Céramix, le retour de la céramique d’art

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images, courtoisie Palais de Tokyo sauf mention

 

le come back de la céramique* d’art
à la Cité de la céramique et la Maison Rouge,
jusqu’au 6 juin 2016

 
* : "céramique" est le terme générique pour les matériaux naturels traités au feu : terre cuite, faïence, porcelaine, grès, etc

 

souvent considérée comme matériau marginal pour des pratiques décoratives, la céramique connaît un renouveau unique ces dernières années dans le travail d’artistes ; quatre ans de recherches ont permis aux commissaires Camille Morineau et Lucia Pesapane d’organiser Ceramix à la Cité de la céramique et la Maison Rouge à Paris, après le Bonnefanten Museum à Maastricht ; Ceramix est une exposition-clé, une analyse et une synthèse à la fois qui fera date : à ne pas manquer dans les deux sites de Paris !

 

"c’est en retrouvant de manière régulière et surprenante des œuvres en céramique dans les expositions, foires et Biennales d’art contemporain que nous avons mûri Ceramix ; nous avions l’habitude de voir la céramique dans les musées d’art décoratif, mais elle fait désormais l’objet d’une attention soutenue de la part de beaucoup d’artistes actuels" expliquent les commissaires [catalogue Ceramix]

> non, la céramique n’est pas morte : raison pour laquelle Berozzi et Casoni nomment cette oeuvre Abstraction ?

Berozzi et Casoni, Astratto, 2013
  Berozzi-et-Casoni-Astratto art contemporain, céramique, cité de la céramique

 

Comment montrer et expliquer un aussi vaste sujet ? cette double exposition -qu’il faut voir dans les deux lieux- réussit ce pari en reprenant la chronologie (surtout à la Cité), en distinguant des familles et des mouvements artistiques, en mettant en exergue la singularité de certaines oeuvres personnelles emblématiques :

> nommée avec humour Ray Gun, cette sculpturale érection par (et non de...) Michel Gouery oppose la fermeté de la terre cuite à sa fragilité, évoque la délicatesse de sa peau de manière fleurie et poétique ; quel autre matériau aurait pu exprimer cela ?

 

Michel Gouery, Ray Gun 2, 2015, terre cuite
  Michel Gouery art contemporain, céramique, cité de la céramique

les atouts de la céramique

pourquoi les artistes contemporains et actuels s’intéressent particulièrement à la céramique ? par la faculté "d’association du volume et de la couleur, de la sculpture et de la peinture, du processus organique de la cuisson ; aussi par la richesse de son histoire et de ses possibilités techniques" [catalogue Ceramix] ;
et aussi pour son rapport avec la fonction (design) et la culture (art plastique) : "la terre est femme et mère, symbole de fécondité et de régénération ; elle est la vierge fécondée par la pluie ou le sang, qui sont la semence du ciel" ; en raison de ces aspects féminins, la céramique a été adoptée par de nombreuses artistes, notamment des femmes :

Yasuo Hayashi art contemporain, céramique, cité de la céramique

 

Antoni Tapies art contemporain, céramique, cité de la céramique

 
Yasuo Hayashi, Prélude, 1994, grés
 
Antoni Tapies, Jambe et croix, 1986, terre cuite chamottée

 

 

 

Autre intérêt plus historique : la céramique peinte ou émaillée a été vécue comme un renouveau de la polychromie par les artistes modernes :

> tous nous connaissons les sculptures polychromes de Fernand Leger, dont le Musée Fernand Léger à Biot comporte de très beaux exemplaires (voir cette exposition l’été 2016) ; il a aussi utilisé la faïence

 

Fernand Leger, Les Algues, 1952, faillence stannifère

 

 

un renouveau international

bien sûr d’autres pays concourent à la même redécouverte de la terre et du feu, en cette période contemporaine :

  Ken Price art contemporain, céramique, cité de la céramique

 

 

> en Californie le céramiste Peter Voulkos fonde en 1954 un enseignement de la céramique au Los Angeles County Art Institute (l’actuel Otis College of Art and Design), formant l’Otis Group de 1954 à 1967, qui détourne des objets fonctionnels en sculptures abstraites ;

> d’autres s’en inspireront comme Ken Price dans les années 70-80, par exemple par cette série des Architectural Cups :

 

Ken Price, Avocado and Wine, 1980, faillence

 

  Chieko Katsumata art contemporain, céramique, cité de la céramique

 

 

> le Japon a une longue tradition de céramique utilitaire et décorative traditionnelle ; la révolution est venue du groupe Sodeïsha en 1948, par la réalisation de pièces non fonctionnelles, traduite notamment par l’absence des cols des vases

> plus récemment des artiste comme Chieko Katsumata complètent leurs études en Europe, pour s’affranchir des techniques traditionnelles en conservant à leurs pièces délicatesse et harmonie

Chieko Katsumata, Akoda, 2015, céramique et engobes colorées

 

 

 

 

plus d’infos :

dommage : pas de tarif conjoint des deux expos... mais s’il vous fallait choisir :
> celle de la Cité est plus didactique et mieux organisée
> celle de la Maison Rouge est plus actuelle et avant-garde
> le volumineux catalogue de l’exposition est très intéressant et plutôt abordable (39€, Ed. Snoeck), un outil indispensable

> visitez avec nous la Cité de la Céramique
> l’exposition à la Cité de la Céramique
> l’exposition à la Maison Rouge
> les techniques céramistes, le cours du Campus numériques de l’UNF3S

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

hé oh hissez haut !

> cette expression marine vous sort de la bouche en voyant l’exposition virtuelle des Atamanes sur la peinture marine !

 

 ? qui sont Les Atamanes ?

 




 

 rencontrez les artistes en direct

le Salon des artistes en direct pour leurs dernières créations
entrée gratuite à télécharger ici !
au Bastille Design Center, 74 bd Richard-Lenoir, 75011

 


 

les formes et les couleurs novatrices

de Paul Gauguin sont expliquées avec un oeil nouveau dans un livre très illustré mais abordable :
 

le Paul Gauguin de Laure-Caroline Semmer

 

(les couleurs sur Almanart)


 

Barnebys estime vos oeuvres !

nouveau  : Barnebys.fr vous offre une estimation facile d’utilisation pour 15€, certificat sous 48h

obtenez une estimation

Barnebys découvre un dessin de Donald Trump
 


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :