tapez un ou deux mots :

Amaranth Ehrenhalt

 

en mars 2021 une grande artiste nous a quittés : Amaranth Ehrenhalt, peintre de l’Expressionnisme Abstrait new-yorkais ; cette page lui est dédiée, Almanart l’ayant beaucoup fréquenté
> sommaire 1 oeuvre 1 artiste > accueil d’Almanart

cette page est un hommage à à l’art de Amaranth Ehrenhalt ; elle compose en 2ème partie un reportage à Paris datant de 2006

 

l’artiste : Amaranth Ehrenhalt (1923-2021)

Amaranth Ehrenhalt peintre 
Amaranth Ehrenhalt en 2005

 
> plus d’info sur Amaranth Ehrenhalt

> galerie Shapolsky à New-York : collections et oeuvres

> bio et expositions

> détails sur Wikipedia en anglais

> vidéos interview : vers 2008, 2016, 2018

> Amaranth Ehrenhalt est une artiste américaine longtemps établie à Paris, de 1960 à 2008 où elle retourne à New-Kork ; élève de la Pennsylvania Academy of the Fine Arts et de la Barnes Foundation, elle coure le monde au contact des stars montantes comme Sam Francis, Joan Mitchell, Franz Kline, Willem de Kooning ; mais alors qu’ils restent aux USA elle se fixe à Paris, où elle rencontre d’autres stars plus âgées comme Sonia Delaunay qui lui déclare "je souhaite à Amaranth, qui en a les capacités, de réaliser une œuvre complète"

> ensuite Amaranth Ehrenhalt n’aura pas la même notoriété que ces stars de la peinture américaine (et qui sont aussi des hommes), car elle a commis cette erreur fondamentale : aimer la France et venir y résider au moment même où le courant abstrait décollait au USA pour devenir célèbre, alors que la France au contraire sortait de l’Abstraction Lyrique : elle n’a pas été au bon endroit au bon moment ; à cela s’ajoute son incompréhension des pratiques commerciales en Europe qui l’a opposée aux galeries

> ainsi elle figure surtout dans des collections américaines comme Philip Morris, Downey Museum of Art (CA), Hirshhorn Museum (Washington)... plusieurs médias américains lui ont consacré des articles, pour les plus récents : The Huffington Post en 2015, the White Hot Magazine of Art en 2018, le New York Times en 2021

> mais son art magnifique reviendra sur scène car désormais on recherche des artistes de haut niveau de son époque, comme Loïs Frederick ou Shirley Jaffe qui sont également des "américaines à Paris quand il ne fallait pas" ;
ainsi une de ses dernières expositions en 2012 à New-York chez Anita Shapolsky Gallery s’intitule : "Amaranth Ehrenhalt : A Hidden Treasure" (Un Trésor Caché)

 

 

 

panorama de son oeuvre (reportage d’Almanart en 2006)


l’oeuvre fondamentale

représentante de la prestigieuse abstraction lyrique américaine des années 60, Amaranth Ehrenhalt y a développé un style fort, à la fois exubérant et délicat. Une œuvre superbe  : "les tableaux d’Amaranth sont de ceux avec lesquels on peut nouer une relation intime" (Béatrice Comte, Figaro Magazine, 1998)

 

> les toutes premières oeuvres, fin des années 50 et début des 60, sont désormais dans des musées et chez de grands collectionneurs ; elles préfigurent son style déjà marqué

 

Jump in and Move Around
huile, 1962
Amaranth Ehrenhalt artiste peintre

"Amaranth. est sûre et inventive dans ses expériences engagées"
Los Angeles Time, 31 May 1963

ehrenhalt_shundor_w.jpg (54011 bytes)

> les années 70-80 ont été très prolifiques, d’une écriture colorée, abstraite mais structurée, utilisant différentes techniques : huile, gravure, aquarelle, feutre, lithographie...

 

Shundor
gravure sur bois, 1970

> dans les années 80, son style a trouvé son caractère, alliant rigueur et délié, et surtout exprimant un dynamisme, une inaltérable joie de vivre

 

Courtesy, huile, 1989
ehrenhalt peintre

1990-91 : des années d’or à la Ville de Bagneux (Grand Paris) :

> une grande rétrospective

> et une commande d’un mur en céramique de 140 m2

 

> les années 90 ont révélé une haute maîtrise des structures et une extraordinaire union des couleurs

<< Anne, huile, 1989
Escanaba, huile, 1996 >>
ehrenhalt_escanaba_w.jpg (59549 bytes)

> Amaranth Ehrenhalt s’exprime sur différents supports...

...comme des tapisseries ; celle-ci a été réalisée aux Ateliers de Saint-Cyr, en France...

... ou des gravurers sur bois ou sur métal

<< La grange aux Cercles
140x200, 1975

 

Melo, 2000,
gravure sur métal >>

 

 

les recherches contemporaines

les vingt dernières années sont parsemés d’expérimentations, ponctuée d’inventions lumineuses, tout en maintenant à l’ensemble du travail une évidente cohérence, permettant malgré ces recherches à son style d’être aisément identifiable

> à partir du début des années 2000 Amaranth s’approprie certains paradigmes de la société actuelle :

 

...comme l’écoulement du temps :

 

Eleven O’clock, acrylique sur bois, 2001
ehrenhalt_oclock11_w.jpg (51355 bytes)

 

...ou comme l’ordre opposé au désordre :

 

aquarelle, collage, gouache, acrylique, 2001
ehrenhalt_helianth_w.jpg (44419 bytes)

> elle imagine des réunions originales :

 

...comme ce "diptyque réversible" ou le 2ème tableau est une continuité du 1er

 

 

extrait du quadryptique réversible
Les 4 Saisons, 2006
Spring et Summer
(clic = dyptique)
ehrenhalt_black bear_w.jpg (28393 bytes) ehrenhalt_black bear_w.jpg (28393 bytes)

 

ehrenhalt_black bear_w.jpg (28393 bytes)  

 

... ou des sculptures opposant la pureté originelle du marbre aux trépidations colorées contemporaines

 

Black Bear, marbre, granit
bois peint, 2000

 
> en 2001 et 2002 elle a surpris en proposant une série d’œuvres qui trace un lien subtil entre le courant fondateur américain de l’abstraction lyrique et le courant européen de l’abstraction géométrique, qui use du fenêtrage et de la superposition :

"L’espace, je le compartimente : j’ai pris conscience que telle était la vie..."

vers 2005
Neige

 

 

l’apogée de l’art d’Amaranth Ehrenhalt

> en 2003, cette somptueuse grande suite "Les 4 Saisons" a reçu le prix Camille Pissaro en 2004 à Paris : "les bandes verticales nerveusement tremblées pour créer l’illusion du mouvement, fondent des mondes mouvants" (Béatrice Comte, Figaro Magazine, 23/05/05) :

Hiver
Printemps
Eté
Automne

> Amaranth a parfois transposé ses oeuvres à l’huile sur d’autres supports, comme des tapisseries ou des soies, lorsque la noblesse de la matière s’y prêtait :
ainsi est né en tirage très limité ce splendide carré de soie, dont la douceur tactile répond au foisonnement exhubérant des couleurs :

 

foulard carré de soie rouleté main, 130x130, 2006
 

> depuis des années elle effectue son "séminaire" de gravure à Pietrasanta (Italie), haut lieu d’art, où elle séjourne chaque été :

en 2006 elle y a réalisé une vingtaine de "monotypes", lithographies avec collages, qui dans ce domaine représentent un sommet de son art ; leur joyeuse délicatesse se voit confrontée aux fonds sombres ou lumineux de la vie


 

Expositions en 2005 :

 

< Eragny, France 

 

> Philadelphia, PA

 

> principaux événements
-91 : mur en céramique de 140m2 pour la Ville de Bagneux (Paris)
-91 : rétrospective de 1958 à 1991, Bibliothèque Louis Aragon, Bagneux (Paris)
-92 : "10 années d’acquisitions de Bonnard à Baselitz", Bibliothèque Nationale France (Paris)
-96 : à 01 : galerie Odille, Paris (solo)
-97 : "American Artists in France" Mona Bismarck Foundation, Paris
-99 : "Artists of the Fifties" Shapolsky Gallery, New York City
-01 : Abstract Expressionism : There and Now, Hofstra University Museum, New-York City
-02 : galerie Artolant, Paris (solo)
-03 : Jordan Gallery, Greenville, SC (solo)
-03 : résidence sur bourse au Vermont Studio Center, Johnson, VT
-02 : galerie Artolant, Paris (solo)
-04 : prix Pissaro pour "Les 4 Saisons", Paris
-04 : "itinéraire d’un fil“, Bibliothèque Forney, Hôtel de Sens, Paris
-04 : tapisseries contemporaines, Mobilier National, Aubusson
-04 : "Artistes des Années 50 et 60", galerie Jean Fournier, Paris

-05 : "Visions of Abstraction", Shapolsky Gallery, New York
-05 : Siano Gallery, Philadelphia, PA (solo)
-05 : "Tapisseries Contemporaines", Aubuisson
-05 : gallery 21, Palo Alto, CA (solo)
-05 : "60s & 70s Visions of Abstractions", Anita Shapolsky Gallery, NYC
-05 : “prints”, The Print Center, Philadelphia, PA
-06 : Mishkin Gallery, Baruch College, NY University, New York
-06 : Linda Durnell Gallery, Los Gratos, CA (solo)
-87 : à 08 : Salons Réalités Nouvelles, Paris
-06 : "Encore : the Fifties" Shapolsky Gallery, New York City
-06 : salon mondial de la gravure de Chamalières, invitée d’honneur
-06 : salon Arelis, "l’art de la Fibre"

-07 : l’Estampe au Grand Palais, Paris
-07 : l’oeuvre Peperomia sert aux voeux de Noël (affiches 3x4m.) à la Ville de Bagneux, Paris
-07 : salon Red Dot, Miami, FL
-07 : à 08 : salon Réalités Nouvelles

-07 : Shapolsky Gallery, New York (solo)
-08 : La Merdiana Galeria, Pietrasanta, Italie (solo)

> et...
environ 60 expositions individuelles et 50 participations à des expositions de groupes, en France, Usa, Italie, Grèce, Belgique...

 

 

 > achat-ventes de particulier à particulier

 

> Almanart annonce des oeuvres, pièces de design ou décoration, à vendre de gré à gré directement sans intermédiaire

> vous êtes vendeur ? vous êtes acheteur ou curieux ?

 

 



annonces art et design à vendre
 

 

annonces d'événements :


 

art et design à acheter en direct

 

achetez
de particulier à particulier

art, design, décoration
sélection par leur qualité

 

(Almanart est annonceur, pas place de marché)


 

suivez nous  :  

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre e-mail :

aucune autre information n'est demandée

 

 

nos recommandations en art et design :

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
login (modal) Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :