seulement muse de Picasso. Pour Almanart elle est surtout une remarquable artiste-photographe, trop vite écrasée par Picasso qui l’a entraînée sur la voie de la peinture pour laquelle elle ne semble pas vraiment douée... sans cette rencontre, quelle aurait été sa carrière et sa renommée ? nous nous concentrons donc sur ses seules oeuvres de photographe

 

Dora Maar, photographe de mode

 
dans les années 1930, la presse illustrée et la réclame (la pub) se développent rapidement ; Dora Maar s’y investit professionnellement et ouvre son studio en 1931 après une formation à l’École technique de photographie et de cinématographie de la Ville de Paris :

Dora Maar photographe

> déjà elle se distingue par son style, sa manière "de jouer avec les lumières, d’obliger les ombres à ne pas grimacer " [Jacques Guenne, L’Art vivant, 1934], image de droite :

> elle réalise aussi de nombreux portraits de personnalités mondaines et du monde de l’art, où elle est introduite (elle-même est issue d’un milieu bourgeois et fille d’un architecte) ; lumières et ombres magnifiques, mises en scènes, cadrages, une capacité à révéler les visages : exceptionnel !

Dora Maar photographe

1935, Nusch Eluard / clic=zoom
 
1930, mode / clic=zoom

 

 

Dora Maar photographe surréaliste

 
elle se rapproche des surréalistes dont elle partage l’engagement antifasciste et politique : ainsi elle fait partie des rares photographes exposés lors des grands événements du mouvement tel qu’en 1936, l’International Surrealist Exhibition à la New Burlington Gallery de Londres ; elle pratique comme il est fréquent dans ce groupe, par photo-montage et collage d’images de diverses provenances ;

  Dora Maar photographe  

> son Portrait d’Ubu est célèbre ; il a été présenté en 1936 à l’Exposition surréaliste d’objets ;
il s’agirait d’un foetus de raton ; "il traduit l’intérêt des surréalistes pour l’horrible, l’étrange, le brouillage des frontières entre l’humain et le végétal..." [cartel]

 

 

Portrait dUbu
expoé à la Galerie Charles Ratton
en 1936
clic=zoom

 
malheureusement le réseau surréaliste la met sur les pas de Pablo Picasso qu’elle rencontre au tournant des années 1935-1936 ; elle expose encore des photos en 1939, mais la peinture prend de plus en plus le pas...

 

 

dans Quai des Orfèvres (1947), Clouzot
s’inspire de la personnalité indépendante de
Dora Maar et l’incarne [par Simone Renant] en photographe
érotique opérant à la demande !

 

Henri-Georges Clouzot
1947, film Quai-des-Orfèvres
clic = zoom

Henri-Georges Clouzot Quai-des-Orfèvres

 

 

retour tardif à la photographie

 
bien qu’elle ait rompu avec Picasso déjà en 1947, Dora Maar continue de peindre, mais de manière peu convaincante sauf une jolie série de Paysages qu’elle expose en 1957.

 

Dora Maar photographe

 

En fait elle disparait du milieu artistique, malgré d’intéressants photogrammes qu’elle réalise dans les années 80 :

> à partir du négatif (à gauche), voici une idée de ce que peut être le positif (à droite)

Dora Maar photographe

1980, photogramme-négatif-9x6 / clic=zoom
positif ( par Almanart) / clic=zoom

 

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition Dora Maar au Centre Pompidou
> bio illustrée de Dora Maar
> la photo de mode vintage chez Les Atamanes

 

 



 

annonces d'événements :


 

nouveau : un centre d’art flottant !

amarré sur la Seine juste à côté du Pont des Invalides : Fluctuart

entrée libre

bar et expo permanente des grands du street art, installation géante de Swoon
(commentaires)

 


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :