page d’accueil du 25 avril au 2 mai 2016

 

 

 

Nobuyoshi Araki, Tokyo Nude, 1989, dyptique print
(courtoisie Musée Guimet)
Nobuyoshi Araki, Tokyo Nude

> par ce dyptique Nobuyoshi Araki exprime ce qui est caché dans l’intimité du foyer ; il met en scène un des premiers bondages (ou Kinbaku) réalisés en 1989 dans une tonalité plutôt soft, alors que les récents sont nettement plus érotiques ; par ses ligotages de femmes, entre autres genres, Araki parle de la vie et de la mort

> une rare rétrospective de Nobuyoshi Araki nous fait comprendre et apprécier un art jugé, à tort, pornographique et le replace dans son contexte asiatique, révélant ainsi un des plus grand plasticiens, tel qu’il est considéré au Japon ; exposition à ne pas rater au Musée Guimet

 

Edito :

les VIP de l’art et nous

> vous avez reçu une carte d’entrée VIP à un événement ? et pensez être dans le monde merveilleux des Very Important Persons ! est-ce bien sûr... car l’appellation est galvaudée par le marketing ; en réalité si vous n’êtes pas prêt à dépenser 100’000€ en art, vous restez dans l’antichambre ; car être VIP est une question d’argent : pouah dit la culture catholique, viva dit la protestante. La question est ainsi posée dans La Sagesse de l’Argent de Pascal Bruckner où il oppose ces deux cultures dans la vie et dans l’art

> si les catholiques condamnent l’argent à titre individuel, ils consacrent leur or au génie artistique dans le domaine plastique et collectif : sculptures, décors, cathédrales glorifient le divin, édifient "au-dessus du pauvre périssable une toile de beauté sous-tendue par un éloge du dépouillement" ; le tout géré par la nomenclatura vaticanne, genre VIP... Par contre les protestants révoltés par les corruptions de ces intouchables, exaltent le travail individuel et l’argent qui en découle, mais se détournent de l’art plastique, refusant la représentation du divin

> chez eux résultent 1° la dévalorisation de toute nomenclatura et de ses attributs (magnifiscence de la République, par exemple) et 2° la valorisation de la réussite personnelle débouchant, lors de notre mondialisation, sur ces VIP planétaires sans appartenance politique ou religieuse

 

> cet éclairage éblouissant montre l’incompréhension quasi-génétique de deux mondes opposés à l’origine par la religion et explique les répercussions actuelles dans l’art VIP mondialisé ; on comprend aussi que la France, certes équipée de trésors nationaux, ne parvienne pas à concurrencer les anglo-saxons sur le marché de l’art...

ce Nu Couché de Modigliani, de 1917
a été attribué par Christie’s à $170Millions en 2015
vous vous sentez concerné ?

> note intéressante : Pascal Bruckner montre aussi que l’éco-système économique et financier résoud de lui-même ses dérives (retraites-chapeaux, Panamas Papers...) non pas par éthique, mais par autorégulation pour continuer à fonctionner ; il s’agit moins de faire justice que d’épurer le système de ses risques

> succulent : l’image en couverture du livre est un parapluie, pourquoi ? "parce que si l’argent ne fait pas le bonheur, c’est un excellent bouclier contre le malheur" précise l’auteur...

Georges Maisonneuve
 

 

 

 

nos coups de coeur en une image commentée :  clic 

 

Pascal Maljette imagine ses propres paysages, chez Double-S () étonnant Jannis Kounellis à la Monnaie de Paris les installations-photos de Daido Moriyama à la Fondation Cartier ()
innovation : une grande expo Judith Reigl répartie dans 5 galeries l’avant-garde californienne se révèle chez Mona Bismarck () la ménagerie de Mosko entre au Cabinet d’amateur l’infinie digression de Horst Haack à l’Espace Topographie
l’ombre d’Apollinaire au Musée de l’Orangerie l’ironie Paul Klee au Centre Pompidou () Florence Paradeis vous dupe au Centre Pompidou Henri Rousseau se dédouane au Musée d’Orsay

 

 

pas toujours blockbusters, mais ne pas les manquer :

 

 

- art actuel  : une captivante rétrospective de Araki sort son art d’un genre pornographique trop étroit, révélant un des plus grand plasticien japonais

 
 

- art numérique : tous les fantômes, les vrais, les faux, font à la Gaîté Lyrique un show numérique interactif qui ravit les grands enfants comme les plus petits

 
 

- art moderne à actuel : Céramix : la formidable et double exposition à la Cité de la Céramique et à la Maison Rouge, où la céramique d’art fait son come back

 
 

- art contemporain : enfin, une rétrospective de Helena Almeida, étonnante artiste audacieuse et engagée, mondialement connue ; au Jeu de Paume

 
 

- art actuel : exceptionnelle exposition Jean-Michel Alberola au Palais de Tokyo ; un labyrinthe un peu ésotérique mais plein de surprises et d’humour

 
 

- art contemporain : enfin, "la" rétrospective de Gérard Fromanger, co-fondateur de la Figuration Narratine, un des plus grand peintre français, à Pompidou

 
 

- art actuel : l’état de l’art plastique chinois : curiosités et révélations à la Fondation Vuitton

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

 

annonces d'événements :


 

 un record chez Envie d’Art

Envie d’Art découvre des talents nouveaux puis les soutient ; récompense : chez Christie’s Paris, cette photo Nun&Baby de Cécile Plaisance a atteint 12500€ !

 

 ? qui est Envie d’Art ?

 

 

enchères abordables de street art !

 
street art et graffitis à prix accessibles, chez Blancs-Manteaux Auction, le lieu convivial du Marais
en salle et en ligne
Jeudi 5 mai 17h00


exemple : Sérigraphie de Shepard Fairey estimée 200€

 ? qui est Blancs-Manteaux Auction ?

 


 

une biennale dédiée aux femmes !

joli mois de mai dans le Gard :
de Laudun-L’Ardoise à Uzès
80 artistes sur 20 lieux
pour l’art et le design contemporains

du 13 au 22 mai :
plan et événements

 


 

Tsaï tounga-tounga ?

> ...c’est du lettrisme ! curieux ? voyez l’exposition virtuelle des Atamanes sur ce mouvement né en 1945 et qui perdure
(tryptique de François Poyet)

 ? qui sont Les Atamanes ?

 


 


avec des offres de bienvenue !

 ?? qui est le Géant des Beaux-Arts ??


 

 mai en Provence : save the date

...pour le Sm’art, le premier salon d’art contemporain de la région PACA ! à Aix en Provence

le SM’ART : du 12 au 16 mai

 ?? qui est Sm’Art Aix ??

 


 

paysages imaginaires...

 
 ? qui est
Double S ?

 rêver devant un ciel, un paysage... mieux : Pascal Maljette a créé son propre imaginaire, avec un immense talent

vernissage avec l’artiste le 7 avril à la Galerie Double S ; expo jusqu’au 30

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites
Abonnez-vous, entrez ici votre ad mail :
aucune autre information n'est demandée

 

 

 

Mesure d'audience par :