Hey ! Modern art & pop culture

 

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ; en cas d’erreur, les vues générales sont libres ; svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

Hey ! Modern arts pop culture
> à la Halle St-Pierre, du 15 septembre 2011 au 4 mars 2012

 

A côté de grands artistes qui n’ont plus rien d’underground (Combas, Hervé Di Rosa, Erro, Haack, Witz…), à côté de classiques de l’art brut (Darger, Hipkiss, Molinier, Trouille…), voici des artistes de tous pays authentiquement hors-norme, hors des cheminements convenus de l’art, issus de la contre-culture, ou subculture, ou plutôt de leur culture personnelle tout court, généralement de source populaire.

 

une nouvelle culture pop

généralement ces artistes ne sont pas facilement visibles, étant souvent hors des circuits traditionnels de l’art ; l’originalité de cette exposition est de vous mettre en contact direct avec leurs oeuvres appuyées d’un cartel résumant les parcours des artistes, élément clé pour mieux les comprendre.

Un critère de sélection des oeuvres est leur diversité, sans contrainte de thème ni de média ; à vous de réagir à ces travaux souvent surprenants, selon votre ressenti : beau ou laid, intéressant ou banal, léché ou bâclé… ils s’en balancent probablement. Vous constatez simplement une omniprésence de l’obsessionnel, un trait typique de l’art singulier.

 

 

Titine K-Leu s’intéresse au milieu du tatouage,
tatoueuse elle-même et inclue dans ce milieu
Mr Geo Smith, 1998
  Titine K-Leu

 

Mais cet art est-il vraiment "hors-norme" ? A-t-il une particularité "populaire" qui le distinguerait de l’art contemporain "normal" ?

Un argument de l’exposition fonde ce genre d’art sur le mouvement Lowbrown Art (art "Bas du Front") créé en fin des 70’s en Californie. Depuis, il faut reconnaître qu’aujourd’hui rien ne vient plus heurter le bourgeois amateur d’art, qui en a vu bien d’autres dans la production contemporaine : BD, graf, art brut, cartoon, sexe, pub, sang et sueur ne sont plus l’apanage de l’underground. Simplement on peut penser que certains artistes ici sont (peut-être, encore…) plus sincères, plus authentiques que ceux qui sont en célèbres cimaises, bien que leur origine fut parfois populaire.

Alors gardons-nous de toute conclusion manichéenne du type : seul le peuple est authentique… L’art Singulier ne l’est peut-être plus autant qu’on le dit, dès lors que -comme le street art- il passe de l’ombre aux musées.

  Lin Shih-Yung
cette Ceérémonie pour devenir un adulte-corde, de Lin Shih-Yung, 2009, est à la fois enfantine et surréaliste.

 

une culture transversale

outre la qualité des pièces, ce qui frappe aussi est la démonstration de la transversalité de la création contemporaine, notamment par le parcours des artistes qui viennent parfois de la musique, du théâtre, du graphisme…

  Martin Wittfoot

 

 

...ou opèrent dans plusieurs cultures, à l’instar des fondateurs de la revue HEY ! qui sont aussi auteurs musicaux, réalisateurs de spectacles, curateurs, DJ…

 

Pour aller jusqu’au bout des différences, quelques espaces sont aussi consacrés à des acteurs en marge de l’art comme la Pop Galerie, le Cabinet des Curiosités et le Musée des Arts Forains.

 

cette oeuvre délicate et techniquement parfaite
est un dialogue romantique avec la nature :
Martin Wittfooth, Th -Blind Fisherman, 2009

 

  revue HEY

 

 

Vous pouvez profitez de découvrir la récente revue HEY !, très belle mais paradoxalement luxueuse, ce qui montre peut-être que le popu a vécu ; elle a été fondée par Anne et Julien, curateurs de cette exposition : un futur collector en vente à la librairie.

 

 

 

Couverture de la revue HEY ! numéro 6

En complément de cette exposition, votre curiosité peut se satisfaire avec nos pages sur l’art singulier et l’art brut, ainsi que par l’entretien avec la directrice de la Halle Saint-Pierre, lieu qui a pour vocation les arts hors-norme de tous pays.

 

 

 

dans ce trophé de Scott Hove, Trophy, 2007,
qui va manger l’autre : vous ou le gâteau ?
c’ est un bel exemple de style kitsch
influencé par les cultures tribales
 

Scott Hove

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :