Ben, Tout est art au Musée Maillol

Ceci est une archive d’une exposition exceptionnelle

 
Note sur les visuels : si les droits liés à l’expo sont échus, ne restent que des imagettes de faible définition à titre de mémoire, sans agrandissement possible ; celles agrandissables ont obtenu un accord ou sont libres ou sont en "fair use" ; en cas d’erreur svp nous en faire part et, suite vérification, le visuel sera retiré ou mis en imagette-mémoire ; merci !
  > accueil d’Almanart > sommaire des archives

toutes images, courtoisie Musée Maillol sauf mention / images : clic=zoom

 

Ben, Tout est art au Musée Maillol
jusqu’au 15 janvier 2017

 

au départ Benjamin Vautier fait partie de cette inventive et déjantée "Ecole" de Nice de la fin des années 50 avec notamment Arman, Yves Klein, Martial Raysse

 

Benjamin Vautier Ben

> dans ces années de créations à 360 degrés, Ben s’adonne à toutes sortes de recherches : installations burlesques, actions de rue, gestes provocateurs, premières écritures maladroites mais révélant déjà la primauté du contenu sur le phrasé et sur l’esthétisme de l’écriture, à l’époque plutôt négligés

Ben en 2016, devant "Moi je pleure pour
être immense, moi", vers 1964
Déséquilibre, 1961

Benjamin Vautier Ben

 

Il est aussi -bien sûr- un des protagonistes du mouvement Fluxus :

> ainsi sa malle In the Spirit of Fluxus, commencée en 1965 et finie en 2003, devient-elle un condensé de son oeuvre, une façon aussi d’évoquer Duchamp et sa valise lui permettant de montrer ses oeuvres en voyageant

(nota : et qui a aussi induit un peu plus tard la création de la Valise des Nouveaux Réalistes, groupe dont Ben ne faisait -curieusement- pas partie, bien que des "niçois" en furent alors)

 

In the- spiirit of fluxus, 1965 à 2003
 

Benjamin Vautier Ben

 

Tous les sujets y passent : la politique, la société, l’art (en voilà une belle sur les critiques d’art) ; les installations se garnissent de ces déclarations peintes qui feront la célébrité de Ben, l’apogée étant le Magasin (à l’origine une boutique de disques d’occasion tenue par lui)

 

> l’exposition reconstitue cette salle groupant les oeuvres de Sex Maniac de 1979 à... 2015

 

Sex Maniac, de 1979 à 2015
 

Benjamin Vautier Ben

les tableaux écrits

la migration vers les tableaux écrits s’effectue de manière naturelle, dès le début : "j’ai toujours écrit, des pensées, des poèmes mais je n’avais pas imaginé les mettre sur toile ; c’est Yves Klein qui m’y a incité en remarquant : c’est le sens qui compte, fais-en des tableaux"

  Benjamin Vautier Ben

 

 

> Ben en a déduit une théorie sur l’art, qu’il applique de façon systématique : une oeuvre d’art est reconnaissable non à sa forme mais à sa signature, donc écrire une citation de son cru sur une toile et l’accrocher au mur la transforme en oeuvre d’art

si au début la manière est maladroite (lettres bâclées plutôt moches), sa calligraphie liée devient stable, belle et reconnaissable, constituant alors sa véritable signature
 

 

C’est du désodre, 2016

 

Ainsi le Ben iconoclaste, provocateur et humoriste, devient-il une sorte de philosophe décalé : "j’aime bien être à côté, avoir une analyse sociétale"

  Benjamin Vautier Ben

 

 

> par son art entre plastique et littérature, Ben est en quête de la vérité car il doute de tout ; vérité que dès les années 70 il recherche en lui-même, notamment dans la série Introspection (image) où il interroge son propre ego : "il n’est pas d’art sans ego" (même sa boite mel s’appelle "ego" !)

ses "je de mots" sont révélateurs aussi bien d’une introspection que d’un regard amusé et critique sur le monde extérieur

 

Ma honte d’être ici, 1976

 

 

Ben et nous

Benjamin Vautier est bavard et généreux : faire participer le public est une de ses préoccupations ; déjà par ses tableaux écrits, il s’adresse à nous souvent dans un sens interrogatif mais nous laisse trouver notre réponse

> voulez-vous mesurer votre ego ? introduisez votre doigt dans cette machine (qui ne mord pas), tirez la bobinette et la chevillette cherra* : le résultat (peu flatteur) s’affichera

* : dans le Le petit Chaperon Rouge de Charles Perrault : signification

 

Votre ego, vers 2015

 

> tout aussi bavard, son étonnant site internet qui "se situe entre le foutoir, l’entassement, la compilation de tout ce que Ben contient" précise-t-il ; Ben l’a longtemps alimenté en continu mais ne le met plus à jour depuis dix ans, envoyant maintenant une newsletter

 

Benjamin Vautier Ben

 

Et ensuite ? Ben doute, encore et toujours : "il m’arrive de penser que le Ben d’antan était plus con que celui d’aujourd’hui ; suis-je en train de perdre mon grain de folie ?" ...alors nous, notre joie.

 

 

 

plus d’infos :

> le renouveau du Musée Maillol
> l’exposition Ben au Musée Maillol
> le site de Benjamin Vautier
> pour l’humour de Ben
> il adore les critiques d’art

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :