tapez un ou deux mots :

 

Joan Miro, le génie poétique

accueil du 15 au 22 octobre 2018

> ces oeuvres récentes de Joan Miro sont situées en fin de son immense rétrospective au Grand Palais ; le long début de l’exposition éclaire le cheminement du maître, mais sa longueur peut vous fatiguer : accélérez pour mieux vous consacrer à la deuxième partie au rez de chaussée, absolument splendide car réunissant ses oeuvres de grand format et ses sculptures surprenantes et cocasses

Joan Miro sculptures
Joan Miro, Jeune-Fille-s’évadant, 1967 et Vol-de-l’Oiseau-par-Clair-de-Lune, 1967 (courtoisie RMN)
 

Cette vue résume presque tout l’art de Joan Miro, composé d’un alphabet poétique, d’une vision suréaliste, humoristique et truculente par ses couleurs méditerranéennes :

> au premier plan une sculpture surréaliste, une Jeune fille qui s’évade dans ses rêves symbolisés par un robinet : une vision décalée, humoristique

> puis un tableau très dépouillé, ce Vol d’Oiseau par Clair de Lune qui ne laisse qu’une trace de son passage sur fond d’un ciel mystérieux, une oeuvre magistrale témoignant d’une manière dépouillée de son langage codifié, qui repose "sur des points et des cercles pour les yeux, des arcs et des croix pour les astres, des signes verticaux et horizontaux pour les sexes et les oiseaux"

> enfin, cette Femme Assise et Enfant non représentés mais simplement évoqués, comme si de leur existence ne restent que des signes

Notre reportage met l’accent sur ces sculptures, des bronzes peints un peu moins connus

Georges Maisonneuve

 

nos coups de coeur en 1 image : clic  

l’aventure "des" Lotus d’Or au Centre Jules Vallès les états d’âme d’Ivan Messac à la Galerie Taglialatella la big-data artistique chez EdF Klimt ludique à l’Atelier des Lumières Oma Ba, la figuration narrative africaine chez Templon
Georges Matthieu, le retour, chez Templon l’abstraction fascinante de Matti Kujasalo à la Galerie René Saype prend le train de banlieue au Pavillon de l’Eau Basquiat face à la mort, à la Fondation Vuitton ()
Japonismes
le programme (clic sur la carte)
Japonismes
l’Art Brut Japonais à la Halle Saint Pierre
Japonismes
le trône vacant de Kohei Nawa au Louvre
Japonismes
Aki Kuroda à l’Aquarium de Paris
Japonismes
(d’autres viennent en novembre)

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art actuel  : à l’occasion de la formidable rétrospective de Joan Miro au Grand Palais, nous mettons l’accent sur ses sculptures

 

> art actuel  : l’animal expose sa beauté dans une rare et belle exposition animalière, à l’Atelier Grognard du Rueil Malmaison, proche du Château

 

> art moderne  : Zao Wou-Ki, une splendide rétrospective grand format au MAMVP, qui permet de mieux comprendre la démarche de cet artiste universel

 

> art actuel  : le courageux et dynamique art actuel à Java, en Indonésie, à l’Institut des Cultures d’Islam : une découverte passionnante !

 

> Belle Epoque  : passionnante rétrospective de Alfons Mucha (ou Alphonse Mucha) qui met l’accent sur le peintre : une découverte !

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 

> nos critères de choix des expositions

que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

 

annonces d'événements :


 

un animal entre air et eau

André Margat est un artiste animalier marquant des années 30, dont la bio est très riche

 

ce Cormoran plongeant est une aquarelle disponible chez les Atamanes

 ? qui sont les Atamanes ?


 

design : extraordinaires Lotus d’Or...

...que sont ces petites chaussures chinoises !

 jamais exposé au monde : un millénaire de tradition du 10è au 20è siècle, on bandait les pieds des filles pour limiter leur taille à <10cm dans ces engins de torture magnifiques...

Espace Jules Vallès
 4-26 oct entrée libre


 

Alfons Mucha, affichiste et peintre

les Editions Larousse proposent un livre très didactique, abordable, abondamment illustré

 

à l’occasion de la
rétrospective Alphonse Mucha
au Musée du Luxembourg


 

 le Prix du Graffiti & Street Art s’expose

au Pavillon de l’Eau, 77 av de Versailles
5 sept - 25 nov, gratuit
par Graffart et un prestigieux jury

plus d’infos

=> chaque année Almanart y découvre des perles ;
les collectionneurs pointus s’y intéressent


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :