Orlan à l’abbaye de Maubuisson

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur, les vues générales sont libres ; svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

 

Sainte-Orlan prie pour l’hybridation
> à l’abbaye de Maubuisson, du 30 sept 2009 au 8 mars 2010

 

Toutes images sauf mention : courtoisie Orlan, clic=zoom

 

Présente dans les musées du monde entier, Orlan suit une ligne artistique militante depuis les années 60.

 

Orlan

 

Orlan est connue pour ses performances (les body-Cut) , interventions sur son propre corps et photographies ; or c’est une artiste très complète qui exploite maintenant, dans la même ligne conceptuelle, les progrès de la biotechnologie. Cette militante imaginative "interroge les pressions politiques, religieuses ou sociales qui s’exercent sur l’individu, en particulier sur les femmes" [catalogue].
Elle pratique un art total dans lequel elle s’engage aussi sur le plan physique. Orlan est aussi d’une grande disponibilité et parfaite amabilité, toujours prête à expliquer son art engagé.

 

l’artiste Orlan devant la Grange au Dîmes

 

une fête d’unions mixtes

union libre, mariages libres et noces barbares" (titre de cette exposition) confirme cet engagement : Orlan y montre la nécessité de la mixité, donnée naturelle de notre monde, de manière spectaculaire et merveilleuse ; toutes ces oeuvres ont été créées pour cette exposition.

Dès votre arrivée dans la Grange aux dïmes (voir), la vidéo assortie de dialogues burlesques vous met dans l’ambiance : le patchwork d’un manteau d’Arlequin est garni par des images de cellules qui viennent de différentes peaux, qui se combinent et dansent au son d’un paso-doble.

 

 

Orlan Remix, installation et vidéo inspirée par d’un film de Costa-Gavras
 

Orlan Remix

Dans la pénombre du parloir, une rencontre mystérieuse :

 

Orlan Sculpting Brushes

 

Sculpture autoportrait, voici une belle hybridation d’Orlan et d’une Africaine (et peut-être d’une "Alien") ; l’artiste met en doute par cette créature resplendissante la standardisation des représentations sociales, d’autant que cette statue est sensible à votre présence.

Elle augure aussi des métissages probables de l’humain et des technologies

 

 

Sculpting Brushes (photo Catherine Brossais)

 

 

un défilé de mode inhabituel

la longue salle des religieuses se prêterait admirablement à un défilé de mode arty et branché : mais les robes présentées par Orlan sont vides ! vides de corps mais pas de sens :

  Orlan Différences et Répétitions   Orlan
 
Différences et Répétitions
 
 
 

> trois robes identiques mais dont les matières et les surfaces diffèrent, posent la question du clonage ; mais êtes-vous ici en présence de courtisanes ou de religieuses, sachant qu’autrefois les deux ont occupé ce lieu ?
Toutes probablement, car ces sculptures noire, blanche et dorée évoquent successivement la religieuse (qui occupait ce lieu et symbole de la Vierge), l’artiste elle-même et la pureté de ses intentions, et les mannequins bling-bling (les modernes courtisées).

 

> l’art d’Orlan est aussi de créer une esthétique en symbiose avec le lieu ; cet ensemble est en fait une installation in situ : vous remarquez l’harmonie des courbures des statues avec les voûtes et l’éclairage a minutieusement réglé, ceci dans toutes les installations de l’abbaye.

Ces grandes sculptures (170 cm) ont été faites par Orlan en modèle réduit (50cm) puis fabriquées une à une (pas de moule) par des spécialistes de ces matières (résine, peinture en carrosserie, dorure à la feuille).

 

 

le foot, nouvelle religion

le parcours au sein de l’abbaye passe irrémédiablement par les latrines ; nous apprécions d’y voir placé le foot, sorte de diarrhée bruyante, friquée douteuse, qui désormais pollue notre environnement...

Orlan y voit plutôt une sorte de religion, un nouvel opium du peuple : cette oeuvre dénonce le harcèlement du foot à l’instar de l’envahissement par la religion d’autrefois, deux formes d’obligations sociales incontournables.
Cette extraordinaire installation place un empilement d’écrans vidéos sous forme d’une croix (et de ballons couverts d’extraits de la Bible), animée par une savante chronologie répétitive d’extraits de matchs montrant tantôt les prêtres (joueurs et arbitres) et les ouailles (le public) qui procèdent d’une liturgie aussi effrayante qu’une messe nazie, avec désormais des débordements presque semblables.
Unr oeuvre impressionnante qui marquera le parcours de cette grande artiste !

AAKA (le double d’Orlan qui lui permet d’échapper à son image
et de s’exprimer totalement librement : un symbole !)
 

Orlan AAKA

 

plus d’infos :
> l’abbaye de Maubuisson, site d’art contemporain, y aller et plan (en bas)
> Orlan est représentée par la galerie Michel Rein à Paris
> le site d’Orlan

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

parmi les Petits Maîtres de la peinture :
 

Denis Geoffroy-Dechaume (1922-2012)
un "clacissisme raffiné"


en exposition virtuelle aux Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

oh, la belle rentrée !

au Géant des Beaux-Arts, jusqu’au 23 octobre 2017

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :