salon de Montrouge : l’art futur

 

  > accueil d’Almanart à 92- Montrouge > autres lieux inattendus

focus : salon d’art contemporain de Montrouge, salon de Montrouge, salon de la Jeune Création Européenne (JCE) à Montrouge
artistes : Christophe Barthes de Ruyter, Charles Neubach, Sandra D. Lecoq

 

les leçons d’avenir du Salon de Montrouge

"le Salon d’art contemporain de Montrouge permet aux amateurs de découvrir des talents encore peu connus et de tisser des liens avec eux ; les professionnels y trouvent un vivier d’artistes qu’ils peuvent intégrer dans leurs programmes... le Salon s’appuie sur une prospection large, une sélection qui refléte la diversité des pratiques, un accompagnement critique et une exposition..." [Stéphane Corréard, commissaire artistique].

Fin mai et juin, le Salon de Montrouge est devenu une tradition de découverte d’artistes actuels, une vraie rampe de lancement !

> détails et la pratique du salon.

 

 

> salon 2013 :
voir ci-dessous les artistes Christophe Barthes de Ruyter, Charles Neubach et Sandra Lecoq

> nouveau :
admirez au 3ème étage, celui du théâtre, cette splendide fresque du Montrougien Moebius (alias Jean Giraud), douce et animée, panorama des héros de sa série Arzach Rhapsodie. Elle fut malheureusement inaugurée juste après son décès en 2012

clic = zoom
 

 

 

 

mai 2013 : un Salon de Montrouge toujours excellent mais étranglé

depuis 2 ans qu’il est revenu dans ce beau Beffroi de briques rouges à côté du nouveau métro Montrouge, le salon se heurte à un lieu peu généreux : alors soit comme en 2012 il fait brocante par l’entassement des oeuvres, soit comme cette année 2013 où la présentation de Mattali Crasset l’aère bien, mais au détriment du nombre d’artistes élus... Dans cet endroit immense, l’espace alloué est bien trop restreint, aussi le lieu n’apparait-il plus à la hauteur d’un événement incontournable dans le monde de l’art. Si la Ville de Montrouge veut dénaturer son salon qui a fait sa réputation, il lui suffit de continuer ainsi...

Ainsi la sélection 2013 est trop étriquée : "sur 2700 dossiers reçus, seuls 73 sortent du lot car il n’y a que 73 places" remarque Stéphane Corréard, co-commissaire artistique avec Gaël Charbau ; c’est bien dommage. Sans malice (vraiment ?) le thème du salon 2013 précisait : "il était temps de trouver une nouvelle voie" ! Que oui !

En fait le comité de sélection montrait par ce thème sa volonté d’innovation ; le facétieux invité Théo Mercier donne le ton, apparemment suivi par les artistes : en effet des formes et des expressions nouvelles naissent. Si nous regrettons, encore, des vidéos type reportage peu intéressantes (est-ce de l’art ?) et des installations qui ne se vendrons pas, surtout maintenant, pour le reste, que de talents ! Voici nos 3 coups de coeur :

 

   

> Christophe Barthes de Ruyter :

ce passionné de théâtre met en scène des situations narratives par des dessins à l’encre absolument fantastiques, avec une patience qui frise le sacerdoce ; ses oeuvres, d’un caractère dynamique, reposent notamment sur des récits épiques qu’elles traduisent d’une manière assez ésotérique car il faut en connaître la source pour les comprendre, au-delà de leur aspect esthétique remarquable ;
l’artiste gagnerait à faire des formats bien plus petits arrangés en polyptyque, qui lui permettrait de montrer l’aspect narratif que ne peut révéler une seule pièce

 

> Charles Neubach :

voici un ensemble (qui n’est pas une installation mais une présentation globale) qui figurerait honorablement à la méga-exposition Dynamo du Grand Palais !
Une trame murale légèrement en biais déstabilise, les tableaux semblant de travers, eux-même comportant des stries qui semblent reprendre les thèmes de la trame, soit par grossissement, soit par remplacement ; il n’en est rien, en fait ces tableaux sont autonomes et traduisent les lumières et les flux rapides de la ville : Charles est aussi un artiste des rues

 

 

 

 

> Sandra Lecoq :

le textile est revenu à la mode depuis quelques temps, tant mieux cela nous permet d’apprécier les belles "peintures" de Sandra ;
qui ne semble pas manquer d’humour : ses plumes de cravates ne sont pas seulement amusantes, mais gentiment moqueuses, comme ce coq (!) au lever du soleil de tournesol ; d’ailleurs l’artiste n’a pas peur d’affirmer (à Libération) : "si j’avais lu Machiavel j’arrêterais de lire mon horoscope !" ;
beau, joyeux, succulent !

 

Tous les artistes sélectionnés sont cités et montrés sur le site du salon (par un lien qui n’est pas souligné, et celui de Lecoq est faux).

Le Salon de Montrouge inaugure une collaboration fructueuse avec l’Andéa (Association nationale des écoles supérieures d’art).

 

voir l’histoire des Salons de Monrouge

comment être candidat (pour la prochaine fois) ?

 

 le salon de la Jeune Création Européenne (JCE)

Attention : il y a deux salons de Montrouge :
tous les deux ans se tient à Montrouge et essaime au Europe le JCE, salon de la Jeune Création Européenne pour découvrir les jeunes talents de nos voisins et leur montrer les nôtres ; cette manifestation est itinérante pendant deux ans dans les pays concernés : une occasion de confronter les nouvelles tendances dans environ 10 pays européens.

 

.
Vous êtes artiste, vous êtes collectionneur ?
Almanart peut vous guider et vous aider :
les services d’Almanart !
.

 

Envoyer à un ami Envoyer cette page Almanart à un ami



 

Où sont les quartiers d'art ?

 


 

Carré d’artistes ouvre à Bercy Village !

la 5è galerie à Paris

ouverture le 19 avril

 


 

Envie d’Art, découvreur de talents !

en revenant de New-York et Hong Kong, de nouveaux artistes

 

profitez-en aussi


 

nouvelle agence d’art numérique :

 

Le Pixel Blanc réunit de prestigieux artistes...

... à découvrir ici

 


 

 découvrez une expo... virtuelle

 

 Autoportrait et portrait d’artiste : par Les Atamanes

voir l’exposition

 


 

25e anniversaire du travail de Serge Chamchinov

exposition de ses Livres d’Artiste au Musée Wittockiana, Bruxelles (voir son interview)

voir l’extrait du catalogue de l’expo


 actu-fin avril 2014

 


 

 bientôt, le Sm’art !

le Salon d’art contemporain d’Aix en Provence
s’ouvre au street art et au design

découvrez-le !

 


 

au Géant des Beaux-Arts

 

 jusqu’au 30 avril : découvrez-les !

 


 

 annoncez ici...

vos événements d’art ! Cet espace est pour vous !

   contactez-nous !

 


 

des services personnalisés pour les artistes et pour les collectionneurs !

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

suivez nous  :

 

 

 

 

 

nos amis en art et design :

 

Beaux-arts, le guide

NewArtTV, la chaîne de l'art

Tout pour les Femmes, culture & art

BPA : biographie-peintre-analyse