itinéraire d’art à Bruxelles

 

Vous avez bien des raisons de fréquenter Bruxelles (Brussel) : ses habitants aimables et accueillants, son architecture, la montée en qualité de l’art, et sa proximité : à 1 heure de TGV Thalys depuis la gare du Nord, vous arrivez à la Gare du Midi située à 3 stations de métro plus 5’ à pied de la fameuse Grand Place du XVIIe siècle, point de départ de nos itinéraires artistiques.

 
Toutes images : courtoisie Almanart et les artistes et galeries citées
Reportage fin 2008
Sur toutes images, clic=zoom
  > accueil d’Almanart > autres villes > participez, corrigez-nous !

clés : tourisme cartes plan map Bruxelles ; art design Bruxelles ; musées galeries Bruxelles Ixelles ; Bozar, foire salon Art Brussel

 

 

Bruxelles, capitale des contrastes

 

Se suivent de coquettes anciennes maisons flamandes, d’immenses immeubles modernes froids, de charmantes places de carte postale, des rues glauques aux magasins fermés, d’autres piétonnes et animées - plusieurs en réhabilitation-, des grands axes ; contraste aussi des 2 langues et des 6 administrations imbriquées qui gèrent bizarrement la ville, une enclave francophone dans la partie flamande ; contraste enfin de la concentration d’émigrés colorés pauvres et d’émigrés blancs riches : savez-vous qu’en 2007 il y avait 28’000 SDF (Sans Domicile Fiscal) français (autant de richesse et d’emplois induits qui ont fuit la France et sa fiscalité) ? Contraste aussi entre le centre-ville dense et poussiéreux et l’immense périphérie verte parsemée de centres hitech et de villas somptueuses, architecturalement passionnantes. Un mélange des époques et des styles.

  Bruxelles carte plan map
les quartiers d’art
 

 

  Bruxelles carte plan map  

Le grand Bruxelles (ou Bruxelles-Capitale) réunit toutes les communes sur environ 150 km² avec 1 million d’habitants, autour d’un dense centre historique en forme de coeur et délimité par des boulevards circulaires. C’est une "ville-région", la 2ème étant la région de Flandre (de langue flammande ou néerlandaise) et la 3ème région étant la Wallonie (de langue et de proximité française) de la fédération Belge. Bruxelles est le siège du gouvernement de la Belgique et des Institutions européennes.

<< la Grand-Place (Grote Market) est le point de départ de notre itinéraire.
splendide trompe l’oeil de Marc De Meyer, peintre muraliste spécialiste des fresques >>
  Marc De Meyer

 

 

> plans du métro-tram

 

Dans les petites rues du Sablon, on apprécie l’absence de tags sur les murs.

 

  Bruxelles est une ville d’accueil où vous vous sentez bien : politesse et gentillesse omniprésentes (un contraste pour le parisien…), un réseau facile et propre de métro, bus, trains, taxis et… des brasseries partout car c’est le pays de l’excellente bière ! Mais les réputées moules-frites sont de qualité variable, tourisme oblige… Et gardez vos "histoires belges", les Bruxellois en ont autant de bien tournées sur les français ! Marcher n’est pas aisé car au centre les trottoirs sont en pavés, la ville est en dénivelés et au sud les belles avenues sont interminables. Piège : les n° des rues sont parfois dans un sens opposé, les deux côtés ayant des noms différents… Les taxis sont moins chers qu’à Paris et abondants, le métro plus rare mais les trams et bus nombreux, utilisables avec une carte multipassages. Un réseau de vélos libres se déploie.
   
av de la Toison d’Or
Assan Smati chez Hermès
l’inévitable Petit homme qui pisse

 

le marché de l’art

 

Le marché de l’art est très actif, grâce à la richesse d’une population cosmopolite, d’une fiscalité sage, d’une administration peu inquisitrice ; plusieurs galeries françaises y ont doublé leur espace parisien : les Filles du Calvaire, Almine Rech et Nathalie Obadia ; des grandes américaines aussi : Barbara Gladstone, Gargosian...

 

Le marché moderne et contemporain est aussi soutenu par le salon Art Bruxelles, et la foire AAF d’art accessible y a débarqué en février 2009.

En septembre la manifestation "Brussels Art Days" bat pendant 2 jours avec plus de 30 manifestations et l’ouverture des galeries le soir, en symétrie avec une même animation lors de Art Bruxelles.

Les salles de vente contribuent peu car sont orientées antiquités, sauf Pierre Bergé qui a installé sa maison de vente dans un immeuble classé du quartier des antiquaires.

Contributeur au succès (enquête Télérama n° 3016) : le recel, car ici ce n’est pas un délit au-delà de 5 ans, de sorte que Bruxelles est devenue un vrai "marché des voleurs", la Belgique étant un axe principal du trafic qui alimente antiquaires et brocanteurs, notamment depuis la France. A quoi sert d’être capitale de l’Europe ? Une honte..

Arne Quinze

Arne Quinze
a inauguré la galerie et salle des ventes de Pierre Bergé

L’art plastique : où aller ?

 

L’art plastique est très consistant en espaces (environ 180 galeries, de nombreuses institutions, des associations) mais dispersé dans le Grand Bruxelles, très étendu ; cela implique des sauts d’un quartier à l’autre. Certaines grandes galeries sont isolées, ainsi que des centres de qualité comme Wiels, Argos et iMAL. Par contre à quelques exceptions près, les grands musées sont groupés autour de la place Royale.

Conseils pratiques :
> Bruxelles n’est pas très nocturne, tout ferme à 18:00 ou presque ; les galeries sont rarement ouvertes avant 12:00
> découvrez art et architecture en même temps, car ils sont à peu près dans les mêmes endroits :

 

 

> au centre historique sont les grands musées (Palais des Beaux-Arts dit "Bozar", Musée d’Art Moderne (avec Spillaert, Ensor, Delvaux...), le Musée Magritte (la plus grande collection au monde), le Centre Européen d’Art Contemporain dit " la Centrale Electrique", De Markten, le centre culturel flamand -dont même le site n’est pas en français...- et des choses originales telles que la Galerie Libertine ou la "Verrière" à découvrir tout au fond du magasin Hermès 50 bd de Waterloo) ; y sont bien sûr de nombreuses galeries allant de l’antiquité au contemporain, dont la galerie Gladstone sur 800 m2 !

+ suivez un itinéraire !

métro Conte de Flandre

Batman qui fond sur le métro Conte de Flandre ?

 

 

> au sud-ouest du centre, à Ixelles et St-Gilles au sud, et à Uccle encore plus au sud, sont de grandes galeries internationales d’art contemporain et de jeunes dynamiques.

Ainsi la galerie d’avant-garde Janssen montrait Banks Violette : ci-contre : "Chandelier", 2008, en fonte d’alu recouvert de sel qui le ronge, un bel objet arrivé à déchéance par la poudre...

 

 

Banks Violette 

 

Voir aussi le Musée d’Ixelles qui organise parfois des expositions d’art

+ suivez un itinéraire !

 

Dans le calme, voire une certaine nonchalence, de jeunes activités d’art se développent ; les artistes trouvent dans le Grand-Bruxelles des locaux relativement peu chers et une convivialité, mais ni aide de l’Etat, ni un marché assez étendu (en galeries comme en acheteurs) pour y vivre si on n’a pas une notoriété.

 

 

 

> au nord le quartier Canal développe timidement une zone d’art d’avant-garde : mais outre la splendide galerie Greta Meert (3 étages dont le rez de chaussée dédié au design des années 20 à 50), l’activité artistique y est encore faible, vous y jouerez donc les découvreurs… à suivre, donc, car petits bistrots, fringues et design banchés s’y installent progressivement !

 

Deux centres aident à développer l’art vers le nord :
> le "centre d’art et de médias" Argos (où par exemple en 2008 était traité le thème de la migration en Europe, avec cette installation connue de Ivanov Pravdoliub "Tranformation Always Takes Time and Energy" (des casseroles bouillantes d’eau de tous pays font la même chose, changer l’eau en gaz)
> et de l’autre côté du Canal, le centre d’art digital iMAL, une sorte de micro Palais de Tokyo à programmation pointue ; vous y trouvez les meilleurs artistes numériques et des galeries spécialisées de tous pays.

 

Ivanov Pravdoliub

Il faut aussi mentionner l’extraordinaire (sur le plan architectural) ancien Entrepôt Royal en briques, nommé Tour & Taxis, un centre d’expositions en tous genres (comme celui de la Porte de Versailles à Paris) où parfois des foires d’art se tiennent.
Au sud du Canal : la collection de Walter Vanhaerents s’est récemment logée dans un curieux ancien atelier, n’est accessible que pour des groupes de 10 personnes au moins et sur réservation.

 

Gregory Chatonsky

+ suivez un itinéraire !

  Antoine Schmitt  

Ci-contre : le "Christ Mourant" de Antoine Schmitt", 2006 ; une image simple, à peine mouvante,qui nous fait sentir sa souffrance.

A gauche : "Dislocation" de Gregory Chatonsky, 2006, une étude qui en montre 3 représentations possibles : temporelle, architecturale, instantannée.

Ces deux artistes étaient présentéspar la galerie Numeriscausa de Paris, spécialisée en arts numériques.

 

 

> au sud de la gare du Midi, au 354 de l’avenue Van Volxem, sud-ouest de la gare du Midi (taxi conseillé), visitez l’indispensable Wiels, centre d’art contemporain tout neuf installé dans une incroyable ancienne distillerie à l’extrémité d’un alignement de bâtiments industriels art déco en cours de (longue) réhabilitation.

  Wiels  

Une programmation d’avant-garde, exemple : les 3 étages étaient alors consacrés à un Mike Kelley débridé qui y a développé (ci-contre) un propos complexe ; une belle découverte qui aurait mérité plus d’explications pour le public non averti

 

Mike Kelley

 

 

> et plus excentrés :
 - vers le parc du Cinquantenaire (donc loin après le quartier Européen, à l’ouest) : l’Institut Cervantes, 64 av de Tervueren
 - à Koekelberg (à Jette en banlieue nord-ouest) : l’Atelier 340 Museum, 340 drève de Rivieren ; centre d’art et de documentation tourné vers les installations et les sculptures contemporaines
 - le splendide Parc Tournay, au sud, accueille aussi l’Espace Européen de la Sculpture

 

un festival d’architecture moderne

 

Impensable de venir ici et ignorer que Bruxelles a été l’un des point de départ de l’Art Nouveau (1900) ses fers et ses volutes imitant la nature, et de l’Art Déco et son béton (daté 1925 par l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels de Paris mais en fait apparu ici en 1911 par le révolutionnaire Palais Stoclet de Hoffmann (281 av de Tervueren). Elle donc est partout au centre, mais surtout au sud : voir notre itinéraire ; n’oubliez pas :
> le musée de l’Architecture, dit La Loge car installé dans dans une ancienne loge maçonnique, 86 r de l’Ermitage (vers le milieu de l’av Louise) et, juste en face au 55, la Fondation pour l’Architecture qui monte parfois des expos
> au centre, pl de Brouckère (métro idem), le cinéma Eldorado
> derrière Canal (pas loin du iMAL, métro Comte de Flandre) la spectaculaire église St-Jean-Baptiste
> à Heysel au parc des Expositions (où se tient Art Bruxelles), voir le Palais du Centenaire
> l’extraordinaire Musée Horta, dans sa maison au 25 r Américaine à Saint-Gilles
> le superbe musée Art Déco Van Buuren, 41 av Léo-Errera, à Uccle (très au sud)
> le Palais Stoclet de Hoffmann, 281 av de Tervueren
> éventuellement le cimetière d’Ixelles

  maison Delune  

< à gauche : à Uccle, à l’est du bois de la Cambre, la célèbre maison Delune au 86 r Franklin Roosevelt, typique de l’Art Nouveau

> à droite : à Forest (au sud ouest) le sommet de l’église, typique de l’Art Déco

église de Forest  

> et les brasseriezérestos : Falstaff à côté de la Bourse, la Taverne du Passage (galerie de la Reine), l’Espérance (r du Finistère), l’Archiduc (r Antoine Dansaert), le bar du Métropole (pl de Brouckère), et tant d’autres...

+ suivez un itinéraire !

 

   

l’incontournable BD !

 

Difficile d’oublier que Bruxelles est la Mecque de la bande dessinée occidentale : les rappels sont sur les murs des différents quartiers. A gauche r de Flandre, à droite r de l’Etuve.

Ajoutant le plaisir du 9è art à celui de l’architecture, ne manquez donc pas le Centre de la BD situé dans un ancien magasin de tissu construit par Horta, 20 r des Sables (dans le nord-est du centre historique)

+ itinéraire : voir la liste des fresques

Centre de la BD

 

Art Brussel, une référence régionale

 

Cette foire se tient pendant 4 jours fin avril au parc Brussels Expo dans le nord-est, métro Heysel (ligne 1A direction Roi Beaudouin). Art Brussel 2009 c’était 200 galeries et plus de 2000 artistes, environ 35’000 visiteurs.

 

 
L’exposition est répartie en 3 zones : Art Galleries, la principale qui groupait 130 galeries, Young Talent pour les jeunes artistes, First Call pour de jeunes galeries qui participaient pour la première fois (une prospection sur toute l’année en concertation avec des collectionneurs belges) ; 23 galeries ont proposé des one man show.

Art Bruxelles est en grande concurrence avec Art Cologne qui se déroule pratiquement en même temps.

Nous avons aimé la fraîcheur et le dynamisme de First Call, une bonne idée dynamisante, internationale avec des parisiens, berlinois, londoniens, et aussi aimé les Young Talents.

 

 

Riyas Komu

 

Ci-contre (en 2008) les sculptures de l’indien Riyas Komu à la galerie Bodhi Art de Mumbai : un travail politique sur le mécanisme de l’art pour montrer les demi-vérités du moyen-orient.

Autour d’Art Brussel entraîne plusieurs manifestations off, et surtout une formidable nocturne des galeries lors du vernissage de la foire ; une mauvaise langue disait même : "on passe 2 heures à Art Brussel et 2 jours dans les manifestations de la ville"... mais il exagère !

 

 

 

voir aussi :

> le site de l’Office du Tourisme


 



 

annonces d'événements :


 

Multiple Art Days

un nouveau grand rendez-vous annuel :
Le salon des pratiques
éditoriales contemporaines

livres d’artistes, prints, multiples...

à La Maison Rouge
30 sept au 2 oct


 

4è édition de Croisement des pinceaux

 

curieux titre ! mais significatif de cette petite confrontation annuelle d’artistes chinois et occidentaux de bonne qualité, droit dans la vocation de la Galerie Double S

 ? qui est Double S ? 


 

 

un moteur => toutes les ventes !

le plus puissant moteur de recherche d’objets d’art
100 maisons de ventes aux enchères francophones
sont déjà partenaires

 


 


 la rentrée au Géant des Beaux-Arts, jusqu’au 23 novembre


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites
Abonnez-vous, entrez ici votre ad mail :
aucune autre information n'est demandée

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :