la BnF, une destination pour l’art

 

  > accueil d’Almanart à Paris, 2è et 13è > autres lieux inattendus

 


focus : BnF Bibliothèque nationale de France site Mitterand site Tolbiac, Département des Estampes et de la Photographie, Opale

 

Savez-vous que le sigle BnF (Bibliothèque nationale de France) est aussi associé à l’art ? De belles expositions font souvent entrevoir cette richesse, partie visible qui vous donne envie de fouiller ses collections et rayonnages.
Un accueil souriant et compétent, des guides bien faits : si la BnF est fondamentale pour les chercheurs et historiens de l’art, c’est aussi un lieu ouvert où chacun peut aller, où se rencontrent l’histoire et la modernité. Faisons un tour ensemble

 

 

amateur, artiste, professionnel, où aller et que voir ?

en résumé :
> les estampes, les affiches... sont à la BnF-Richelieu, du XIVè siècle à aujourd’hui, et les photos depuis 1851
> la collection Doucet (dessins, estampes, photos... de la fin du XIXè à 1929) sont aussi à Richelieu
> documents et livres sont répartis entre les sites BnF-Tolbiac et BnF-Richelieu
> mais la BnF n’est pas du tout la seule à conserver des documents liés à l’art, desgin ou architecture : voir ici

Richelieu est en travaux jusqu’en 2019 / mais réouverture progressive ; voir ici aussi

 

 

BnF : petite histoire et quelques chiffres :

en 1368 Charles V "le Sage" installe sa bibliothèque au Louvre avec 917 manuscrits, puis ses successeurs l’enrichissent, avec notamment les premiers imprimés rapportés des guerres d’Italie.
François 1er en 1537 fonde le "dépôt légal" (utilité, emploi et histoire) par une ordonnance qui enjoint aux imprimeurs de déposer dans sa "librairie" tout livre imprimé mis en vente dans le royaume.

Sous Louis XIV avec Colbert, la Bibliothèque enrichie devient un instrument à la gloire du Roi ; en 1667 est constitué le Cabinet des Estampes, qui en 1720 devient un département de la Bibliothèque du Roi.
Devenue "Nationale" à la Révolution, la BnF reçoit le produit de toutes les confiscations du Clergé, des collections des Princes et des émigrés : c’est un moment crucial de formation du patrimoine national avec une entrée massive de livres, manuscrits et estampes.
Les photographes, eux, commenceront à faire des dépôts dès 1851… alors que la loi ne prend la photographie en considération qu’en 1925.

la Bibliothèque Mitterand ou BnF-Tolbiac
(courtoisie Paris-Photo)

BnF Bibliothèque nationale

 

 

 

Actuellement la BnF collecte chaque année 60’000 livres, 1’400’000 périodiques, 15’000 phonogrammes, 8’000 vidéogrammes, 30’000 documents multimédia, 2’000 partitions musicales, 3’000 cartes et plans, 1’500 estampes, 3’000 photos, 10’000 affiches illustrées : presque 4 kilomètres de rayonnages ! provenant d’acquisitions, dons, échanges, dépôts

 

 

les missions de la BnF :

la BnF est bien notre mémoire nationale, avec le Centre National de la Cinématographie (INA) et l’Institut National de l’Audiovisuel ; ses missions :

BnF Bibliothèque nationale

 

> collecter et conserver : "collecter, cataloguer, conserver et enrichir dans tous les champs de la connaissance, le patrimoine national dont elle a la garde…." ; elle gère le dépôt légal dont elle est un dépositaire ; elle constitue et diffuse la bibliographie

> assurer l’accès de tous à ses collections en salles de lectures et salles pour chercheurs ; numériser et permettre la consultation en ligne ; conduire des recherches en relation avec son patrimoine ; mettre en valeur ses collections et réaliser des opérations commerciales liées à l’exécution de ses missions

Richelieu,salle de lecture
(courtoisie BnF et GMA) clic= zoom

2’800 personnes assurent ces missions, réparties en 8 sites : cinq pour les lecteurs, deux pour la conservation ("la Réserve" pour les pièces les plus précieuses et délicates) et un site Internet.

Pour être accessibles, les documents doivent être catalogués : décrits dans leur forme, contenu, histoire ; pour cela la BnF produit un catalogue des références et des fichiers bibliographiques et d’autorité (auteurs, titres, sujets) qu’elle diffuse et met en ligne ; elle utilise Rameau, le langage d’indexation commun à de nombreuses bibliothèques françaises et étrangères, pour faciliter l’échange entre ses équipes et les chercheurs

 

 

dédié à l’art imprimé sur papier : le Département des Estampes et de la Photographie :

le saviez-vous ? 15 millions de documents : dessins, gravures, photos et bien d’autres offrant un intérêt artistique ou documentaire, classés par genre artistique et par type, du XVè siècle à nos jours ! Chargé aussi du dépôt légal qui intéresse tout artiste photographe ou plasticien graveur, il fait l’objet d’une rubrique spécifique sur Almanart. Pour l’art, ce seul Département des Estampes et de la Photographie (voir l’interview de sa Conservatrice en chef honoraire) enregistre 40’000 pièces par an ; exemples de donations : Marcel Duchamp, Robert et Sonia Delaunay, Jean Matisse, Hélion, Baselitz, Sam Francis, Louise Bourgeois…

 

de grandes expositions d’art :

c’est peut-être l’aspect le plus connu, avec des expositions remarquées telles les estampes de Soulages ou les dessins de Victo-Hugo au site de Tolbiac, et les gravures de Jim Dine à Richelieu (image), qui viennent de la conservation du Dépt Estampes & Photo

 

une exposition des gravures de Jim Dine
sur le site BnF Richelieu (courtoisie BnF)

Jim Dine

 

pratiquer la BnF ?

lieux et accès en ligne des différentes bibliothèques : voir ici

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

 rencontrez les artistes en direct

le Salon des artistes en direct pour leurs dernières créations
entrée gratuite à télécharger ici !
au Bastille Design Center, 74 bd Richard-Lenoir, 75011

 


 

redécouverte d’un bel artiste disparu

Jacques Reverchon maître en gravures et aquarelles, disparu a 40 ans... son magnifique travail dormait...

découvrez-le a la galerie du Vert-Galant du 1er au 16 décembre ; prix très abordables

téléchargez le communiqué


 

hé oh hissez haut !

> cette expression marine vous sort de la bouche en voyant l’exposition virtuelle des Atamanes sur la peinture marine !

 

 ? qui sont Les Atamanes ?

 




 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :