quiz, devinettes en art

 

   

Parfois, Almanart cherche à vous coller !

Pour vous titiller un peu, des devinettes vous sont posées, sous forme de quiz listées ici avec leurs réponses.
Une façon de jouer avec vos connaissances, et de progresser !

> la dernière devinette est en haut, la plus ancienne en bas de page

 

 

 

 

vous ne savez pas de qui est ce dessin succulent ?
vous ne savez pas non plus de quel auteur est le livre qui inspira ce film ?
ah ah, franchement, vous n'êtes pas dignes de regarder cette page !!!
 

> accueil d'Almanart

> jeu-concours avec
Les Atamanes

> amusez-vous avec
nos pages d'humour !

focus : jeu et jeu-concours sur l'art contemporain, quiz et devinettes d'art, jouez avec l'art, devinettes en art moderne et contemporain

 


 

 

des quiz sur l'art :

  (à suivre...)

  

: cet extrait d'un célèbre poème pourrait bien inspirer nos vœux pour 2016 :
"il faut nous aimer sur terre, il faut nous aimer vivants,
  ne crois pas au cimetière, il faut nous aimer avant
"…

1° de quel Paul s'agit-il ?

> Paul Valery
> Paul Fort
> Paul Morand

un indice : ce poème a été chanté par Georges Brassens, de même que Le petit cheval blanc, du même auteur


2° comme c'est un peu facile :
des portraitistes reconnus les ont immortalisés à leurs façons ; saurez-vous remettre dans l'ordre les oeuvres qui correspondent à ces auteurs ?

> Paul Fort par Jean Veber en 1898
> Paul Morand par Jacques Emile Blanche
> Paul Valery par Georges d'Espagnat vers 1910
> et... celui-là, en bas à droite, qui est-ce ? interprêté par Macavoy en 2015

 
Réponse : cliquez et elle s'ouvre

> 1° exit Paul Morand (1888-1976) qui devait être presqu'en culottes courtes à l'époque de la composition… Paul Valéry (1871-1945) ? certes il était écrivain, poète mais aussi intellectuel philosophe, alors que son contemporain Paul Fort (1872-1960) était un poète et dramaturge bien plus populaire : cela correspond mieux car, oui, c'est lui l'auteur du poème !

> 2° Paul Fort est souvent représenté avec son éternel béret qu'il ne quittait pas dans ses vieux jours ; ainsi vous voyez dans l'ordre : Paul Valéry, Paul Morand, Paul Fort jeune puis vieux


 

publi-information partenaire .  "Double S", une synergie artistique Chine-France :

> deux sociétés culturelles se renforcent et échangent entre la Chine et la France, l’une à Pékin, l’autre à Paris St-Germain : la Galerie Double S, plate-forme d’art qui encourage les rencontres entre les artistes, le public et les étudiants

> mais... que signifie donc "Double S" ? réponse ici !


 

 

: ce curieux tableau est d'Alain Jacquet, un précurseur de la Figuration Narrative ; elle s'inscrit de la série bien connue Camouflage, elle a été présentée à la Galerie Vallois en octobre 2015

> un tableau... vous-êtes bien sûr ?

 

 

Alain Jacquet, Camouflage :
Venus de cnide, 1964, huile-plâtre
(courtoisie Comité Alain Jacquet)
 

Alain Jacquet

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> cette oeuvre combine une scupture et un tableau, formant un ensemble en trompe l'oeil comme l'affectionnait cet artiste ; la preuve ? cliquez sur l'mage !

 

: pré-impressionnisme, école de Barbizon : un cette jolie huile sur carton, faite d'une main sûre et d'un oeil averti, certes, mais vous n'en reviendrez pas...

> de qui est cette oeuvre ?

 

Auguste Rodin, Les Maisons Rouges, v1875
(courtoisie Musée Rodin)
 

Auguste Rodin

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> ... car elle est d'Auguste Rodin, eh oui : le célèbre sculpteur a commencé par la peinture ; celle-ci est à voir au Musée Rodin, magnifiquement rénové et recomposé

 

: caché dans une forêt près d'un village du Grand Paris, se trouve le Cyclop
Qu'est-ce que ce cyclope-là ? une sculpture de 22 mètres de haut de Jean Tinguely, qui a aussi sollicité Seppi Imhof, Bernhard Luginbühl, Rico Weber, Niki de Saint Phalle, Daniel Spoerri, Pierre Marie Lejeune, Philippe Bouveret, Arman, César, Jean-Pierre Raynaud, Eva Aeppli, Jesus Rafaël Soto et Larry Rivers... ouf ! Un monument déjanté, démesuré, fou, qu’adorent jeunes et parents ; à visiter librement et même dedans (sauf pour les petits)

> quel est ce village ?

Jean Tinguely, le Cyclop, 1979 (courtoisie Assoc. Le Cyclop)
 

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> Milly-la-Forêt ; le Cyclop est situé dans la forêt proche, c'est indiqué

 

 

: la suisse Milo Moiré avait tenté cette performance à ArtBasel 2014 : marcher nue dans la ville, prendre le tram, ce qui n'avait offusqué personne dans cette société prostestante tolérante ; mais entrer ainsi dans la foire n'a pas réussi car... elle n'y avait pas été invitée comme artiste !
Etre dotée d'un plastique superbe, être un peu apodysophilie (exhibitionnisme qui pousse à se déshabiller devant les autres), ne suffit pas à créer une innovation artistique, d'autant...

> ...qu'un autre artiste fait déjà cela depuis plusieurs années ! il expose l'été 2015 à la à la Maison Triolet-Aragon : qui est-il ?

 

Milo Moiré nue à Artbasel 2014

non ce n'est pas une pub pour LIP, mais Milo Moiré qui visite Artbasel en 2014 (courtoisie Sébastien-Anex et lematin.ch)
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> désolé mais lui ne fait pas ça tout nu !
> car il s'agit de Joël Ducorroy, qui décrit un objet non par l'image mais par son nom écrit sur une plaque minéralogique, au lieu de le représenter par l'image (voir ici)

 

 

: dans le film "la Jeune Fille à la Perle" de Peter Webber, ce célèbre peintre se tourne vers son modèle et lui demande : -"de quelles couleurs sont les nuages ?" -"blancs" répond-elle par réflexe puis, observant attentivement, elle se reprend : -"ils sont jaunes, bleus et gris" ! Par cette merveilleuse réponse on comprend qu’il ne faut pas voir un tableau, mais le regarder.

Qui est ce peintre dont voici le tableau la Jeune Fille à la Perle ?

> Van Car
> Vermeer
> Rembrandt
> Léonard de Vinci

  Johannes Vermeer
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> le Hollandais Johannes Vermeer (1632-1675), vers 1665, tableau exposé à La Mauritshuis (ou Cabinet royal de peintures), musée à La Haye aux Pays-Bas (ou Hollande ou Neederland)

 

 

: une énigme pour les regards très affutés ! est-ce une vieille carte postale coquine, un cliché vintage "artistique" ou une photo contemporaine façon ancienne d’un photographe célèbre ?

A quelle année a été prise ce cliché ?

> 1892 ?
> 1918 ?
> 1984 ?
> 2001 ?

  Jan Saudek
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> votre regard a repéré le Walkman sur les oreilles de la belle, bien sûr (menteur : ce n'est pas là que vous regardiez)
> alors la date ? 1984, car avant il n'y avait pas de Walkman et après il était remplacé par les i-Pod
> le photographe est Jan Saudek, connu et un chouïa obnubilé par les femmes, mais qui a le bon goût de nous en faire profiter ! (courtoisie Galerie Guiraud dans le Marais, qui le représente)

 

 

: devinez où figure cette pompeuse citation de Paul Valéry ? pas difficile, il y a un indice de (pierre) de taille !

> place du Trocadéro,
   au fronton du Musée de l'Homme
> place du Trocadéro,
   au fronton du Musée de la Marine
> place du Trocadéro,
   au fronton du Théâtre du Trocadéro
> esplanande du Trocadéro,
   au fronton du Musée de la Marine

  Paul Valéry
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
> on est sympa : quelle que soit votre réponse, vous êtes près de la Vérité !
> plus précisément, voyez en haut cette petite sirène sculptée (clic=zoom) : elle évoque soit le musée de la femme, mais il n'existe pas, soit celui de la marine
> le piège, c'est que vous n'êtes pas sous le fronton à l'entrée, mais sous celui de l'arrière, sur l'esplanade

 

 

: voici les oeufs de Pâques 2014 cachés dans notre jardin des arts ; de qui sont-ils donc ?

Réponse dans l'ordre horaire : cliquez et elle s'ouvre
> sur commande Martin Parr a parcouru Paris en 2013 pour lui offrir un regard censé être aussi spirituel qu'il l'a été en Angleterre ; las, son exposition à la MEP en 2014 est piteuse, le maître peu inspiré s'abîmant dans la répétition et la banalité comme ces oeufs durs sur un comptoir...
> Jeff Koons a le don de produire n'importe quoi hors de prix, comme cet oeuf géant inspirée par la naissance de son fils ; sous sa marque il s'est vendu 15 millions $... belle subvention de naissance
> cette photo surréaliste de la mexicaine Kati Horna se moque du "Roi Hitler" dans le contexte des mouvements avant-gardistes de l’Europe des années 1930 ; rétrospective l'été 2014 au Jeu de Paume
> le pied et l'oeuf dans le plat, est-ce cela le motif de Friedrich Kunath ? cela parait assez mince...
 

oeufs de Pâques

Martin Parr, Paris, 2013 / Jeff Koons, Kracked egg, 1994 / Kati Horna, ST série Hitlerei, 1937 / Friedrich Kunath, Honey I’m home, 2012
clic=zoom

 

 

la formidable exposition Le Surréalisme et l'objet au Centre Pompidou fin 2013, s'ouvre avec cet hommage de Wang Du aux principaux acteurs du surréalisme ; bien qu'il soit fort délicat de les limiter à 9

> sauriez-vous les nommer, et dans le bon ordre ? Car cet espiègle de Wang Du ne les a pas désignés dans le titre, ni le musée dans le cartel !

 

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
dans l'ordre d'entrée en scène sur cette oeuvre, voici : Magritte, Breton, Picasso, Oppenheim, Giacometti, Man Ray, Masson, Duchamp, Dali ; d'accord avec notre interprétation ?
Wang Du, Becompddg, 2013, plâtre
(courtoisie C.Pompidou) clic=zoom
 

Wang Du


 

Marcel Breuer est un designer et architecte célèbre par son apport innovant en lignes simples, matériaux nouveaux (tubes d'acier pliés, aluminium...) ; en 1925 il dessine ce fameux Fauteuil B3 en 3 versions légèrement différentes par leurs tailles, réédité et largement rediffusé actuellement :

> ce siège est connu sous le nom de Fauteuil Wassily : pourquoi ?

 

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
simplement parce que le tout aussi célèbre Wassily Kandinsky, un des trois inventeurs de l'art abstrait, a immédiatement acheté les 2 premiers exemplaires !
 

Marcel Breuer Fauteuil

Marcel Breuer, Fauteuil B3 dit Wassily, 1925
(courtoisie Vitra Design Museum) ... clic=zoom

 

 

Ce pilote de Stuka, abattu en feu, fut recueilli par des nomades qui pour le sauver, le badigeonnèrent de graisse, l'enveloppèrent dans du feutre et le couchèrent dans leur tente. Devenu artiste, il a gardé pour ces matériaux une reconnaissance mystique, d'autant qu'ils le rendirent célèbre ; de qui s'agit-il ?

> Joseph Aloïs Ratzinger
> Joseph Beuys
> Thomas Hirschhorn

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
 - le premier était sa Sainteté le Pape Benoît XVI, espèce d'ignare !   :))
 - le troisième : non seulement est d'une génération plus récente, mais à notre connaissance la Suisse n'a pas utilisé ce type d'avion et n'a évidemment pas participé à la guerre...
 - le deuxième est le bon : Beuys (décédé en 1986) était membre du groupe Fluxus ; il fit passer la sculpture au niveau de l'installation avec des matériaux comme le feutre qui isole du froid, la graisse symbole d’énergie, la cire d’abeille, la terre, le beurre, le sang et les os, le soufre, le bois, la poussière, les poils... et sa fameuse canne.

 

 

 

Ce Jardin Révolutionnaire de Alexandre Périgot mérite quelques explications :

> sur les tables, des pots de fleurs car la plupart des révolutions, même sanglantes, ont une fleur symbolique ; celles-ci sont artificielles : est-ce pour les besoins de l’installation ou pour marquer le caractère éphémère des révolutions ?

> tous les pots sont différents, afin de montrer que les fronts unis des révolutions sont composés d'individus et peuvent donc se disloquer

Question : les tables reposent sur des tapis de couleurs révolutionnaires : saurez-vous les reconnaître ?

 

Alexandre Perigot

Alexandre Perigot, Jardin révolutionnaire, 2010
(courtoisie l'artiste  et Solang Production) ... clic=zoom
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
l’installation comporte sept tapis :
> au fond, le rouge de l'internationale coco était facile à trouver 
> suit un bleu clair dont nous n'avons pas trouvé l'origine : dites-la nous, merci !
> l'orange est celle de la révolution d'Ukraine
> le blanc est normalement couleur divine, celle des rois, celle des Russes blancs et sert aussi à marquer la trève ; elle n'aurait donc rien de révolutionnaire…?
> le vert témoigne du Printemps arabe ; mais remarquez que les tapis vont parfois de paire : ce blanc à côté du vert serait-il alors celui du jasmin ?
> le bleu est la couleur des Républicains français, celle de la liberté... si on veut bien ignorer la Terreur et les guerres napoléoniennes...
> le rose est celle de la révolution de Georgie ; mais alors pourquoi le rose et le bleu sont-ils appairés ?

et aussi :
> manque le brun : d'une part fasciste (une "révolution" de 20 millions de morts, mais le rouge qui en a fait 100 millions est toujours cité...), d'autre part le brun communiste de la RDA, cette triste "monotonie dominante" [Michel Pastoureau, Libération 20/11/10]
> et le noir : porté par les moines puis imposé par la Réforme, aussi drapeau des anarchistes (voir ici)
> mais pourquoi pas la transparence, non-couleur évidemment jamais utilisée puisque les révolutions ne sont ni transparentes ni discrètes (ceci pour sourire!)

 

 

Une devinette de taille !

> Antony Gormley a l’habitude de jouer sur les dimensions de ses sculptures macro-pixelisées, certaines atteignant plus de 4 mètres !

> quelle est l’ordre de grandeur des dimensions de celle-ci ?
- 10 cm ?
- 50 cm ?
- 100 cm ?
- 500 cm ?

> vous avez au moins deux indices pour trouver !

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
lors de la remarquable rétrospective d'Antony Gormley en mai 2011, au 1er étage : une surprise !
Récemment l'artiste a entammé l'exploration de la toute petite échelle ; ses Mèmes sont analogues sur le plan culturel aux gènes, capables de transmettre des comportements, de se répliquer et de muter ; l'artiste en a constitué un langage de 32 postures corporelles qui s'adaptent à l'environnement de la galerie, concrétisé par la répartition de ces micro sculptures sur le plancher.

Ces sculptures macro-pixellisées mesurent environ 10 cm, alors (c'était le piège) que les sculptures humaines de Gormley sont généralement dans une échelle de 1/2 à 2/1.

> mais... les indices, mon cher Watson ? La photo ! elle a été prise de hauteur d'homme ; et la macro-pixellisation : les modules sont à peu près de même taille que pour ses oeuvres habituelles. Pas convaincu ? cliquez sur l'image !

  mais qu'est-ce qu'un Mème ?
un Mème est l'analogue d'un gène sur le plan culturel ; c'est une forme capable de transmettre l'esprit et le comportement d'un forme à une autre, de se répliquer et muter. Pour les 32 postures de ses micro-sculptures humaines, Gormley utilise un langage de 32 petits blocs métalliques.

 

Antony Gormley

combien mesure ce Mème de Antony Gormley ?
(courtoisie gal. Ropac)
clic=zoom
 

 

 Un petit piège historique :

dans les années 50 une galeriste parisienne d’avant-garde, qui deviendra brièvement célèbre, découvrit et promut les plasticiens Takis, Klein, Arman, Tinguely, Chaissac, Soto..., depuis tous connus ; il s’agit de :

> Denise René ?
> Iris Clert ?
> Peggy Rubinstein ?

attention, pas trop vite !

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
c’est Iris Clert, qui a été précurseur (de très peu) de Denise René.
Et vous voyez bien que cela se passe à Paris (au n°3 de la rue des Beaux-Arts), pas aux USA ni à Venise, ce qui exclut Peggy Rubinstein.
Les circonstances sont savoureuses : épaulant efficacement Pierre Restany dans la promotion des Nouveaux Réalistes, la galeriste Iris Clert a accepté l'exposition du Vide d’Yves Klein en 1958 dans laquelle l'artiste n'a rien exposé du tout, donc... rien à vendre (voir l'exposition Le Vide à Pompidou). Après quoi elle récidive en acceptant l’exposition Le Plein d’Arman en 1960, un foutoir tout aussi invendable !

Plus osée, anticonformiste, moins douée commercialement que Denise René, pas étonnant qu'elle fit faillite en 1972 ; dommage qu'elle n'eu pas l'hommage (postume) du Centre Pompidou, comme sa rivale, elle l'aurait mérité !


 

 

 Plus facile à dire qu’à trouver, cette devinette !

BMPT est un mouvement français moins connu par son appellation que par quelques-uns de ses membres :

> B=Buren qui fait des bandes
> M=Mosset qui fait des ronds et des traits
> T=Toroni fait des points
> P=P..., qui fait quoi, hum?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
si Michel Parmentier est le moins connu, c'est peut-être parce qu'il était le plus radical, allant par exemple jusqu'à arrêter de peindre entre 1968 et 1983 !
Il a essentiellement fait des bandes horizontales délimitées au ruban adhésif ou par pliage, procédés rigoureux et reproductible qui lui évitait de peindre par le geste du pinceau, abhorré car jugé trop personnel.
Son combat était celui de la dépersonnalisation, le paradoxe étant que selon certains historiens, il prouva précisément l'inverse puisqu'il a été l'unique artiste poussant la radicalisation jusque là...
 

Michel Parmentier

Michel Parmentier est le moins connu de la bande (sic) ! Peinture n°12 sur bâche, 1965, acquise par le CNAP (courtoisie cnap) clic=zoom

 

 

 Cette colle est un peu pointue, gare à votre ego !

Image ci-contre : tout le monde connaît ce style de peinture abstraite (qui appartient justement au mouvement De Stijl), mais parfois de manière superficielle.

Alors voici une méchante question... de qui est cette oeuvre :

> Piet Mondrian ?
> Theo van Doesburg ?
> General Idea ?
> Bart van Leck ?
> Georges Vantongerloo ?
> Yves Saint Laurent ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
éliminez van Doesburg, compagnon de Mondrian lors de la création du mouvement De Stijl et qui fit des oeuvres assez semblables, ainsi que van Leck et Vantongerloo qui en furent aussi, mais d'une manière différente.
Quant à Saint-Laurent, il en fit de beaux objets dérivés : ses Robes Mondrian.

Plus pointu encore : éliminez aussi Mondrian ; pourquoi ? Car il avait banni le vert (regardez bien, il y a une petite couleur verte en bas du tableau), car cette couleur lui rappelait trop la nature, dont précisément il s'était opposé en passant du figuratif à l'abstraction.

Reste donc General Idea.
Ce collectif subversif canadien fut fondé en 1969 par AA Bronson, Felix Partz et Jorge Zontal ; ils ont créé une oeuvre sérieuse et ironique, grave et mordante, dont une rétrospective au MAMVP à témoigné au début 2011. Marqués par le sida, ils ont notamment développé le projet AIDS qui a symboliquement infecté des oeuvres d'art par les 3 couleurs du projet : rouge, bleu et vert ; ainsi dans la série Infected Monrian, la couleur jaune a été remplacée par leur vert [source : DP de l'expo].

 

 

General Idea

General Idea : Infected Mondrian n°6, acrylique, 1994
(courtoisie coll. Noero, Turin) ... clic=zoom

 


 

  Il a trouvé le bleu absolu, inimitable, subtil, composé de lumière et de profondeur, paradoxalement stimulant et apaisant, immédiatement reconnaissable ; il l’a appliqué sur tous les supports : tableaux, sculptures, mobilier...

Merci à... :
> Paul Klee ?
> Yves Klein ?

cet artiste français, si vous l’avez trouvé, a même breveté ce bleu pour qu’il lui survive sans altération ; il l’a appelé :

> bike : Bleu Yves Klein Eternel ?
> yki : Yves Klein International ?
> ikb : International Klein Blue ?
> pkb : Paul Klee Blue ?
> bit : Bleu Inaltérable Transitif ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
d'abord : Paul Klee était Suisse !
c'est donc Yves Klein, et le sigle et son origine sont dans notre page sur la couleur bleue, bien entendu !

 

 

  En 1913 Robert Delaunay et Blaise Cendrars publient une oeuvre commune sous forme d’un haut bandeau vertical dépliable, formé à droite d’un poème et à gauche d’une aquarelle. Cette oeuvre composite est de la catégorie livre d'artiste.

Comment s’appelle cette oeuvre ?

> le transsibérien
> l'épopée du transsibérien
> la prose du transsibérien et de la petite jehanne

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
c'est la troisième proposition ! Et voici leurs contributions :
> image
> texte
 

transsibérien petite jehanne

Robert Delaunay (aquarelle) et Blaise Cendrar (poème) :

 

 

  Voici 3 "artistes des rues" ; bien que vous les trouviez dans des galeries (à 2000 € la toile), ils continuent par vocation et éthique à pocher les rues des grandes villes.
Quel est parmi ces 3 célébrités l’auteur de celui qui correspond à l’image :
> Jef Aérosol ?
> Jérôme Mesnager ?
> Speedy Gaphito ?

Et comment se nomment leurs travaux ?
> graffittis ?
> tags ?
> writting ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
bien sûr c'est Jef Aérosol, mais c'est ... un tableau, car il n'est plus seulement dans les rues, mais aussi en galerie !
 

street art


 

.
Vous êtes amateur, collectionneur, artiste ?
Almanart peut vous guider et vous aider :
voyez nos services !
.

 

 

 Est-ce une belle oeuvre ou un bel ouvrage ?
> en art vous dites : "belle maman, quel bel ouvrage vous avez brodé !", alors pourquoi donc dire : "bel artiste , quelle belle oeuvre vous avez créée !" ?
> en littérature : "l'oeuvre littéraire de Machinbidule est intéressante, d'ailleurs ses ouvrages sont très répandus"... pourquoi ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
mais d’où vient cette bizarrerie ?
> Larousse montre bien cette contradiction entre oeuvre et ouvrage : "l’oeuvre est un travail, une activité" : se mettre à l’oeuvre, les bonnes oeuvres, etc : c’est une action ; mais c’est aussi "la production d’un artiste", qui est un objet, pas une action

> Wikipedia se fourvoie, comme souvent d'ailleurs...: "une œuvre est l’objet physique résultant d’un travail", point-barre...

> Alain Rey précise dans son Dictionnaire Historique (Robert) que Opus (source du mot oeuvre) désigne "le travail et surtout le produit concret de ce travail" : la confusion était donc originelle !

> le terme ouvrage est courant dans le BTP : c’est contractuellement comme littéralement un bâtiment, un pont qui, une fois achevé, est remis à son bénéficiaire par ceux qui l’ont réalisé ; et savez-vous comment s’appelle l’ensemble des actions de conception et de réalisation ? l’oeuvre !

> ce vocabulaire désigne un transfert : celui depuis le réalisateur, appelé maître d’oeuvre, à l’exploitant dit maître d’ouvrage ; il est utilisé dans tous les métiers du monde

> alors pourquoi l’oeuvre n’est-elle pas l’acte même de création artistique qui, achevée, signée et payée, n’est-elle cédée à son bénéficiaire le collectionneur sous le nom d’ouvrage d’art ? Est-ce parce que l’oeuvre d’art n’est jamais achevée ?

 

 

Ce Belge entre autre faisait des pipes ; pas de mauvaise pensée svp, car cet homme pudique s’empressait de préciser que ce n’en n’étaient pas ! Qui est-ce ?

> René Magritte ?
> Vincent Van Gogh ?
> Saint-Claude ?

franchement, celle-là était trop facile, à n’en faire qu’une bouffée ! aussi, svp, veuillez préciser quelle relation il y a entre ces 3 éléments ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
évidemment tous font des pipes, mais seul Magritte déclara que la sienne n'en était pas une, dans ce célèbre tableau analysé ici ; et seule St-Claude en fabrique de vraies...

> sur son tableau Auto-portrait, 1889 (collection Block, Chicago) Van Gogh se montre l'oreille droite cassée et la pipe à la bouche ; crispé, il semble penser que s'il s’est déja cassé l’oreille, bientôt il se cassera aussi la pipe (et de fait il mourra peu de temps après)

> peut-être est-ce le sens que donne aussi Magritte à son tableau? Certains vont même jusqu'à supputer qu'il a fait le portrait de Van Gogh ! Pourquoi pas

 

 

Le groupe de peintres dénommé Cobra (qui signifie COpenhague, BRuxelles, Amsterdam), maintes fois en exposition, s’est constitué en :

> 1970 ?
> 1960 ?
> 1950 ?

Un de ces peintre s'appelle Guillaume Cornelis Van Beverloo : pas très pratique pour se faire une réputation... aussi a-t-il adopté un nom d'artiste, disons... un nom d'oiseau ! lequel ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
...dans Almanart : "comprendre", mouvements modernes
  Guillaume Cornelis Van Beverloo
Guillaume X, Femme à l'oiseau, bois peint

 

 

Arrêtons de massacrer leurs noms ! Comment se prononcent-ils (attention, c’est complexe) :

- Yves Klein : "klaïnn" ou "klun" ?
- Yves Tinguely : "tinng’li" ou "tungueuli" ?
- Paul Klee : "klîî" ou "clé" ou "cléeee" ?

Réponse : cliquez et elle s'ouvre
- Yves Klein était français "avé l'assent du sud", au moins au départ puisque né à Nice ; ayant vécu puis étant mort à Paris, il était vraiment et complètement Français… aucune raison sinon l'ignorance ou le snobisme, de le nommer à l'allemande comme souvent on l'entend : dites " klun", ah mais !

- Jean Tinguely était Suisse, mais né à Fribourg et mort à Berne, avec un musée à Bâle, il était à la frontière (assez large) linguistique ; donc les suisses romands prononcent "tungueuli", comme doivent le faire les francophones, et les suisses allemands prononcent " tinng’li" ! C'est ça, le multiculturalisme : tout le monde a raison

- Paul Klee était allemand mais né puis naturalisé en Suisse, mais du côté de Bern où l'on parle essentiellement allemand ; maître du Bauhaus (prononcer "baouhhaouse", merci…), bien qu'ayant beaucoup voyagé, il est évidemment germanophone. Oui  mais, "ee" en allemand ne se prononce pas "i" comme en anglais, comme nombre de journalistes mal élevés le font… Prononcez svp Paul Klee comme ceci  : "paoul kleeee" ; à la rigueur on peut tolérer que Paul soit articulé à la française

 


 

 

 Certains artistes ne s'imposent pas de frontière entre art pur et art appliqué

> voici une oeuvre d'un artiste français connu >>
il crée des tableaux, des sculptures mais aussi du mobilier ; qui est-ce ?

> un autre célèbre français est, inversément, créateur de mobilier, objets, intérieurs... mais aussi parfois d'oeuvres d'art ; qui est-ce ?

 

clic=zoom
Réponse : cliquez et elle s'ouvre
ce sont Guy de Rougemont et Philippe Starck
> voir leurs oeuvres dans notre page comparant le design et l'art plastique !
 

Guy de Rougemont


 

  à suivre... les plus récentes sont en haut de la page  

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

jouez avec l’art et gagnez des cadeaux !

 participez au jeu-concours

Géant des Beaux-Arts / Almanart
s’amuser en s’instruisant, c’est facile et gratuit

jusqu’au 28 février 2017

 ? qui est Le Géant des Beaux-Arts ?



 


 

le Sm’Art et SumUp innovent
dans le paiement des oeuvres d’art

 le Salon Smart (11-15 mai à Aix) va faciliter le paiement instantané par mobile des achats d’oeuvres aux exposants
grâce à la technologie SumUp

à découvrir ici

 ? qui est le Sm’art ?


 

voici le 1er PopUp-Store [ Mobilier 20ème ]

au 7 rue Saint Sabin, Paris 11
du 25 février au 5 mars

plus d’infos

 

un événement Authentic Design

 


 

la plus grande foire d’art à Toulouse

 

 

annoncez vos ventes
trouvez à acheter

particuliers : annoncez vos oeuvres à vendre

seuls des biens de qualité sont acceptés,
sélectionnés par Almanart

de bonnes occasions pour
acheter

 

 

 

un moteur => toutes les ventes !

le plus puissant moteur de recherche d’objets d’art
100 maisons de ventes aux enchères francophones
sont déjà partenaires

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :