Zoom sur l’huile :

à partir du XVe siècle en Europe, l’huile a supplanté la peinture a tempera, amenant dans son sillage un nouveau support : la toile tendue sur châssis.
Ensuite son succès a été aussi lié à l’enrichissement constant du nombre de colorants d’origines diverses et de la passion des artistes pour l’alchimie d’élaboration de recettes propres à chaque atelier ; car la qualité finale de la peinture dépend aussi des conditions selon lesquelles les pigments sont liés et protégés, des conditions de séchage etde la texture du support ; ainsi Van Eyck (l’ancêtre de la peinture à l’huile), Rembrandt ou Matisse ont procédé de façons différentes.
Aau XIXe siècle l’industrie des couleurs va se substituer au travail d’atelier entraînant une révolution dans la fabrication des produits et une modification radicale de leurs usages ; ainsi c’est l’invention des couleurs en tubes qui a permis aux impressionnistes de peindre "sur le motif" (sur place, dehors).

Aujourd’hui les émulsions à base de résines thermoplastiques, nommées acryliques, concurrencent la peinture à l’huile traditionnelle, mais bien des peintres contemporains préfèrent l’usage de l’huile pour son rendu incomparable.

> accueil d'Almanart