l’Italie, du style Liberty à l’Art Déco : 1900-1940

 

 

> accueil d’Almanart

> sommaire histoire du design


focus :design moderne italien, Liberty, Futurisme, Novecento... du style moderne à l’Art Déco (art décoratif d’ Italie)
toutes images : courtoisie Musée d’Orsay, Patrice Schmidt, sauf mention

 

Bien sûr, nous connaissons tous plusieurs de ces noms prestigieux : Liberty, Carlo Bugatti, Filippo Marinetti, Giacomo Balla, Carlo Carrà, Fortunato Depero, Gio Ponti, Novecento, Margherita Sarfatti, Vittorio Zecchin, Zellini, etc… et c’est bien peu parmi tous ces merveilleux créateurs et designers italiens ; rappel de quelques mouvements

 

le design italien des années 1900-1940

> cette page se base sur l’exposition "Dolce Vita, du style Liberty au design italien 1900-1940" au Musée d’Orsay qui a eu lieu du 14 avril au 13 septembre 2015 puis présentée à Rome au Palazzo delle esposizioni, du 16 octobre 2015 au 17 janvier 2016

 

la saison du style Liberty

> le moteur du dynamisme créatif italien est qu’ébénistes, céramistes, maîtres verriers travaillent traditionnellement avec les plus grands artistes, base d’un "style italien" qui influencera le design moderne, sur fond d’une nation nouvellement unifiée.

Cela commence en 1900 avec le style Liberty, version italienne de l’Art Nouveau

 

Umberto Bellotto, verrerie Barovier,
Vase Plume de paon, vers 1914
  Umberto Bellotto
  Umberto Boccioni  

la reconstruction futuriste

> Liberty est vite concurrencé par la volonté anti-passéiste du Futurisme (avant-garde de l’Art Déco européen), une esthétique basée sur l’apologie du progrès et de la vitesse, qui s’exprime surtout par la peinture, où Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carrà, Luigi Russolo, Gino Severini signent autour de Filippo Marinetti le "Manifeste des peintres futuristes" en 1910
 

Umberto Boccioni, Visions simultanées, 1912, 60x60
(courtoisie Von der Heydt-Museum)

 

  Fortunato Depero  

> puis Giacomo Balla et Fortunato Depero lancent en 1915 le manifeste "Reconstruction futuriste de l’univers", rien que cela... ; après la Grande Guerre, cap sur le futur : le futurisme envahit tous les aspects de l’art et de la vie ; en décoration c’est l’équivalent de l’Art Décoratif français ;

quelles que soient ses variantes, le Futurisme balaie le passé et sa culture bourgeoise

 

Fortunato Depero, Gilet futuriste de Marinetti,
1923, Collection Ugo Nespolo

 

de la métaphysique à l’antique par le Novecento

en fait ces différents mouvements, révolutionnaires ou contre, se chevauchent :

> presque simultanément, en 1917, s’opère un retour a la culture classique voire antique, avec la Métaphysique fondée par De Chirico, Filippo de Pisis et Carlo Carrà ; le mouvement Novecento Italiano fondé sur la pureté des formes et l’harmonie de la composition s’oppose aux avantgardistes : la peinture retrouve ordre et classissisme !

> dans les Arts décoratifs l’architecte et décorateur Gio Ponti est une figure majeure ; dans les années 1920 il réinterprète des modèles archaïques et invente des motifs qui revisitent la mythologie classique (voir aussi : Gio Ponti influence Fornasetti)

Gio Ponti, Vase Perspective, 1925, Terre cuite email, 53 dia42,
(courtoisie Museo Richard-Ginori, Manifattura di Doccia et ses amis)
  Gio Ponti

 

> dans l’ambiance mussolinienne dans années 20-30, une dérive s’opère : le Novecento devient l’art officiel du régime fasciste, dont les caractéristiques sont des formes concrètes, solides, simplifiées, glorifiant le conformisme, la santé, la nation

> parallèlement des manufactures comme celles de Murano développent des objets d’une grande pureté et maîtrise techniques, comme ces vases de formes très inspirées de l’antique :

Vittorio Zecchin, verrerie Cappellin Murano,
vases bleu azur, 1922 et 1925, Verre, 43 et 21cm haut
Collection Barovier (courtoisie)
  Vittorio Zecchin

 

vers le rationalisme industriel

en 1926 des jeunes architectes dont Giuseppe Terragni, influencés par Gropius et Le Corbusier, prônent la création d’objets usuels déterminés par leur fonction ; ils fondent le Gruppo 7, mouvement rationaliste auquel adhèrent des créateurs de toute l’Italie :

  Franco Albini

 

 

> ils imaginent parfois des objets extrêmement novateurs comme la radio transparente de Franco Albini et la Lampe Bilia de Gio Ponti, conçue en 1931 mais réalisée bien plus tard, trop avant-gardiste

 

Franco Albini, Meuble-radio, 1938, Cristal Securit,
70x64x29 (courtoisie Fondazione Franco Albini)
 
Gio Ponti, manufacture Fontana Arte, Lampe Bilia,
1931(reedition), Metal verre opalin, 43 dia 20
  Jeanne Lanvin

 

 

 

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au Musée d’Orsay
> architecture : the Liberty Stile in Milano
> peinture : le Navocento
> le Futurisme
> Gio Ponti influence Fornasetti

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :