Maurice Denis chez lui

 

  > accueil d’Almanart 78- St-Germain-en-Lay,
15 km de Paris
> autres escapades

focus : Musée Départemental Maurice Denis à 78- Saint Germain en Laye, la Chapelle du Prieuré, Maurice Denis et les Nabis
toutes images clic=zoom / courtoisie Musée Maurice Denis

 

le Musée Départemental Maurice Denis à 78- Saint-Germain-en-Laye :
voici un lieu à connaitre absolument : le jardin, le bâtiment original et intéressant, les collections Nabis et les grands chefs-d’oeuvre de Maurice Denis, visibles nulle part ailleurs ; il y a habité et travaillé.


 

Musée Maurice Denis

 

Par le joli jardin botanique, depuis le haut ou le bas (deux entrées ouvertes), vous atteignez la billeterie et la librairie spécialisée ; alors un remarquable escalier en voûte distribue toutes les salles sur deux niveaux, ainsi que la chapelle située au bout du rez de chaussée, depuis l’intérieur même.
On apprécie une documentation abondante, intéressante et gratuite, en prenant la précaution d’en faire le plein avant la visite.

 

L’escalier du musée

 

Maurice Denis, artiste engagé :

Maurice Denis (1870-1943), imprégné d’une grande foi catholique mais ouvert sur la vie réelle, se distingue par de très belles oeuvres à caractère religieux, notamment des vitraux splendides, visibles ici, ainsi que des décors à vocation spirituelle de maisons.
Le plus admirable est la Chapelle de ce Prieuré qu’il a restaurée et décorée, oeuvre totale dans un état excellent qui allie le plus grand respect du motif religieux au modernisme de la composition (mais dont le site du musée ne parle pas (!) et qui ne peut donc être vue que sur place) ; par exemple les panneaux du Chemin de Croix sont des demi-cercles où s’inscrivent les motifs, difficulté traitée de manière harmonieuse.

  Maurice Denis  

Une salle du musée est consacrée à une oeuvre mystique, un décor composé de 7 panneaux : "La légende de saint Hubert", qui narre comme une BD la séparation des bons et des méchants devant la manifestation divine ; ce comte admirable a été achevé en 1897, donc en style Nabis.

 

La légende de saint Hubert, 1987

 

  Maurice Denis  

Ne manquez pas cette autre splendeur décorative en dix panneaux : "L’éternel printemps", mi-profane mi-religieuse elle a été réalisée en 1908, donc dans une période où le style Nabis a été abandonné mais où une fraîcheur délicieuse voire libertine animait encore ce grand artiste. Cette merveille a été très bien restaurée et mise en valeur.

 

L’Eternel printemps, 1908

 

  Connu aussi pour son engagement pour le mouvement Nabis, qu’il aura contribué à créer et qui l’a rendu célèbre, Maurice Denis n’a pas conservé longtemps ce style, qui a débuté vers 1888 période où l’artiste n’avait que 18 ans ; et déjà avant 40 ans il était revenu à une représentation classique dans le style de Renoir, voire un peu plus mièvre.   Comme démonstration de ce retournement de style, comparez au sein de ce musée cet extraordinaire tableau Nabis qu’est :"Laissez venir à moi les petits enfants" (une prémisse à l’abstraction), aux portraits datés d’après 1909 : pourquoi est-il donc revenu à une peinture aussi commune ?

 

 

 

pratique :

> 2 bis r Maurice Denis, 78102 Saint-Germain-en-Laye, 01 39 73 77 87

> horaires : clic

> site : clic !

 

depuis Paris :

> voiture : A13 sortie 6 ; dir Port-Marly/St-Germain ; puis dir Fourqueux (c’est la N13) ; sortir r de Fourqueux ; 2è à droite (r du Prieuré) ;
le parking est difficile et le musée (départemental !) dépourvu de toute facilité... alors garez en bas, dans la r du Prieuré, montez par le jardin

> RER A, Saint-Germain puis Bus E Le Prieuré

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection c’est à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

ne partez pas sans eux !

pas sans vos mots-croisés !

surtout pas sans les 80 grilles du journal Le Monde, par le célèbre Philippe Dupuis

avec les solutions en fin d’ouvrage

6 €, en vente... partout

 


 

en week-end près de Rouen ?

 

 au château de Saint-Crespin (ancien atelier de Bernard Buffet) : exposition des belles oeuvres lyriques de Brigitte Camus

vernissage le 14 juillet - entrée libre

 



 

les Mouvements dans la peinture

de la Renaissance à nos jours : analyse, illustration, histoire...
le best-seller de la collection chez Larousse
a un petit prix
 

les Mouvements dans la peinture

 

(les mouvements sur Almanart)


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :