Miguel Chevalier : interractif et auto-générationnel

 

  > accueil d’Almanart > choix des artistes

 

Toutes images : clic=zoom ... Courtoisie Miguel Chevalier / interview en 2010, revu en 2013

 

Du fait des techniques avancées qu’il utilise, les oeuvres de Miguel Chevalier sont souvent présentées par le biais high tech ou spectaculaire ; alors nous prenons le parti de montrer la magie poétique et ludique qui s’en dégage et l’implication du spectateur que provoque cette oeuvre-art qui s’est construite en 30 ans.

 

 

 

Miguel Chevalier dans son atelier, janvier 2010

 

rencontre poétique dans l’imaginaire virtuel :

Miguel Chevalier  

comme au cinéma lorsque vous arrivez en retard, vous pénétrez un grand espace sombre, ébloui par l’immense écran fortement coloré qui présente une forêt de végétaux artificiels, singuliers, un peu inquiétants, comme si vous pénétriez une méga-pub spectaculaire…

Mais voici que ces grandes fleurs imaginaires, géométriques mais presque réelles, se penchent délicatement sur votre passage pour vous saluer, ondulent au moindre souffle que vous leur adressez.. et voilà que vous jouez avec elles, balayez de la main les blés devant vous qui se couchent sous vos doigts avec élégance…

Dans cette atmosphère onirique de l’artiste, vous êtes l’acteur de l’oeuvre !

 

 

Sur-Nature, installation interactive, 2007
 

Ces Secondes Natures (titre de la série) offrent une vision de jardins virtuels ou naissent, croissent, s’engendrent puis disparaissent des bouquets superbes, colorés, géométriques… Ces végétaux venus d’un autre monde vous entraînent dans son paradis artificiel, où ils finissent par se fondre avant de renaître dans un mouvement perpétuel : la nature pour Miguel Chevalier n’est pas dans un état naturel mais devient une construction irréelle .

 

Certaines oeuvres récentes, les Fractal Flowers, paraissent nées d’un croisement de l’organique et de la robotique, un métissage d’une science-fiction peut-être pas si lointaine.

Se mouvant en 3 dimensions (plus précisément en 2D½), elles vous angoissent un peu par leur prolifération parfois proche du champignon vénéneux voire atomique, qui vient recouvrir toute autre vie sur la scène du méga-écran.

 

 

 

 

Fractal Flowers, installation interactive, 2009
  /IMG/flv/chevalier-miguel_fractal_09_lisbon.flv

 

l’Herbarius du XXI siècle

 

un chef-d’oeuvre : Herbarius 2059 est un avatar numérique du célèbre herbier datant de 2000 ans, dont il conserve l’esprit et la forme de grand livre.
Feuilletez-le précieusement : apparaissent page par page 12 petites graines virtuelles autonomes (chacune apparentée à un signe du zodiaque) qui se mettent à pousser, fleurir, essaimer puis dépérir, pendant qu’un texte engendré automatiquement par la grâce d’algorithmes littéraires vous explique ce qu’est cette fleur et ses propriétés...

  Miguel Chevalier Herbarius 2059   Miguel Chevalier Herbarius 2059

L’ensemble se régénère à l’infini de manière aléatoire, mêlant explications scientifiques et la plus totale loufoquerie ! C’est totalement magique, furieusement intemporel. Ainsi la Pychsellis Vipérine fut, le 24 mai 2009 à 11 :14 :56 : "une plante tentaculaire mythique presque animale qui recherche les lieux où le ciel ne croit plus en rien" !

Herbarius 2059 : Miguel Chevalier (conception et graines), Jean-Pierre Balpe (textes), Cyrille Henry (logiciel), Serge Plantureux et Bernard Esposito (production), 2009

 

 

mais qui est Miguel Chevalier ?

Miguel Chevalier est avant tout un peintre. S’il n’utilise pas le pinceau mais le pixel et les technologies informatiques, son travail s’inscrit dans la continuité des grands peintres tels que Cézanne ou Monet dont il a retenu le travail sur la lumière et les couleurs. Ce trait est évident aussi bien dans ses oeuvres statiques (à gauche) que dynamiques (à droite).

  Miguel Chevalier Pixels City   /IMG/flv/chevalier-miguel_sur-nature_07_nancy.flv
 
Pixels City 6, print digital, 2008
 
Pixel Liquide, installation interactive, 2008

Du Mexique ou il est né il a gardé l’exubérance de la nature et la chaleur des jardins tropicaux… mais il dépasse les limites de l’environnement naturel en utilisant la richesse de la science.

Formation Beaux-Arts de Paris pour les techniques artistiques classiques, puis Arts Déco pour la sérigraphie, photo et vidéo, enfin le Pratt Institute et la School of Visuel Arts (NYC) pour l’art numérique, ceci à l’aube de la société de communication en fin des 70’s. Actuellement Miguel Chenvalier conduit une équipe de 4 personnes et 35 sous-traitants (dont plusieurs programmeurs). Mais, entre ces deux étapes : "20 ans de galère" où il aura été considéré comme un gentil fou baroque, 20 années pour se faire reconnaître comme un pionnier et l’artiste reconnu du monde entier qu’il est devenu.

 

Veut-il dénoncer l’artificialité de notre développement urbain ou au contraire nous émerveiller par le perpétuel remaniement de la nature et celui de l’apport de la science à l’art ?
Par l’exubérance de son oeuvre, jamais nous n’avons l’impression d’un travail critique négatif, mais au contraire un éblouissement devant le miracle de la nature transcendée, devant celui de la vitesse de l’énergie et des réseaux célébrée par exemple dans sa série Digital City. Là encore, dans cette atmosphère onirique de l’artiste, c’est vous l’acteur !

 

Pierre Restany en 2000 ne s’y est pas trompé : "l’image de Miguel Chevalier est la trace en temps-réel d’un passage de l’énergie, de cette énergie immatérielle qui est la base de toute communication" [M.C. par Restany, Dorléac, Imbard chez Flammarion]

 

Miguel Chevalier Meta Cité

 

Meta Cité 2, print digital, 2004

Il n’y a pas d’angoisse du futur dans ses oeuvres, pas de vision négative ou catastrophique de l’écologie comme on se plait à nous l’asséner, pas de Docteur Faust ni Mister Hyde, mais une volonté de montrer que l’homme peut s’y intégrer harmonieusement et s’en jouer, même lorsqu’il cherche à contrôler la nature, comme il l’a toujours fait.

 

 

Miguel Chevalier Baroque et Classique

 

Ainsi les serres botaniques virtuelles jouent le rôle de passerelle, entre la rigueur de l’architecture et l’exubérance de la nature : "elles résultent d’un système de construction où se rencontrent nature et architecture", "un réservoir symbolique, un lieu métaphorique", "un monde artificiel, clos et transparent, un espace protecteur"[id] .

C’est une forme qu’il a étudiée dès 1982 dans sa série Baroque et Classique, alors encore timidement digitale, jusqu’aux Fractal Flowers In-Vitro de la place Baudoyer (image) l’hiver 2008-2009 : ainsi donc, la nature peut être domptée et magnifique.

 

  Miguel Chevalier fractal flowers

 

 

Rizomatique, installation, 2005
 

Mais il est aussi sculpteur lorsqu’il traduit dans le réel des concepts venant d’oeuvres virtuelles (à gauche), ou encore lorsqu’il crée des impressions 3D de ses fractales (à doite).

Et bien sûr il est metteur en scène et installateur lorsque ses nombreuses oeuvres in-situ épousent les architectures de la ville, qu’elles soient statiques ou dynamiques et, souvent, interactives.

  Miguel Chevalier impressions 3D print 3D

 

 

Fractal Flowers, print 3D, 2008

 

En fait, Miguel Chevalier est un poète qui a un pied dans l’art, l’autre dans la technique, et la tête dans les étoiles !

 

plus d’infos :

> l’art numérique : histoire, genres, artistes

> Herbarius 2059 est disponible à la librairie Serge Plantureux et la librairie de Sèvres ; un petit opuscule y est édité dont certains avec un CD

> livres de Miguel Chevalier

> le site de Miguel Chevalier

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

l’art au vert :

partez en week-end arty !

voir nos suggestions

 

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :