page d’accueil
du 21 au 26 novembre 2017

 

 

 

 

 

 

Leila Menchari
composite d’une vitrine de 2007-2008
(courtoisie Hermès)
clic=zoom

 
> ce composite de vitrines de 2007 à 2008 du flag-ship de la Maison Hermès est un hommage à sa décoratrice-star, Leila Menchari, dans un parcours de huit saynètes, libre d’accès au Grand Palais jusqu’au 3 décembre 2017

> de 1978 à 2013, elle imagine, dessine et réalise les décors des vitrines renouvelées à chaque saison, à l’angle des rues du Faubourg Saint-Honoré et Boissy d’Anglas ; artiste-peintre de formation, Leila Menchari (portrait) entre en 1961 chez Hermès et se lance dans la mise en scène décorative sur un défi : "dessinez-moi vos rêves" ; ce qu’elle fera pendant 35 ans, s’appuyant sur le savoir-faire inégalé des artisans de la grande maison

 

Edito :

il y a 100 ans, la révolution libère l’art

 
> en Russie, lors de la révolution de 1905 puis celle de novembre* en 1917 la créativité artistique a explosé, marquant fortement l’histoire de l’art : dès 1908 avec le suprématisme (tête de file le designer, peintre et photographe El Lissintzky) qui donne naissance à l’abstraction grâce à Malevitch et Kandinsky, puis vers 1920 le constructivisme avec encore Malevitch et Rodchenko (image en haut de cette page), notamment

> las, cette libération artistique innovante a vite été confisquée par la politique, incarcérée par Staline, puis étouffée par 50 ans de dictat communiste jusqu’en 1985 qui verra le début de la perestroïka de Gorbatchev :

> dès la 2è révolution le carcan marxiste verrouille cette avant-garde et pousse les élites artistiques à l’exil : le premier a être nationalisé en 1919 est le cinéma, outil de propagande ; l’art plastique sera contrôlé dix ans plus tard, par exemple le Ginkhuk (structure de recherche picturale fondée en 1919 par Malevitch, Tatline, Matiouchine, Mansouroff) est liquidé en 1926 pour "prêche anti-révolutionnaire" ; vers 1932 le black-out total commence : dès les années 40 plus aucune oeuvre datant de ces artistes novateurs n’est exposée dans une institution en Russie

Lazar Markovich Lissitzky, alias El Lissitzy
affiche du style Proun, vers 1925
clic=zoom

> une "deuxième avant-garde" naît dans les années 60, discrète, souterraine ; elle débute par la découverte d’oeuvres occidentales lors du dégel de la fin des années 50 ; mais Nikita Krouchtchev visite en 1962 une exposition d’avant-gardistes russes au Manège, invective les peintres et réactive la répression, remettant au goulag ou en exil artistes et intellectuels ; cette partie a été rappelée au Centre Pompidou par l’exposition "Kollektsia Art contemporain en Russie 1950-2000", en l’hiver 2016-17 ; ces dissidents se sont manifestés dans les années 70 dans le mouvement Sots-Art

> l’histoire vous intéresse ? faites-vous une piqûre de rappel par cette petite exposition de la collection Victor Scherrer jusqu’au 30 novembre au Centre Culturel et Spirituel Russe ; très didactique elle couvre 30 ans de dissidence russe

Ernst Neizvestny, Composition, 1979
collection Victor Scherrer
(courtoisie Centre Orthodoxe Russe)
clic=zoom

> c’est aussi une bonne occasion de visiter l’église attenante face au pont de l’Alma, dans le splendide ensemble créé par Wilmotte fin 2016

* : révolution d’octobre ou de novembre ? octobre car l’église orthodoxe russe conserve le calendrier julien (introduit par Jules César), qui comporte un écart de 13 jours par rapport à notre calendrier grégorien (institué par le pape Grégoire XIII au 16è siècle) ; ainsi la révolution du 25 octobre 1917 (celle de Lénine) se situe pour nous le 7 novembre

Georges Maisonneuve

 

 

nos coups de coeur en une image commentée : clic  

rétrospective dystopienne de Nalini Malani à Pompidou les effets spéciaux crèvent l’écran à la Villette les vidéos "résistantes" de Ali Kazma au Jeu de Paume Women House enferme la femme dans l’Hôtel de la Monnaie Anders Zorn vous donne la vague à l’âme, au Petit Palais
les pyramides de Daniel Buren à la Galerie Mennour la photo classique de Berghammer et Forstinger à la Galerie Arnoux François Boisrond entre classicisme et cinéma à la Galerie Carré Irving Penn centenaire au Grand Palais un parcours d’art actuel dans les bosquets de Versailles
retour de Julio Le Parc à la Galerie Perrotin plongez dans les volcans, avec Pauline Julier au CCS Dada Africa ! zoom sur leur liens à l’Orangerie topographie passionnante du Paysage Français à la BnF Hermès rend hommage à sa décoratrice-star au Grand Palais

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art actuel  : Sophie Calle et Serena Carone font un beau duo au Musée de la Chasse et de la Nature : Beau Doublé, Mesdames les Marquises !

 
 

> art actuel  : en une semaine de chien (Days are Dogs), Camille Henrot vous promène sur un parcours fantastique, érudit et plein d’humour, dans la totalité du Palais de Tokyo : extraordinaire !

 
 

> art moderne  : Paul Gauguin, l’alchimiste ou le peintre qui rêve : à découvrir sous un jour inédit : le passage au symbolisme, son journal et livre d’artiste, la Maison du Jouir...

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

redécouverte d’un bel artiste disparu

Jacques Reverchon maître en gravures et aquarelles, disparu a 40 ans... son magnifique travail dormait...

découvrez-le a la galerie du Vert-Galant du 1er au 16 décembre ; prix très abordables

téléchargez le communiqué


 

hé oh hissez haut !

> cette expression marine vous sort de la bouche en voyant l’exposition virtuelle des Atamanes sur la peinture marine !

 

 ? qui sont Les Atamanes ?

 




 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :