La Maison Rouge est Sous influences

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur, les vues générales sont libres ; svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

La Maison Rouge était "Sous influences" psychotropique
> ... jusqu’au 19 mai 2013 (maintenant ça va mieux !)

 

du délire à sa représentation

 

La Maison Rouge (Fondation Antoine de Galbert) rassemblait un formidable panel d’artistes "Sous influences", ayant tâté des psychotropes ou ayant observé ses adeptes : une exposition à sensations !

"les artistes, toujours à la recherche d’accès à la création, ne pouvaient guère éviter de tenter les effets des psychotropes" [DP de l’expo] ; oui mais il y en bien une centaine ici, qui se sont envoyés dans ces airs là ! Ce qui permet à cette exposition d’en faire une analyse (!) pertinente, déterminant trois positionnements de l’art vis-à-vis de la drogue :

 

> traduire, décrire ce qui a été vu et ressenti : pas facile car cela va trop vite, trop loin, la main, le corps sont trop lourds, trop inhibés ; Jean Cocteau notait que "l’opium permet de donner forme à l’informe ; il empêche, hélas ! de communiquer ce privilège à autrui" : ces transcriptions sont forcément différées, même lorsque le média est le plus simple et rapide à mettre en oeuvre : le papier, la toile, le crayon, l’encre, l’aquarelle sont les supports par excellence

 

deux oeuvres de Raymond Hains judicieusement rapprochées :
American express, sérigraphie sur PVC, 1987
et Lunette en verre cannelée, 1957
(courtoisies Lella Voight et Ginette Dufrêne)
  Raymond Hains

 

planches au pochoir
  Yayoi Kusama  

> simuler : devant les limites d’une description graphique, l’artiste recourt à des dispositifs qui ne s’appuient pas seulement sur la vision mais mobilisent d’autres sens, pour se rapprocher de ceux ressentis

 

 

Yayoi Kusama, Infinity mirrored room, série Dots obsession,
1998, peinture-miroirs-ballons (courtoisie frac-Toulouse)

 

> représenter : témoigner en observateur extérieur, sans expérimenter soi-même les produits ; c’est aussi rendre hommage, préserver le souvenir de ceux qui sont "restés de l’autre côté"

 

 

 

Alberto Martini, Opiomanes, vers1930, huile,
coll.part. (courtoisies Maison rouge)
 

Alberto Martini

 

  François Curlet  

> les artistes en lévitation ne manquent pas d’humour : ainsi lorsque Jeanne Susplugas affirme au néon que "L’aspirine c’est le champagne du matin", ou que Arnaud Labelle-Rojoux affiche qu’ "Un bon gourou vous tranforme un surfeur bronzé en hippy drogué"...

<< ou encore que François Curlet dessine au mur cette fresque ou il voit Notre Dame....triple !

 

François Curlet, Triple Notre-Dame, acrylique sur mur, 2001
(courtoisie Galerie Air de Paris)

 

 

 

 

plus d’infos :

> présentration à la Maison Rouge

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

hé oh hissez haut !

> cette expression marine vous sort de la bouche en voyant l’exposition virtuelle des Atamanes sur la peinture marine !

 

 ? qui sont Les Atamanes ?

 




 

 rencontrez les artistes en direct

le Salon des artistes en direct pour leurs dernières créations
entrée gratuite à télécharger ici !
au Bastille Design Center, 74 bd Richard-Lenoir, 75011

 


 

les formes et les couleurs novatrices

de Paul Gauguin sont expliquées avec un oeil nouveau dans un livre très illustré mais abordable :
 

le Paul Gauguin de Laure-Caroline Semmer

 

(les couleurs sur Almanart)


 

Barnebys estime vos oeuvres !

nouveau  : Barnebys.fr vous offre une estimation facile d’utilisation pour 15€, certificat sous 48h

obtenez une estimation

Barnebys découvre un dessin de Donald Trump
 


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :