page d’accueil
du 26 janvier au 1er février 2015

 

 

 

 

Michael Wolf, Paris Roof Tops, 2014 (courtoisie _Gal.Particuliere)

> en photographie, l’art consiste souvent à observer comment un motif, une nature, un objet peut être transcendé en art, comme l’a fait le photographe Michael Wolf sur ce cliché : bien choisi, cadré, fortement zoomé pour aplatir les plans, couleurs bien équilibrées et hop ! cette banalité parisienne se transforme en oeuvre d’art

> et ne proférez pas ce poncif : "mon enfant aurait pu le faire"... d’abord il n’avait qu’à le faire avant et puis s’il le veut bien, le môme (merci Sander Roks) ! et aurait-il eu ce talent de composition ?

 

Edito :

sculpture versus installation

> retour sur quelques concepts, qui sont précisées ici et aussi là :

> la sculpture est une oeuvre en volume que l’artiste modèle soit de ses mains, soit sous-traite à son équipe ou un atelier, voire même qu’il crée lui-même sur ordinateur puis la print en 3D ; par définition vous pouvez tourner autour pour l’observer, sauf s’il s’agit d’une sculpture murale, sorte de tableau en relief ; la sculpture est indépendante de son environnement ; sur le plan juridique elle reste originale si elle est reproduite à 8 exemplaires (+ 4 EA) maximum

 

"a sculpture is something you bump into when comming back to look at a painting", définition attribuée à l’américain Barnett Newman
("quelque chose que vous heurtez lorsque vous reculez pour admirer une peinture")

 

Barnett Newman, Ornement 3,
1949 ... clic=zoom

> l’installation se compose de différents objets que l’artiste a trouvé ou a modelé, qu’il complète de projections, sons, dessins, graffitis, etc, dont l’agencement détermine l’oeuvre ; une installation permet au regardeur de pénétrer dans l’oeuvre (Edward Kienholz...) ou du moins de s’y projeter facilement ; souvent elle est dépendante de son environnement, voire même créée en fonction de lui qui, alors, fait partie de l’oeuvre ; elle est pièce unique, peu transportable sauf si l’auteur lui adjoint un mode d’emploi de montage-démontage, document qui fait partie de l’oeuvre

> elle peut être monumentale (emballages des Christo...), éphémère et alors seule une photo ou une vidéo peuvent en garder souvenir (vendable !) ; les installations se sont développées après-guerre, dès lors que des peintres ont commencé à inclure des objets dans des tableaux (les Combine’s de Rauschenberg) ; ce fut un choc dans le milieu artistique, surtout lorsque celui-ci a évincé les peintres français à la biennale de Venise de 1964, par la puissance narrative de ses tableaux-installations

 

Monika Grzymala, installation de bandes
in situ, 2012 clic=zoom

> l’abus vient poindre son nez lorsque qu’une installation est vendable par appartements car normalement c’est l’agencement qui fait oeuvre, pas les pièces détachées... à ce moment l’auteur n’est plus un artiste plasticien mais un metteur en scène

Georges Maisonneuve

 

Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers de presse... 
Attention : cette page hebdo change ! rafraîchissez votre navigateur si ce n’est le cas
 

 

nos coups de coeur en une image commentée :

le Maroc contemporain se découvre à l’IMA Truly-Design anamorphose la Fondation Edf le Festival Circulation illumine le 104 Pierrick Sorin fait l’acrobate à la Galerie Pièce Unique Jacques-André Boiffard surréalise à Pompidou (en attente)

 

 

les grandes expos indispensables :

 

- art actuel : le controversé Jeff Koons est-il un grand artiste ? la rétrospective du Centre Pompidou y répond magistralement

 
 

- art ancien et actuel : au Musée Cognacq-Jay restauré, Christian Lacroix éclaire le Siècle des Lumières ; un parcours intimiste et merveilleux !

 
 

- art moderne : Sonia et Robert Delaunay, le couple simultané ; 3 expositions pour (re)découvrir des merveilles dont plusieurs jamais vues depuis des décennies

 
 

- art actuel : formidable, spectaculaire et aussi délicate oeuvre intellectuelle sous le signe de l’énergie positive : David Altmejd au Mamvp

 
 

- art contemporain : Niki de Saint-Phalle, la Nana à deux faces ; une rétrospective violente, détonnante et joyeuse, un des must de la rentrée au Grand Palais

 

 

 

les exceptionnelles expositions passées :

> séduit par cette exposition extraordinaire, vous voulez la revoir ou vous l’aviez ratée : la voici en résumé

 

 
> nos critères de choix
 que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde... ?

Beaux-arts

 

 

 


 

les lauréats du Prix EDF / Graffart

 sont exposés à l’Espace EDF dans le cadre de #StreetArt
voir tous les artistes

 


 

les Paroles d’images d’Ivan Messac :

 cette oeuvre sous forme d’affiche est une belle illustration des images de la vie mises en paroles, qu’Ivan Messac a créée spécialement pour cette exposition

<< clic=zoom

au Radar à Bayeux
17 janvier - 8 mars

 

 


 

c’est aussi les soldes pour les artistes :

 

 

sur internet jusqu’au 17 février chez Géant des Beaux-Arts

 


 

tout beau le nouveau site d’Envie d’Art !

une oeuvre d’Edouard Buzon
"+ +", 2014, Vernis, Pigments et photos sur bois, 30x30

un des artistes les plus prisés

Galeries Envie d’Art

 

 


 

Lueurs dans le matin gris... 

 

un beau titre pour cette oeuvre abstraite réalisée en papier découpé et peinte, de Gérard Clisson


où la trouver ?
ici, sur le site de Carré d’Artistes

 

suivez nous  :

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites
Abonnez-vous, entrez ici votre ad mail :
aucune autre information n'est demandée

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

suivez nous  :

 

 

 

 

nos amis en art et design :

 

Beaux-arts, le guide

NewArtTV, la chaîne de l'art

Tout pour les Femmes, culture & art

BPA : biographie-peintre-analyse