Jeanne Lanvin, l’Art Déco à la mode

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !

 

  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images, courtoisie Centre Pompidou ou Fondation Le Corbusier sauf mention

 

Jeanne Lanvin, l’Art Déco à la mode
> au Palais Galliera, jusqu’au 23 août 2015

 

Si Lanvin est la plus vieille maison de couture française, créée en 1885, la créatrice de mode Jeanne Lanvin (1867-1946) est la représentante dans ce domaine du virage de l’art classique à la modernité, allant progressivement du "classicisme à la française" à la ligne "tube" de l’Art Décoratif des années 20-30 ; ce que montre la rétrospective du Palais Galliera. Cette page ne s’attache qu’à ses créations de style Art Décoratif

 

Jeanne Lanvin, du style classique à l’Art Déco

de magnifiques robes brodées d’un classicisme parfait maniant l’art de la matière et de la transparence, avec broderies, surpiqûres, entrecroisés, spirales… dialoguant avec la géométrie de l’art décoratif :

> déjà apparaissent en 1911 les prémisses du style Art Déco et des couleurs préférées de la créatrice : cette robe un peu chargée de froufrous, caractéristique du début du 20è siècle, est droite à taille haute comme le sera La Diva ci-dessous 

> le "bleu Lanvin" est une constante de ses créations, volontiers rehaussé de noir comme ici

robe en Crêpe de soie, 1911

 

 
ses sources d’inspiration sont multiples : carnets de voyages, tissus ethniques, bibliothèque d’art, carnets de broderies… elle n’aura cessé de cultiver sa curiosité pour créer des tissus, motifs et couleurs exclusifs :

  Jeanne Lanvin

 

> cette tunique sobre a des reflets du velours de soie dont le bleu roi évoque les anges de Fra Angelico ; les superpositions de paillettes métalliques argentées est la signature des ateliers de broderie Lanvin

> le dessin est caractéristique du style graphique Art Déco

 

 

dessin préparatoire
et robe La Diva, 1935
  Jeanne Lanvin

les couleurs Lanvin

Jeanne Lanvin affiche, dès la fin des années 1910, une prédilection pour le noir et le blanc, qui joue sur le positif et le négatif ; cette esthétique bicolore va de pair avec des jeux graphiques et géométriques qui dominent les années 1930

  Jeanne Lanvin

 

 

> comme elle privilégie les matières nobles comme la soie, la couleur jeune-or est aussi très présente, comme sur ce manteau Lohengrin, 1931, en satin de soie lamé or surpiqué de fils de soie

 

manteau Lohengrin, 1931

 

 

> parallèlement le bleu Quattrocento aura toujours été sa couleur fétiche, appliquée sur ses vêtements ou intérieurs ; un bleu réputé sous le nom de Bleu Lanvin

 

  Armand-Albert Rateau

 

 

Témoins de ces trois couleurs (noir, bleu, or -et blanc-) : l’appartement de son hôtel particulier rue Barbet-de-Jouy, est intégralement et magnifiquement reconstitués au Musée des Arts Décoratifs

> la décoration est d’Armand-Albert Rateau qui, dans les 20’s, s’intéresse à l’art antique et le bestiaire : au 1er plan le boudoir, au second la salle de bain ; y est aussi la chambre de Jeanne

 

(éléments non présentés à l’exposition)

 

Jeanne Lanvin, entrepreneuse

en 1885 Mademoiselle Jeanne débute comme modiste et 4 ans plus tard ouvre sa boutique de mode ; sa compréhension du monde moderne évolue en même temps que son travail : avant tous elle ouvre des départements mode enfantine (1908), robes de mariée, lingerie, fourrures puis dans les années 20 : décoration, sport et même mode masculine.
Elle ouvre des succursales à Deauville, Biarritz, Barcelone, Buenos-Aires, Cannes, Le Touquet… :

  Jeanne Lanvin flacon boule parfum Arpège

 

 

> pas d’entreprise sans logo : dès 1924, la maison adopte celui dessiné par Paul Iribe (inspiré d’une photo d’elle et de sa fille en train de danser lors d’une fête) ; ce logo se décline sur papiers à en-tête, boîtes d’emballage… il détermine la griffe "Jeanne Lanvin"

> le voici sur le célèbre flacon Boule Noire, réceptacle du parfum Arpège créé en 1927 (collectionneur : attention, de nombreuses déclinaison seront faites de cet exemplaire original, avec des détails différents)

 

le flacon-boule original, 1927

Jeanne Lanvin joue un rôle majeur au prestigieux pavillon de l’Élégance de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels en 1925, dévolu au grand luxe parisien.

 

 

 

plus d’infos :

> l’exposition au Musée Galliera
> son appartement reconstitués au Musée des Arts Décoratifs
> la Maison Lanvin actuelle
> les créatrices contemporaines de Jeanne Lanvin

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

l’art au vert :

partez en week-end arty !

voir nos suggestions

 

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :