le design des années 80

 

 

> accueil d’Almanart

> sommaire histoire du design

> réagissez à cet article

 

6° partie : les 80’s, années esbroufe

 

 

la crise pétrolière qui sévit n’entame en rien le dynamisme des créateurs qui surfent sur une déferlante d’images, de signes, d’objets ; au contraire il leur faut trouver d’autres énergies et offrir à cette société de loisirs la fantaisie qu’elle attend.

Le design rigoureux -adéquation/fonction- se voit concurrencé par la "création pure", dans laquelle tout le monde revendique une place. Les disciplines "mineures" bousculent la culture institutionnelle et refusent les diktats de l’ergonomie, la rigueur, l’ordre socio- culturel ou celui de la machine : place à l’excentricité !

 

avec la collaboration de Claude Maisonneuve et de la journaliste Sandrine Zilli
toutes images : clic=zoom

 

En cette décennie donc, le créateur mêle l’inutile et l’essentiel, le beau et le vulgaire à travers ces incursions que font la mode, la BD, la publicité, voire même la cuisine... si tout le monde se veut créateur, l’un surtout va dominer : l’Italien Ettore Sottsass.

 

sur la route de Memphis, Italie

déjà en 1979, Alessandro Mendini produit quelques fantaisies colorées : le célèbre fauteuil Proust associe courbes rococo et touche pointilliste ou encore le canapé Kandissi qui s’inspire de la peinture de Kandinski : une structure de bois à la découpe angulaire et irrégulière, des coussins aux motifs bigarrés, visuellement fatigants... à marier avec sa lampe grimpante Sinerpica.

  First de Michele de Lucchi  

C’est le célèbre et cosmopolite mouvement Memphis, composé d’une quinzaine de membres, qui va marquer ces années ; il se fonde sur un constat fait en 1981 par Ettore Sottsass en collaboration de Mendini : le design est trop sage, il manque de couleur, d’humour, de mouvement !

Ils vont lui en donner (>>) : ...

  George Sowden

...un tube de métal reliant une pastille noire, une pastille bleue et deux boules... c’est la chaise First de Michele de Lucchi (<<1982), qui crée même un guéridon qui s’inspire du Lem qui s’est posé sur la lune... Sottsass imagine la délirante et emblématique bibliothèque Carlton, George Sowden garde des structures droites mais les "peint" à la Memphis

 

design et architecture

  Michelangelo Pistoletto  

en mai 1989 à Venise, surprise sur la lagune !

Memphis propose le travail d’un groupe international de 10, non pas designers mais artistes et architectes qui font des créations design : Joseph Kosuth, Michelangelo Pistoletto (<<) présentent tables, chaises et autres meubles sous le nom de collection "Méta-Memphis". Voilà, c’est acté, toutes les disciplines sont mélangées !

 

 

Le groupe Memphis se dissout déjà en 1988, mais était devenu la référence :

> de son côté Sottsass crée Beverly (>>), un insolite meuble de rangement avec éclairage intégré : un buffet bas recouvert de lamifié moucheté vert, surmonté d’une étagère en bois de loupe posée en biais, elle-même agrémentée d’un tube de métal garni d’une ampoule rouge… Il dessine même des bijoux.

 

 

note : en 1985, Sottsass vient de créer son agence d’architecture : Sottsass Associati où collaborent d’anciens membres et surtout l’architecte Johanna Grawunder et le designer industriel James Irvine

  Ettore Sottsass Beverly

> et de son côté Alessandro Mendini, sous la houlette de la marque Alessi, convie tout le gratin de la création (à l’époque : Hollein, Meier, Rossi, …) à dessiner cafetières, pot à thé, etc (Rossi >>)

 

 

en France, les architectes Jean Nouvel, Christian de Portzamparc ou Christian Liaigre ont déjà opéré un retour sur l’oeuvre totale groupant architecture, meuble et objet, comme au début du siècle.

  Aldo Rossi

les stars de la consommation chic

  Jean-Baptiste Mondino  

les designers-créateurs-artistes sont partout, fantasques, touche-à-tout, prolifiques, drôles... tel Philippe Starck métamorphosé en Shiva de la consommation par Jean-Baptiste Mondino (<<).

 

Ils sont devenus des stars qui dessinent tout : meubles mais aussi casseroles, rasoirs, emballages ; ils décorent des boîtes de nuit, des restaurants, des grands hôtels et même des ministères…

L’indispensable Starck aménage Les Bains Douches, l’appartement privé de François Mitterrand à l’Elysée, crée pour la Redoute et les Trois Suisses, modernise le logo de Nîmes, dessine Bubu 1er (pies de vaches ou tête couronnée à l’envers), Juicy Salif (presse citron aux lignes arachnéennes) et... la flamme des jeux olympiques d’Albertville (1992).

  Andrée Putman hôtel Morgans New York  

Andrée Putman imprime sa marque du noir et blanc graphique en décoration intérieure et mobilier ; elle se voit confier en 1984 le relooking complet de l’hôtel Morgans à New York (<<).

Le jeune Marc Newson est consacré dès 1993 par Madonna ; dans son clip Rain où elle apparaît brune, allongée sur la Lockheed lounge du designer australien (>>) : une coque métal aux rondeurs sexy un peu SM. 

Aujourd’hui ce génial touche à tout conçoit l’intérieur de l’avion-fusée de Qantas pour vols commerciaux dans l’espace.

  Marc Newson

De cette effervescence résulte une grande liberté créative, encouragée par d’audacieux marchands comme les Néotu et En Attendant les Barbares.

 

l’effervescence internationale

outre l’Italie leader dans la création esthétique, ce sont les pays les plus riches qui se défoulent ; ces années fric frôlent parfois le mauvais goût, mais aussi l’élégance :

> en 1984 en France, le duo Garouste et Bonetti illustre l’excentricité avec la création de la chaise "Barbare" qui donne son nom à un style fait de métal, cuir, torsades comme celles dessinées pour Christian Lacroix en 1987.

L’élégance est illustrée par la chaise longue (de la collection Pi) de Martin Skezely, 64 le bureau "1989" (>>) de Sylvain Dubuisson en bois plaqué de feuilles de parchemin 0 q45 sont des chefs-d’œuvre de sobriété, d’harmonie

  Martin Skezely

Même le hippie dans sa roulotte gitane, se targue d’expérimenter des matériaux nouveaux jusqu’à construire un home en polyuréthane et tenter d’utopiques économies d’énergie, déjà !

  Ron Arad Bookworm  

> Londres n’y échappe pas : Tom Dixon, Dany Lane expérimentent et Ron Arad, le déjanté british poursuit ses recher

ches sur l’alliance de son modèle formel avec la fantaisie ambiante (<<)

> le Japon fait la part belle au créateur Shiro Kuramata qui livre en 1988 le fauteuil "Miss Blanche" (>>), merveille de transparence

 

Shiro Kuramata Miss Blanche

> aux USA, comment encore aujourd’hui oublier Steve Jobs, le génie d’Apple (qui était non pas ingénieur, mais designer et marketing), concepteur du MacIntosh (>>) ?

 

 

 

le monde s’interconnecte

  MacIntosh 1984

même si en cette période 80’s Apple n’a pas 5 ans, il est connu du monde entier ; son succès tient au design, à la simplicité et à l’ouverture sur l’extérieur.
Le Fax révolutionne la communication d’entreprise, le minitel créé en 1980, déjà rose, fait les beaux jours de France Telecom.
La France qui vient de libérer ses radios, est traversée par les premiers TGV dessinés par Roger Tallon en 1983 et peut-être chronométrés par la première Swatch Suisse.

La planète accélère sa rotation et se prépare à son interconnection généralisée ; bien sûr cela impacte le design.

 

la mode s’éclate

alors le monde jusque là un peu moutonnier de la mode devient frénétique ; plusieurs courants apparaissent mais divergent, exemples :

  Azzedine Alaïa  

> un nouvel art de paraître aide la femme à concilier carrière et vie familiale, par un look de "carrier woman" structuré ; par Issey Miyaké ou Kenzo vient du Japon une mode conjuguant haute technologie des tissus et adéquation de la forme, qui sera qualifiée de "beauté de l’utile" ; ainsi cette robe dynamique de Azzedine Alaïa (<<)

> en opposition, Thierry Mugler propose une esthétique glamour, presque hollywoodienne, qui s’oppose au flou des années 70 ; Jean-Paul Gauthier et Christian Lacroix se lâchent et rompent avec tous les autres.

Voir dans prestigium.com : "il était une fois les années 1970-1980" de Elisabeth Paillié, des extraits de ces défilés.

 

le marqueur automobile

> rappel : nous avons pris à partir des années 60, l’automobile comme un marqueur de style.

Le second choc pétrolier de 1979 oblige les constructeurs à repenser leur gamme en fonction de la consommation ; le corollaire de l’économie sera "aérodynamique" : tous développent des programmes à faible Cx (coefficient de pénétration dans l’air) ; l’on veut des voitures efficientes, dépouillées de clinquant, peu consommatrices d’énergie : rigueur et économie vont de pair.

  Renault Espace   Toyota Corsa   Volkswagen Golf2 1983
Renault Espace 1984
Toyota Corsa 1984
Volkswagen Golf2 1983

Vont naitre des voitures familiales optimisées, les monospaces, Renault étant précurseur avec sa fameuse Espace et la petite Renault 5 au bon rapport habitat-encombrement. Mais commencent à déferler les japonaises Nissan, Toyota, Honda...

 

la fin de la fête

la fin de la décennie voit se ternir l’image de la société débridée : cherté du pétrole et de ses dérivés, crise économique, montée du chômage, apparition de Sida vont conduire à une plus grande prudence en attendant une reprise très attendue...

 

pour Amanart, ces années déjantées sont à l’origine de la rupture entre design et bien-être... à votre avis : y a-t-il une seule image dans cette page qui vous évoque l’idée du confort ?

 

 

  plus d’infos :

> les Années 80 d’Anne Bony (Ed du Regard)
> l’audace de la mode des années 80

 

  > sommaire histoire
du design
  > histoire
1850-1914
  > histoire
1917-39
  > histoire
1950
  > histoire
1960
  > histoire
1970
  > histoire
1990+

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

l’art au vert :

partez en week-end arty !

voir nos suggestions

 

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :