page d’accueil
du 23 au 29 octobre 2017

 

 

 

 

Nalini Malani, Hamletmachine, 2000, 20mn
(courtoisie Centre Pompidou)
clic=zoom

 
> dans une grande vidéo projetée sur trois écrans, le visage d’une prédicatrice scintille pendant que son verbiage trépidant et incompréhensible vous assourdit ; cette femme surexcitée s’époumone sans doute pour avertir de quelque chose de grave

> Nalini Malani revisite ainsi le mythe de Cassandre, prédicatrice avisée mais que nul n’écoute, replacé dans le contexte de l’Inde actuelle : de quoi veut-elle prévenir ?

> cette artiste indienne célèbre fait l’objet d’une rétrospective au Centre Pompidou ; d’autres images et commentaires lundi 23 octobre au soir

 

Edito :

êtes-vous plutôt amateur ou plutôt collectionneur ?

> un peu les deux, comme nombre d’entre-nous ; mais l’amateur qui se plait à admirer et le collectionneur dont le but est d’acheter ne fréquentent pas forcément les mêmes lieux d’art ; comment occupent-ils la semaine de la Fiac (qui vient de fermer) caractérisée par une extraordinaire densité et diversité d’oeuvres proposées dans un temps restreint ?

> le collectionneur est quasiment obligé de fréquenter ces foires ainsi que leurs ventes aux enchères, pour acheter bien sûr mais aussi pour actualiser le positionnement de sa collection par rapport à l’évolution de l’art, sentir le marché, voir s’il peut prêter des oeuvres, revendre des pièces et surtout côtoyer les acteurs du domaine de l’art

 

 
le Musée Maillol propose un bon panorama du pop-art
dont cette lithographie typique de Roy Lichtenstein,
Explosion, 1967 (courtoisie Estate of Roy
Lichtenstein) ... clic=zoom

> l’amateur n’a pas cette contrainte, plus libre de ses mouvements comme de son temps ; cette fameuse semaine n’est pas une obligation, même si l’exaltation ambiante le tente de venir à la fête et d’y faire de nouvelles découvertes ; mais il peut s’interroger : pourquoi payer cher le fait d’être bousculé en absorbant une montagne d’oeuvres pressées les unes contre les autres ?

 
dans la collection du Centre Pompidou, cette toile de
Apostolos Georgiou ne manque pas d’à-propos :
que sauveriez-vous en cas d’inondation ? de quoi
faire la fête, vos biens, ou de la culture ?
ST, 2015 (courtoisie Centre Pompidou)
clic=zoom

> il y a en effet d’autres lieux qui présentent un grand et éclectique choix d’oeuvres majeures de manière aérée, avec des cartels explicatifs et sans la foule ; lesquels ? voyons, voyons, vous les connaissez :
- le MAMVP dont la collection permanente est d’accès gratuit et… trop peu fréquentée
- la collection permanente de Pompidou, qui vient d’être remaniée
- le panorama du pop-art au Musée Maillol (jusqu’au 21 janvier)
- le formidable extrait du MOMA à la Fondation Vuitton (jusqu’au 5 mars), etc, etc

> voyez : la fête est loin d’être finie avec la semaine Fiac !

Georges Maisonneuve

 

 

nos coups de coeur en une image commentée : clic  

l’univers organique de Stephen Peirce à la Galerie Hachem les sculptures de soie de Claudine Drai au Grand Véfour François Boisrond entre classicisme et cinéma à la Galerie Carré Irving Penn centenaire au Grand Palais Liu Boling cache sa famille à la MEP
un parcours d’art actuel dans les bosquets de Versailles plongez dans les volcans, avec Pauline Julier au CCS Carlos Garaioca vous attend au bar du 104 topographie passionnante du Paysage Français à la BnF Liu Boling se cache aussi à la Galerie Paris-Beijing

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art moderne  : Paul Gauguin, l’alchimiste ou le peintre qui rêve : à découvrir sous un jour inédit : le passage au symbolisme, son journal et livre d’artiste, la Maison du Jouir...

 
 

> art actuel  : David Hockney, immense artiste que nous mettons au niveau de Matisse, voit une formidable rétrospective au Centre Pompidou ; pas de page complète sur Almanart en raison de restrictions imbéciles sur les images, mais plusieurs petits articles vous donnent des éclairages didactiques : d’abord ici, et puis là, et encore là pour sourire / LUNDI : DERNIER JOUR !

 
 

> art et design contemporains  : Medusa, Bijoux et Tabous : une merveilleuse exposition sur l’art à porter, au MAMVP ; bijoux et art se mélangent, se confrontent dans un dialogue enrichissant

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

hé oh hissez haut !

> cette expression marine vous sort de la bouche en voyant l’exposition virtuelle des Atamanes sur la peinture marine !

 

 ? qui sont Les Atamanes ?

 




 

 rencontrez les artistes en direct

le Salon des artistes en direct pour leurs dernières créations
entrée gratuite à télécharger ici !
au Bastille Design Center, 74 bd Richard-Lenoir, 75011

 


 

les formes et les couleurs novatrices

de Paul Gauguin sont expliquées avec un oeil nouveau dans un livre très illustré mais abordable :
 

le Paul Gauguin de Laure-Caroline Semmer

 

(les couleurs sur Almanart)


 

Barnebys estime vos oeuvres !

nouveau  : Barnebys.fr vous offre une estimation facile d’utilisation pour 15€, certificat sous 48h

obtenez une estimation

Barnebys découvre un dessin de Donald Trump
 


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :