page d’accueil
de Pâques,
du 17 au 23 avril 2017

 

voir cette vidéo

 

 
William Kentridge, More Sweetly Play the Dance, 2015, vidéos 15’
(courtoisie Gal.Goodman)
 

 
> vous n’avez encore jamais vu cette époustouflante installation de William Kentridge ? allez donc à la Grande Halle de la Villette (métro Pte de Pantin et non pas Villette), elle vaut le déplacement ; à l’intérieur pour la trouver, laissez-vous attirer sur la mezzanine par une musique lancinante, qui restera imprimée dans votre tête bien après votre sortie

> William Kentridge, sous le titre trompeur de "More Sweetly Play the Dance", fait défiler sur 8 écrans une procession burlesque qui ressemble à une danse macabre, celle des illusions qui ont mal tourné malgré la foi aveugle et la joie naturelle africaine ; peut être une danse pour conjurer la mort dans un continent souvent ravagé par les destructions (voyez ce film deux fois pour observer la trame de fond qui peu à peu se transforme en un paysage de ruines)

> par ailleurs l’exposition est de niveau variable, trop de photos et vidéos peu intéressantes, mais quelques artistes remarquables ; l’art africain qui est à l’honneur à Paris, doit faire l’objet d’une sélection plus serrée

 

 Edito :

le coup du lapin

> Pâques a mis le lapin à l’honneur puisque c’est lui qui distribue les oeufs -origine de vie- mais vous savez également qu’il procrée beaucoup et rapidement ; alors nous aussi on vous fait le coup du lapin, pas l’accidentel qui tue, mais celui de Pâques, le coup du coquin !

> ce préambule pour introduire de manière folklorique la théorie des deux pulsions : la pulsion sexuelle -Eros- et celle de mort -Thanatos- indissociables et résumées ici (sujet d’actualité puisque Pâques commémore une résurrection) ; qu’en est-il en art ?

> l’amour comme la proximité de la mort provoquent l’explosion des sens, que traduisent des artistes gestuels comme Karel Appel en son exposition au MAMVP ou comme les artistes de l’abstraction lyrique qui n’en font pas une figuration évocatrice explicite

> plus généralement l’Art Pulsionnel ne se résume pas à Eros et Thanatos, mais concerne toutes les pulsions souterraines humaines qui sont traduites par voie artistique : nos partenaires Les Atamanes précisent : "beaucoup d’émotions humaines résultent de pulsions profondément ancrées qui s’articulent autour de l’érotisme, la violence et des terreurs profondes de l’être humain" ; l’Art Pulsionnel exprime ces élants, leur donne corps, précisent-elles dans une étude illustrée tout à fait passionnante renforcée par une exposition virtuelle et des oeuvres ;

vidéo projetée au MAMVP montrant
la fureur du geste de Karel Appel

 
> autre propriété du lapin, sa douce fourrure ; le tigre aussi, mais encore plus allusif car chargé de danger : ainsi Les Atamanes montrent La Bacchante au Tigre d’Edouard Henry-Baudot comme exemple subtil où "le joyeux plaisir de la femme au contact de la fourrure du tigre se lit dans les lignes de son corps’" ;
inversement la douceur du corps et de la peau d’une femme peuvent faire rêver au firmament, fibre qu’exploite Patrick Le Hec’h par cette photographie qui s’inspire des sculptures Art Déco de Max Le Verrier, visible jusqu’au 25 avril 2017 à la Concorde Art Gallery, qui est... la Galerie Erotique de Paris : le lapin cache ses oeufs partout

Patrick Le Hec’h, Lumière d’Etoile, photo, 100x100, 12ex
(courtoisie Concorde Art Gallery) / clic=zoom

voir cette vidéo

 

 Georges Maisonneuve

 

 

nos coups de coeur en une image commentée : clic 

l’art abstrait géométrique regroupé dans 3 galeries Emmanuelle Lainé vous cadre au Palais de Tokyo Bernard Rancillac salue Giacometti, dans sa rétrospective les jeux de lumière naturels de J-B Leroux au Luxembourg le Paysage Mystique vous envoûte au Musée d’Orsay
AFRIQUE : les chinoiseries de François-Xavier Gbré AFRIQUE : la danse macabre de William Kentridge Nicolas Buffe peint un manga sur des céramiques de Sèvres Pissarro et la nature se retrouvent au Luxembourg un hommage renversant à Dina Vierny
la Ronde sans fin de Shaka à la Galerie Lazarew Anselm Kiefer honore Rodin en son Musée F. Janicot et B. Heidsieck encoconnent à la Maison Rouge les Jardins fleurissent au Grand Palais joie et tintamarre par Gilbert Peyre à la Halle St-Pierre

 

 

pas toujours blockbusters, mais ne pas les manquer :

 

> art classique et époques plus récentes : le centenaire de Rodin est une fête qui démontre au Grand Palais que Auguste Rodin, 177 ans, est toujours vivant !

 
 

> photo contemporaine : "Studio Blumenfeld, New York 1941-1960, 3ème" (clac !)... Erwin Blumenfeld, les géniales premières années, aux Docks

 
 

> art contemporain : la rétrospective de Karel Appel au MAMVP : une danse festive d’art brut

 
 

> art actuel : dans sa première grande exposition en France, le singulier Taro Izumi immobilise le furtif, au Palais de Tokyo

 
 

> art contemporain : l’éblouissement Cy Twombly au Centre Pompidou, une rétrospective exceptionnelle

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

 

à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

ouverture de l’après-vente
multiples art urbain et contemporains

après les enchères du 18 avril chez Blanc-Manteaux Auction il reste de belles pièces en "après-vente" :

 

ci-dessus, un emblématique "C215 !

jusqu’au 2 mai !  __  ? qui est Blancs-Manteaux ?
 


 

 dans un mois : le Sm’Art !

le Sm’art est le premier salon d’art contemporain de la région PACA ! avec des nouveautés
dans un beau parc à Aix en Provence

SM’ART : du 11 au 15 mai

 ?? qui est Sm’Art Aix ??

 


 

le parcours fotofever paris est né !

 
"fofofever start to collect"
crée le parcours guidé des galeries partenaires : visites, guide-conseil...

une innovation pour bien débuter une collection

mois de la photo 20/04-01/05

 ? qui est fotofever  ?


 

Larousse décrypte Picasso

une méthode originale pour "lire" Picasso,
à un prix modique :
parcours du peintre, savoir lire trente oeuvres

 

Lire la Peinture de Picasso

 


 

des services personnalisés
pour les amateurs
et les collectionneurs !

 



 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :