salon de Montrouge : l’art futur

 

les leçons d’avenir du Salon de Montrouge

 

"le Salon d’art contemporain de Montrouge permet aux amateurs de découvrir des talents encore peu connus et de tisser des liens avec eux ; les professionnels y trouvent un vivier d’artistes qu’ils peuvent intégrer dans leurs programmes... le Salon s’appuie sur une prospection large, une sélection qui refléte la diversité des pratiques, un accompagnement critique et une exposition..."
[2012, Stéphane Corréard, commissaire artistique].

 
  > accueil d’Almanart à 92- Montrouge > autres lieux inattendus

focus : salon d’art contemporain de Montrouge, salon de Montrouge, jeune création à Montrouge / toutes images clic=zoom

 

Le salon se tient dans le Beffroi, majestueux témoin de l’architecture des 30’s par Henri Decaux ; en sortie directe du métro Montrouge et d’un parking

> admirez au 3ème étage (lorsque l’admistration a l’idée de laisser les portes ouvertes...), cette splendide fresque du Montrougien Moebius (alias Jean Giraud), douce et animée, panorama des héros de sa série Arzach Rhapsodie

 

 

Montrouge 2014 : un Salon marqueur d’évolutions artistiques

 

traditionnellement en mai le Salon de Montrouge est devenu "le" lieu de découverte d’artistes émergents, une rampe de lancement reconnue des professionnels et aussi amateurs.
Le Salon est un observatoire des tendances et l’occasion confirmée de découvertes généralement de bonne qualité et dans un champ artistique très large ; par exemple cette année il met en lumière une artiste bijoutière-plasticienne (ci-après) et un tagueur repenti qui semble avoir trouvé une voie plasticienne intéressante : Jean-Marie Georgelin (alias JMG) : à voir ici

 
la scénographie de Matali Crasset sort des sentiers rebattus ; très aérée, elle fait école parmi les salons qui veulent d’affranchir des couloirs rectilignes

des tendances futures ?

Almanart suit le Salon de Montrouge depuis 8 ans, pour comprendre les évolutions artistiques et vous en parler ; ainsi par rapport à l’an passé, ce cru 2014 est tout aussi excellent ; il montre à notre avis trois prémisses d’évolutions, sans affirmer qu’elles perdureront :

> l’intérêt croissant pour internet soit comme nouveau médium d’art, soit comme composant d’une oeuvre ; la difficulté pour l’artiste étant de concrétiser sa démarche par quelque chose de vendable ; citons les artistes : Jazon Frings, Qingmel Yao (co-Prix du Salon), Benjamin Efrati…

> la poussée des installations et des sculptures de qualité et plus cohérentes citons : Collin Guillemet, Eskrokar, Inès Kubler, Tatiana Wolska (Grand Prix et aussi au Palais de Tokyo)...

> l’étonnante faiblesse de la peinture, techniquement comme significativement ; mais peut-être est-ce lié à cette édition du Salon car les dessins sont souvent de qualité (Quentin Spohn notamment) ; ne citons personne pour la peinture…

 

 

 

nos 3 coups de coeur :

comme chaque année nous nous obligeons à choisir trois bons artistes représentatifs du Salon :

   

> Dominique Cozette :

en plus de la pub, elle crée de tout : sketches, chant, théâtre, sculpture, peinture (assez naïve, avec des textes) ; car le texte pour elle est important, porteur d’un humour caustique ajusté.
Cette installation de 80 petites pièces juxtaposant une photo d’une oeuvre connue avec un texte à contre-pied, comme une interpétation de la propre vie de l’artiste ; dans cet extrait : cette mère de Ron Mueck semble décontenancée par son nouveau-né... l’inverse de ce que ressent l’artiste pour sa propre fille, selon son langage parlé (clic=zoom). La forme est un peu brute mais l’essentiel est son regard goguenard, percutant comme au théâtre

 

> Inès Kubler :

l’idée et la réalisation de livres figés par la cire n’est pas nouvelle, mais celle de leur donner de la vie l’est : une très belle réalisation qui montre ce volume abandonné, froissé, sali qui reprend une autre vie par des pousses imaginaires issues de ce mini-magma ; sont-elles en relation avec le contenu du livre ? à vous d’imaginer !

 

 

 

 

> Clémentine Despocq :

la bijouterie rejoint l’art plastique, c’est rare et la présence de cet artiste délicate est une conséquence de l’esprit d’ouverture du Salon.
Pour le (son) bon usage, on ne montre son sein qu’en privé ; voici la possibilité de le faire joliment en public, avec humour et une préciosité qui convient à cette délicate partie féminine, dans "une complicité entre le corps et ses désirs", avec une parure, mot que préfère cette artiste "bijoutière-plasticienne" imaginative et un brin surréaliste

 

le processus de sélection

Stéphane Corréard, commissaire artistique depuis 2009, a mis au point une remarquable et originale méthode de sélection des artistes : il effectue un débroussaillage préalable en conservant le maximum l’ouverture en genres, sensibliités, origines et médiums, puis un Collège critique d’une vingtaines de professionnels de tous bords et de collectionneurs, effectue la sélection ; puis chacun d’entr’eux est prié de choisir 2 ou 3 artistes pour les accompagner dans leur démarche pratique et scénographique (choix des oeuvres, préparation, accrochage, textes de commentaires...).

Nous regrettons vivement que depuis 2013 la sélection soit étriquée par le manque d’espace d’exposition (le Beffroi est rempli de... vides inutiles propres aux batiments de cette époque) : "sur 2700 dossiers reçus, seuls 73 sortent du lot car il n’y a que 73 places" remarquait Stéphane Corréard déjà en 2013 ; or en 2014 il y a eu 3100 candidatures ! Evidemment cela posera un problème à terme : on voit mal 2015, au 60è anniversaire du Salon, une pareille compression...

Tous les artistes sélectionnés et leurs coordonnées figurent sur le site du Salon :
> les artistes sélectionnés en 2014
> l’histoire des Salons de Monrouge
> comment être candidat (pour la prochaine fois) ?
> pratique du Salon de Montrouge

 

vente aux enchères

quelques jours après l’exposition, les oeuvres présentées sont mises aux enchères : venez aider les artistes et, peut-être, faire "un bon coup" de collectionneur !

 

 le salon de la Jeune Création Européenne (JCE)

Attention : il y a deux salons de Montrouge :
tous les deux ans se tient à Montrouge et essaime au Europe le JCE, salon de la Jeune Création Européenne pour découvrir les jeunes talents de nos voisins et leur montrer les nôtres ; cette manifestation est itinérante pendant deux ans dans les pays concernés : une occasion de confronter les nouvelles tendances dans environ 10 pays européens.

 

.
Vous êtes artiste, vous êtes collectionneur ?
Almanart peut vous guider et vous aider :
les services d’Almanart !
.

 

Envoyer à un ami Envoyer cette page Almanart à un ami



 


 

prenez vos mesures pour...

 

...visiter FOTOFEVER Paris
du 14 au 16 nov
au Carrousel du Louvre

la fièvre photographique !

infos pratiques
 


 

 appel à candidatures

en mai 2015 ce sera le 10è Sm’art,
le Salon d’art contemporain d’Aix en Provence
le plus grand de la Région Paca

artistes et galeries : c’est à vous !

 


 

du côté de Montmartre...

 

... il y a une quarantaine d’années, restaient encore quelques peintres authentiques,
tels Robert Hanès

voir le tableau chez les Atamanes

 


 

vos enfants dessinent le 5 novembre...

...c’est joyeux, c’est gratuit
et c’est chez
Carré d’Artistes

inscrivez-vous ici

 

 


 

amateur d’art : "save the date" !

 

 MacParis sera à l’Espace Champerret,
porte de Champerret,
du 27 au 30 novembre

C’est la plus grand Salon d’art où vous aurez 124 artistes en direct : peinture, photo, sculpture, dessin, installation...

connaître MacParis

 


 

une belle rentrée pour les artistes :

 

 

 par le Géant des Beaux-Arts
le plus grand fournisseur pour artistes pros ou amateurs


 

vous avez jusqu’au 7 novembre !

 

pour participer
au concours de graffitisme
de EDF Collectivités
et Graffart.fr

 

 

chasseurs d’artistes internationaux

un interview de Kathy et Yann Bombard,
créateurs d’Envie d’Art

à découvrir ici

 

 

 


 

des services personnalisés
pour les artistes
et pour les collectionneurs !

 


suivez nous  :

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites
Abonnez-vous, entrez ici votre ad mail :
aucune autre information n'est demandée

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

suivez nous  :

 

 

 

 

nos amis en art et design :

 

Beaux-arts, le guide

NewArtTV, la chaîne de l'art

Tout pour les Femmes, culture & art

BPA : biographie-peintre-analyse