Almanart, guide d’art et design contemporains

 

 

 

 

 

page d’accueil
du 18 au 24 septembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

Liu Boling, Hiding-in-the-City-31, 2006,-120x150
(courtoisie Gal.ParisBeijing)
clic=zoom
Liu Boling, Hiding-in-the-Cit

 
> mais quel intérêt, cette photo ? regardez bien : quelqu’un se cache dans ce "paysage"

> c’est la spécialité du chinois Liu Boling : pour se confondre avec le décors (réel) qu’il a choisi, il se peint lui-même de façon à visuellement disparaître, s’inscruster comme en faisant partie, puis se fait photographier ; en fait il peint son corps, ses vêtements et un masque qu’il s’applique sur la face (sans doute pour ne pas la perdre !)

> de cette manière il signifie la perte de l’identité de l’individu dans la masse, dans la foule, ou alors dans l’environnement par exemple pour en dénoncer les dégradations peu visibles mais bien réelles de l’homme ; il vous faut chaque fois vous demander ce qu’il veut vous dire

> si le procédé est très répétitif (il ne fait que cela), plutôt lassant, il a l’avantage de fonctionner dans des situations très différentes qu’il peut ainsi mettre en avant voire dénoncer

> deux expositions montrent son talent : l’une à la Galerie Paris-Beijing et l’autre à la MEP

 

Edito :

moi j’aime, moi j’aime pas...

 
> "j’aime pas l’art contemporain !" ou "l’art moderne !" Combien de fois avez-vous entendu cela ? comment y répondre ?

> d’abord mettez-vous d’accord car la quasi-totalité de ceux qui prononcent "art moderne" veulent en fait désigner l’art actuel (les différences ?)

> comme en musique, l’art plastique est multiple, or rarement votre interlocuteur dit "je n’’aime pas la musique", il dirait plutôt je n’aime pas cette musique-là (l’opéra) tout en affectionnant le jazz (par exemple) ; en première réponse demandez lui quel type d’art il n’aime pas, alors vous lui parlerez de la diversité de l’art en genres comme en techniques et vous verrez qu’il y a peut-être une partie qu’il apprécierait ; l’art actuel est formidablement divers, ce qui était peu le cas en art classique ; un argument qui s’oppose à un jugement global et définitif

> d’autres, nombreux, disent : "je n’aime que ce qui m’émeut" ; expliquez que dans l’art actuel s’il y a des artistes qui vous font vibrer par l’esthétisme d’un coucher de soleil au bord de l’eau, certains choisissent une voie plus médiative (par exemple par l’abstraction) ou plus intérieure ; d’autres préfèrent transmettre un message, montrer une situation voire la dénoncer et alors l’esthétique est rarement le bon moyen (comme Condo, ou Liu Boling ci-avant) ; ou encore s’intéressent aux concepts, par exemple la relation entre science et art ; ou à la rigueur formelle comme l’art construit qui est en relation avec l’architecture

 

>> pour les uns la peinture de Bernard Buffet est
aussi triste et repoussante que les vocalises de
Georges Brassens ; ce qui ne signifie pas -dans
les 2 cas- mauvaise qualité ; en tous cas elle
vous touche : CQFD !

Bernard Buffet, Le Buveur, 1958
(courtoisie -Mamvp) / clic=zoom

> beaucoup remarquent : "c’est du cirque" ; là, c’est plus difficile car ils ont un peu raison : une partie de l’art actuel est superficielle, proche du show, faite pour amuser, comme ces mémorables provocations en 2008 ; rappelez leur que l’art actuel est expérimental, que le recul de l’histoire n’a pas encore évacué les rigolos de l’art, mais aussi que l’innovation artistique a toujours été rabrouée, déjà à l’époque de Van Gogh ou de Picasso

> cela étant, il est vrai que l’art actuel est parfois ésotérique et nécessite un effort pour être compris : Almanart est là pour cela, passez leur l’adresse !

Georges Maisonneuve

 

 

nos coups de coeur en une image commentée : clic  

marqueterie et art des rues par Erell, à la galerie ArtistikRezo d’excellents jeunes artistes exposent au 100 Hervé di Rosa formidable, au Domaine de Chamarande les surprenantes photos de Anne et Patrick Poirier à la MEP Liu Boling cache sa famille à la MEP
Marcelle Loubchansky et le cosmos à la Galerie Convergences plongez dans les volcans, avec Pauline Julier au CCS Matthieu Ronsse joue avec les maîtres, à la galerie VNH les 3 Grâces vues par Ivan Messac à la galerie Taglialatella ()
Iain McCaig et Karla Ortiz enchantent la galerie Arludik les machines à ne rien faire de la galerie des Filles du Calvaire Carlos Garaioca vous attend au bar du 104 () ()

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art actuel  : David Hockney, immense artiste que nous mettons au niveau de Matisse, voit une formidable rétrospective au Centre Pompidou ; pas de page complète sur Almanart en raison de restrictions imbéciles sur les images, mais plusieurs petits articles vous donnent des éclairages didactiques : d’abord ici, et puis là, et encore là pour sourire

 
 

> art et design contemporains  : Medusa, Bijoux et Tabous : une merveilleuse exposition sur l’art à porter, au MAMVP ; bijoux et art se mélangent, se confrontent dans un dialogue enrichissant

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

parmi les Petits Maîtres de la peinture :
 

Denis Geoffroy-Dechaume (1922-2012)
un "clacissisme raffiné"


en exposition virtuelle aux Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

oh, la belle rentrée !

au Géant des Beaux-Arts, jusqu’au 23 octobre 2017

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :