Les frères Bouroullec, architectes et designers

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !

 

  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

 

Les frères Bouroullec, architectes et designers
> Arts Décoratifs, jusqu’au 1er septembre 2013

 

Ronan & Erwan Bouroullec travaillent ensemble depuis déjà 15 ans ; c’est peu pour une telle célébrité mais beaucoup au regard de leur forte production. Cette première rétrospective démontre leur génie dans tous les domaines du design : de l’objet à l’espace, de la série limitée à la pièce industrielle, du mobilier public à l’usage domestique.
Les frères sont à la fois designers artistiques et industriels, architectes d’intérieur et artistes aussi ; c’est cette transversalité que révèle l’exposition des Arts Décoratifs.

 

des bureaux revalorisés

> l’entrée se fait par la gigantesque nef où vous accédez au spectaculaire de leur réputation : les cloisons de séparation, une démonstration frappante de leur imagination : toutes sont modulaires, s’adaptant à tous les espaces : hall, bureau, appartement... ; soit élégante séparation visuelle, soit obstacle au bruit, soit claustra cocon, toutes sont montables par vous-même.

Au premier plan, un tapis de lames douces où vous pouvez vous coucher ; l’anecdote dit qu’ils ont été créés pour une exposition Rembrandt, pour casser le guindé ambiant !

 

vue générale des cloisons et séparateurs
  Ronan Erwan Bouroullec frères cloisons

 

> les frères Bouroullec s’intéressent aux open spaces de bureaux, qu’ils articulent à volonté par ces cloisons séparatrices, ou par des modules isolant chaque bureau personnel (ici, un beau retour du liège, injustement disparu).

Ces séparateurs sont un procédé classique mais souvent laid, qu’ils revalorisent

 

cloisons pour bureaux accolés
  Ronan Erwan Bouroullec frères bureaux

 

pour la vie, des objets simples et ludiques

les frères sont parmi ceux qui accordent une attention aux aspects pratiques et au confort, ce qui est rare :

 

Ronan Erwan Bouroullec frères lampes conques

  > leurs chaises sont presque toutes agréables à l’usage, les étagères facilement montables, les objets purs et amusants comme ce vase-télé, parfois proches d’objets d’art comme ces conques lumineuses

Ronan Erwan Bouroullec frères vase télé

 
lampes conques
 
vase télé

 

une collaboration étroite avec les artisans et éditeurs

pour les matériaux, Ronan & Erwan Bouroullec s’attachent aux productions européennes et le font savoir ; ils tiennent par exemple à ce que l’amateur comprenne pourquoi une céramique de Limoges est préférable à une de Chine, en qualité et en proximité de collaboration

> cette collaboration avec les métiers spécialisés leur est indispensable pour mettre au point leurs procédés techniquement complexes, comme par exemple la découpe et les coutures faites par une seule machine numérique pour le tissu de ce canapé

 

revêtement d’une pièce découpé couturé
pour ce canapé Facett de Ligne Roset
  Ronan Erwan Bouroullec frères canapé Facett Ronan Erwan Bouroullec frères Facett

 

 

Ronan Erwan Bouroullec frères

< si l’informatique permet de prototyper la fabrication, les premiers essais restent artisanaux.

Ce test du piétement de ce fauteuil semble quelque peu décourager l’auteur (sic) lui-même...

Les inventions des frères Bouroullec sont éditées par les marque les plus prestigieuses : Cappellini, Vitra, Magis, Kartell, Established & Sons, Ligne Roset, Kvadrat (textiles), Mutina (céramiques), etc ; sur le plan artistique leur collaboration avec la Galerie Kreo leur permet de déborder la frontière du design pour celle de l’art.

 

la volonté didactique

Ronan & Erwan Bouroullec considèrent qu’un projet s’envisage dans sa globalité, depuis le concept, les expérimentations artisanales, l’informatisation du prototype industriel jusqu’à la production, la distribution et... les expositions publiques qu’ils considèrent partie intégrante du projet.

  Ronan Erwan Bouroullec frères

 

 

> raison pour laquelle ils tiennent à expliquer leurs procédés lors de ces expositions ; ici, une large place est faite pour révéler ces processus, quitte à régaler la concurrence !

> c’est en fait, une attitude similaire à celle du plasticien qui explique sa démarche artistique

 

 

photographie d’une
phase d’emboutissage

 

designers et... dessinateurs

une salle est constellée de dessins encadrés comme des oeuvres d’art, ce qui étonne pour des créateurs qui se défendent d’être artistes ; mais Ronan s’explique : "pour Erwan ce sont plus des études, pour moi c’est un exutoire personnel : le souci industriel est parfois frustrant et dessiner me permet une complète indépendance".

> l’éditeur Ringler s’est entiché de ces dessins et en publie 886 à cette occasion dans son livre Drawing ; certains dessins sont vendus sous forme de prints.

dessin de Ronan Bourellec
  Ronan Bouroullec dessin

 

 

 

plus d’infos :

> le site Ronan & Erwan Bouroullec
> l’exposition aux Arts Décoratifs
> le regard d’André Balbo sur evous.fr

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

l’art au vert :

partez en week-end arty !

voir nos suggestions

 

 


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :