la photo plasticienne, sommaire

 

En photo il y a surtout deux types d’amateurs :
> les amoureux de la photo pure, argentique ou numérique mais qui n’a pas traversé un ordinateur, celle prise sur le vif et sans manipulation
> les amateurs d’art qui, ne cherchant pas la vérité technique, s’intéressent au résultat et sa signification, quel que soit le procédé de prise de vue, de traitement post-photographie ou de mixage photo et autre médium.

Après tout on peut aimer une symphonie mais pas l’opéra, comme il en est de ces deux préférences en art.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphane Couturier, Toyota n°8, Melting
Point Series, 2005
(courtoisie La Galerie Particulière)
clic=zoom

 

 

 

 

> accueil d’Almanart

 

la photo illustrée par l’actualité :

> le travail de Stéphane Couturier se situe exactement entre les deux approches (ci-contre) de la photographie : ses clichés semblent documentaires, archéologiques par leur précision, renforcés par l’absence de toute trace humaine dans le motif
> mais en réalité sa démarche est profondément esthétique ; surtout dans cette série Melting Point moins proche du document que de la fiction
> techniquement il utilise une chambre avec de grandes plaques sensibles, numérisées pour être superposées, qui créent cet effet de transparence suggèrant la mobilité
> à voir à la remarquable exposition Autophoto qui réunit les plus grands photographes du monde : jusqu’au 24 septembre 2017 à la Fondation Cartier
> et regardez aussi ici , un clin d’oeil vous attend

Laurent Golding photos corps nus

 


focus : photo, photo d’art, photographie, photographe, histoire de la photographie, photo argentique, photo numérique<

 

 

des pages pour la photographie :

 

et aussi :
> glossaire de la photographie

 

 

exemples de genres artistiques :
 

> sur le pull : une peinture ou une projection ?

plutôt un hasard de rencontres amusantes que Bénédicte Hebert a su attraper dans son objectif, lors d’une expostion d’art, et sans aucune manipulation.
Il s’agit ici de photos-témoignages présentée en 2008 à la galerie Christophe Gaillard

Benedicte Hebert

 
Benedicte Hebert, Ca me regarde n°50, 2008
(courtoisie galerie Christophe Gaillard)

 

> est-ce une photo "vintage" ?

non, c’est un aspect de la Chine d’aujourd’hui, où à 100 mètres près l’on passe du moyen-âge à l’autoroute aérien.

Dans cette série consacrée au rouge chinois emblématique du bonheur et de la réussite, Pascal Maljette s’est posé la question de savoir où figure ce rouge là dans le foisonnement des couleurs de la vie chinoise ; il a ainsi décoloré ses photos de toutes leurs couleurs, sauf ce rouge précis

Pascal Maljette

 
Pascal Maljette, Huangyao street, 40x30, 2009
(courtoisie l’artiste)

 

> cette tache : un accident lors du développement ?

pas du tout : Tony Soulié part ici d’une photographie de lui ou non, la transpose sur toile ou sur une lithographie ; puis il la rehausse de matière, peinture et vernis qui sont pour lui des repères personnels, qui accentuent l’aspect dramatique ou narratif et lui donnent une vie nouvelle.
Il est soutenu notamment par la Galerie 125

Benedicte Hebert

 
Tony Soulié, West Coast VII, vers 2011, litho rehausée, 32 x 48, 120 ex
(courtoisie Galerie 125)

 

 

 

 

 voyez aussi :



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection c’est à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

ne partez pas sans eux !

pas sans vos mots-croisés !

surtout pas sans les 80 grilles du journal Le Monde, par le célèbre Philippe Dupuis

avec les solutions en fin d’ouvrage

6 €, en vente... partout

 


 

en week-end près de Rouen ?

 

 au château de Saint-Crespin (ancien atelier de Bernard Buffet) : exposition des belles oeuvres lyriques de Brigitte Camus

vernissage le 14 juillet - entrée libre

 



 

les Mouvements dans la peinture

de la Renaissance à nos jours : analyse, illustration, histoire...
le best-seller de la collection chez Larousse
a un petit prix
 

les Mouvements dans la peinture

 

(les mouvements sur Almanart)


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :