tapez un ou deux mots :

les extrusions de Anita Molinero

 

jusqu’au 24/07/22 quartier de l’Alma MAMVP 11 €

11 av du Président Wilson

> accueil d’Almanart
les meilleures expos en cours

toutes images : exposition Anita Molinero au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (courtoisie MAMVP et Adagp)

 
quoi ? des poubelles brûlées, des pots d’échappement tordus, des boîtes de McDonald en cimaise ? mais où est-on, ici ?
au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ! ah, c’est donc de l’art... ce que vous y voyez est déconcertant : Anita Molinero bouleverse notre regard sur des objets courants en les transposant d’utilitaire en oeuvre d’art ; ce travail surprend, une sorte d’héritage punk dans un style Nouveaux Réalistes qui "s’apparente à des sculptures de trottoir" pour paraphraser Raymond Hains [DP]

(curateur, critique, historien, écrivain, cinéaste : nous nous appuyons sur leurs commentaires cités dans le DP)

 

 

Anita Molinero transforme notre regard

 
> ces étranges objets, plutôt abîmés, "contrariés ", semblent avoir été rapportés du futur :

  Anita Molinero artiste  

"j’ai l’impression de faire des fossiles pour le futur" dit-elle, qui se réfère aussi au cinéma de science-fiction où le présent est décliné en futur ; "Anita Molinero joue sur une esthétique du dégoûtant, qu’elle apprécie tant dans les films d’horreur" [Eugénie Filho] ; "une oeuvre rétive aux normes, une forme de jouissance dans le vandalisme [Paul Bernard]

< pourquoi ce titre : Cricri ? il renvoie au son grinçant de la sculpture ; pourquoi les confettis ? "c’est une sculpture de trottoir, alors peut-être y a-t-il eu une fête" ?

 

Anita Molinero,
Cricri fers fourrure, confettis 2009 143x167x43
clic=zoom

 
> "elle ne peut s’empêcher de créer des formes avec tout ce qui l’entoure" ; on finit par regarder cela avec poésie, voire une certaine tendresse [Olivia Gaultier-Jeanroy] ; avec elle rien ne se perd, tout se transforme (Lavoisier) ; de la récup ? non, elle n’appartient pas à la mode "école du recyclage", elle ne fait qu’utiliser les matériaux qui l’entourent, mais avec une limite : "il y a chez moi un geste qui confirme la destruction, sauf qu’il s’arrête juste au moment où il faut laisser la vie revenir " ;

avec un risque : que toutes ces choses brûlées passent aux ordures par inadvertance, ce qui lui est arrivé

Anita Molinero
ST 2014 Petit béton de la Petite Ceinture
béton, boîtes McDonald 42x32x38
clic=zoom
  Anita Molinero artiste

> on peut s’interroger sur la violence de ces gestes artistiques ; "tout mouvement d’émancipation passe par des temps de destruction d’objets symboliques ;

 

Anita Molinero artiste

Anita Molinero, Amiat 2015 Poubelle fondue 308x208x150 / clic=zoom
 

l’oeuvre de Molinero suit la même dynamique : la libération des formes passe par une phase de violence infligée aux objets ; on ressent la jubilation propre au vandalisme ou celle de l’enfant détruisant son château de sable" [Anne Giffon-Selle] ;

pourtant "les gens me disent que cela ressemble trop à des poubelles, non, elles sont des poubelles, je tiens à ce qu’on les reconnaisse, c’est significatif de quelque chose qui est de la poubelle et pas de l’art" [entretien avec Berland et Da Costa)

> "ce sont des monstres" disent les enfants avec qui l’artiste travaille ; ça les fait rire : tant mieux ! qu’on leur mette des trucs sous les yeux et qu’on leur dise de penser avec les références qu’ils ont autour d’eux, sans leur demander ce qu’est l’art" remarque l’artiste

 

> frappant : Anita Molinero (1953) a abondamment exposé en France mais pas du tout à l’étranger (sauf à Genève, qui ne l’est pas vraiment) ; en cause peut-être : son oeuvre intellectuelle et conceptuelle se situe en contre-pied de ce qui se vend actuellement sur le marché, un des facteurs qui handicape les artistes français à l’international ; plus étonnant : elle n’a aucune transaction enregistrée dans Artprice ! elle fait partie des artistes valeureux qui sont essentiellement subventionnés par des commandes, professent aux Beaux-Arts, et restent presqu’inconnus du marché...

  Anita Molinero artiste

cette absence à l’étranger est injuste car certaines oeuvres sont plus directement évocatrices et mâtinées d’humour ; elles peuvent intéresser des collectionneurs attentifs, ainsi :
< cette table d’accouchement, mémoire de l’événement, a été acquise par le Frac Normandie
> ce polystyrène peint, esthétiquement superbe, est propriété d’un collectionneur.

Cette exposition va probablement faire mieux connaître Anita Molinero.

  Anita Molinero artiste
 
Anita Molinero Cocoerrance 2007 129x163x92
Frac Normandie clic=zoom

 

Anita Molinero ST 2019 polystyrène peint 159x60x10
collection particulière clic = zoom
 

 

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 

plus d’infos :

> l’exposition de Anita Molinero au MAMVP

 

 



 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

 

annonces d'événements :


 

les impressionnistes en réalité virtuelle à Orsay

 

dans l’atelier du photographe Nadar, revivez la soirée d’inauguration de la première exposition impressionniste en 1874

26 mars-11 août au Musée d’Orsay : le teaser


 

L’affection de Joséphine Baker en vidéo

Les Atamanes analysent "L’affection de Joséphine Baker" de Patrice Nabor, dans une interview par la journaliste Claude Léger

en vidéo, découvrez ce tableau


 

c’est au tour de Urban Art Fair !
 

 

la foire internationale dédiée à l’art urbain

du 25 au 28 avril
au Carreau du Temple

 


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :